Les mondes d'ewilan t.3 ; les tentacules du mal

BOTTERO, PIERRE

EDITEUR : RAGEOT
DATE DE PARUTION : 16/05/07
LES NOTES :

à partir de
8,10 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Pierre bottero est né en 1964. il habite en provence avec sa femme et ses deux filles et, pendant longtemps, il a exercé le métier d'instituteur. grand amateur de littérature fantastique, convaincu du pouvoir de l'imagination et des mots, il a toujours rêvé d'univers différents, de dragons et de magie. " enfant, je rêvais d'étourdissantes aventures fourmillantes de dangers mais je n'arrivais pas à trouver la porte d'entrée vers un monde parallèle! j'ai fini par me convaincre qu'elle n'existait pas. j'ai grandi, vieilli, et je me suis contenté d'un monde
classique... jusqu'au jour où j'ai commencé à écrire des romans. un parfum d'aventure s'est alors glissé dans ma vie. de drôles de couleurs, d'étonnantes créatures, des villes étranges... j'avais trouvé la porte. " après les arts décoratifs et une licence à la faculté d'art de strasbourg, jean-louis thouard collabore avec de nombreux éditeurs. il utilise à son gré la plume et le pinceau pour raconter et illustrer des histoires, sous forme d'albums, de romans, de bandes dessinées ou de dessins de presse. Jean-louis thouard vit près de dijon.
6 personnes en parlent

Et voilà, je quitte Ewilan. Même si d’après ce que j’ai compris, elle sera dans Le pacte des marchombres, ça ne sera pas pareil vu qu’on va suivre Ellana. En tout cas, je vais rester dans l’univers de Pierre Bottero encore un peu…Dernier tome de la trilogie Les mondes d’Ewilan, j’en attendais beaucoup car d’une part c’est le dernier tome et d’une autre part le fin du tome deux donnait très envie. Bref, Pierre Bottero a réussi à m’emmener dans son univers encore une fois.On retrouve Ewilan et toute la troupe qui vont retrouver Elician et Altan et surtout ils vont ramener Illian chez lui.Un livre rempli de rebondissements, d’actions. On ne s’ennuie pas, même si ça reste jeunesse donc très simple, c’est un livre qui nous prend dès le début des pages.J’avoue que je ne sais pas trop quoi dire car c’est un troisième tome et je ne veux pas spoiler…Les personnages, je me suis attachée à eux depuis un moment, on voit que tous prennent de la maturité, certains plus que d’autres… Mais ils ont chacun leur caractère et tous apporte quelque chose à l’histoire.Le style de Pierre Bottero est simple et fluide, ça se lit rapidement, les chapitres sont courts, l’intrigue est prenante. L’auteur nous a menés là ou il voulait et j’aime ça.On découvre Valingaï en même temps que nos personnages et je trouve formidable car on n’est pas seul à se poser pleins de questions.En conclusion, un dernier tome à la hauteur de mes attentes. Pierre Bottero a très bien conclu cette trilogie. Je ne peux que recommander, c’est jeunesse, certes mais c’est tellement bien écrit et Gwendalavir est tellement magnifique qu’il faut le découvrir.

harmo20
17/07/14
 

Nouvelle relecture de ce tome où nous retrouvons nos héros en route pour valangaï, rejoint par Bjorn, Siam et Mathieu. La troupe est donc à nouveau au complet, même si Chiam Vite et Erylis les ont quitté de façon déchirante ! Ce voyage ne va pas être de tout repos. On peut dire que ce tome final bouleverse l'écriture de l'auteur car cette fois-ci l'action est présente en permanence du fait que nos héros rencontrent des créatures et des peuples bien étranges mais aussi à cause de querelles qui font surfaces dues à d'anciennes histoires. Néanmoins, Bottero ne nous perd pas en cours de route et nous fait découvrir cette nouvelle terre, en même temps que ses personnages ! On retrouve, Ewilan, plus fragile que jamais moralement, surtout lorsqu'elle doit à nouveau se mesurer à notre chère sentinelle félone, Eléa Ril'Morienval ! De nouvelles blessures viennent s'ouvrir et on peut dire que l'auteur ne lui épargne rien ! En même temps, je n'ai pu m'empêcher de la comparer à l'héroïne arrogante qu'elle était dans la quête d'Ewilan. En général, les auteurs préfèrent donner de l'assurance à leur personnages à mesure que leur saga avance mais pas P. Bottero ! Lui, préfère lui créer des failles et des faiblesses pour la remodeler à sa façon. Mathieu devient également un personnage plus sombre, il devient plus dur et plus colérique. Un changement dont je me serais bien passé ! D'autre part, on redécouvre le personnage de Bjorn qui est beaucoup plus mis en avant car ayant déjà parcouru les terres de l'autre côté de la mer des brume, il prend la tête de l'expédition aux côtés d'Edwin. Il n'égale peut être pas celui-ci aux armes et charismatiquement parlant, mais il parle (ou fanfaronne) moins et agit plus qu'auparavant. De plus, son grand cœur et son courage font qu'il devient l'un des personnages clés de l'histoire, non plus un simple bout en train. Quant à Siam, Duom, Artis, Edwin et Ellana, il reste égaux à eux-même. J'ai trouvé ce tome beaucoup plus noir que le précédent, principalement à cause d'une menace immatérielle et de pouvoirs inconnus, qui ont l'air plus puissants que nos valeureux compagnons ; Mais également à cause de l'humour beaucoup moins présents du fait que les personnages comme Salim, Bjorn et Ewilan évoluent et deviennent plus matures face à ce nouveau danger ; ainsi que des conflits entre eux qui ternissent les amours et l'ambiance dans le groupe ! Pour conclure, si le tome précédent avait failli avoir raison de moi, ici, il m'a achevé avec la fin de la saga ! J'ai hâte de poursuivre avec la saga concernant Ellana, une de mes préférées car même si l'histoire se termine, on s'aperçoit que l'on n'en a pas beaucoup plus appris sur elle !

chachoufantasy
30/03/14
 

Retrouvons nos amis pour le dernier tome de cette superbe trilogie.Traversant la mer des Brumes, les membres de l’expédition ont plusieurs objectifs : ramener Illian chez lui, retrouver les parents d’Ewilan, et surtout vaincre Ahmour, la méduse qui sillonne les Spires, empêchant les Dessinateurs d’utiliser leurs pouvoirs et menaçant de passer dans le monde physique.Mais l’aventure est loin d’être de tout repos, et les compagnons se retrouvent vite pris dans de grands conflits.J’ai fort aimé ce dernier tome.Comme toujours, l’histoire est vraiment très bien trouvée. On continue l’aventure en découvrant de nouveaux lieux, de nouveaux personnages, de nouvelles cultures et de nouvelles créatures. De quoi relancer fortement notre intérêt pour l’histoire.Surtout que l’intrigue suit parfaitement. On continue dans la lignée des tomes précédents pour avancer vers une histoire de plus en plus épique, avec énormément de retournements de situation et beaucoup d’action.Le lecteur reste ainsi complètement scotché et ne sait plus lâcher le livre une fois celui-ci commencé, passionné par les évènements.Suite voir lien

Lireoumourir
21/08/13

J'ai comme l'impression que ces dernières semaines, je n'ai lu que du Bottero... Bon c'est surtout du au fait que S., la copine d'Ananas, lui a passé tous ses tomes des aventures d'Ewilan pour qu'elle puisse être à jour dans ses lectures. Du coup, moi, en toute grande sœur qui se respecte, je les ai lu aussi ;) Les tentacules du mal est le tout dernier tome des aventures d'Ewilan. Bon, on l'a retrouve dans la trilogie sur Ellana mais ce n'est pas vraiment pareil... En tout cas, ce dernier tome de Les mondes D'Ewilan est de loin mon préféré ! Presque tout ce que je reprochais à Ewilan à disparu au cours de ce tome, c'est vraiment super agréable ! En bref, la tête de la demoiselle à joliment dégonflée et ça lui va plutôt bien. Elle est plus à l'écoute des autres, cherche des solutions au lieu de pleurnicher sur son sort quand les choses ne vont pas comme elle le voudrait... Tout n'est plus "trop facile" pour elle, alors forcément, l'histoire gagne en possibilité et en crédibilité. J'aime beaucoup cette nouvelle dimension !Mes petits chouchous restent Ellana et Edwin, cela dit, finalement, j'aime bien Salim aussi. Il a toujours le bon mot pour rire, c'est très agréable... Quand on s'enfile les 6 tomes des aventures d'Ewilan dans un délai assez court, on fini par remarquer quelque chose : l'écriture de Pierre Bottero est bien meilleure dans Les tentacules du mal que dans D'un monde à l'autre. Pourtant celui-ci était déjà super bien écrit ! C'est très agréable de découvrir l'évolution d'un auteur, surtout quand celui-ci à autant de talent que Pierre Bottero... Il est difficile de parler d'un tome trois sans trop spoiler l'histoire. Cela dit, je n'ai qu'un conseil à vous donner :Découvrez donc Ewilan, cette petite à beaucoup de ressources...

MademoiselleLuna
18/11/12
 

Cette trilogie s'achève et j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire ce dernier tome.Ewilan poursuit son but avec ses amis : détruire Ahmour, la méduse qui a pris possession des Spires et qui rend l'Imagination inaccessible à moins d'y risquer une mort certaine. Elle devra ruser et faire les bons choix pour anéantir ce monstre afin de sauver son monde.L'aspect jeunesse m'a frappé dans ce tome. Comme les autres, on se doute que tout finira bien pour certains personnages même s'il y a des passages difficiles & émouvants. Mais je pense que les romans axés "trop" jeunesse me correspondent moins maintenant.Néanmoins, j'ai aimé beaucoup de choses & je n'ai pas été déçu. Il y a de l'action, de l'inattendu, des révélations auxquelles je ne m'y attendais pas & j'ai été agréablement surprise.J'ai trouvé ce tome bien plus rempli d'aventures que les précédents, qui étaient déjà bien fournis en la matière. On découvre de nouvelles zones dangereuses, de nouveaux villages peu accueillants & de nouveaux monstres redoutables. Mais l'amour est aussi bien présent & promet de magnifiques moments..On en apprend plus sur Illian, on sait qui il est vraiment & quel est son rôle. Sa façon de se comporter est bien plus touchante que dans le tome précédent.J'ai beaucoup aimé Edwin dans ce tome. Le maître d'armes autoritaire & froid laisse place à un homme fort en sentiments & parfois hésitant.. Comme on ne l'a jamais vu ! Ce qui le rend plus humain & accessible.Ce que j'ai le plus apprécié est que tous les personnages ont un rôle important finalement. Aucun n'est mis à l'écart & même ceux qui paraissaient inutiles au début de la trilogie se révèlent indispensables & importants. Ils ont tous une grande complicité entre eux, ce qui rend l'histoire encore plus prenante & intéressante.Je suis un peu nostalgique de finir cette trilogie. Je suis Ewilan depuis ses débuts, donc depuis La quête d'Ewilan & je m'étais attachée petit à petit à tout le monde, en passant par des aspects positifs ou négatifs, jusqu'à aimer ou détester certains par la suite. Je m'en rends compte maintenant. Tout avait son importance, depuis le début & ça va faire un peu vide de ne plus suivre leurs aventures. En tout cas, je compte bien lire les aventures d'Ellana car le monde des Marchombres est très intéressant je trouve, autant ne pas en sortir tout de suite..

gr3nouille2010
24/01/12
 

L'action est de retour et elle est incessante. Nos héros arrivent dans les pays situés de l'autre côté de la mer des Brumes et certaines peuplades ne sont pas du tout accueillantes. Ils vont le découvrir à leurs dépens.Encore une fois j'ai trouvé que le dénouement était un peu rapide (même si j'ai adoré cette lecture), notamment au niveau de l'histoire des personnages de Siam et Matthieu, de Liven et d'Ewilan. En revanche j'ai beaucoup beaucoup apprécié de ne découvrir qu'à la fin de l'histoire qui est le marcheur solitaire qui m'a intrigué tout au long du livre.BilanUn tout petit avis très court pour une lecture + + + et un nouveau coup de coeur .J'ai adoré ce tome et je n'ai pas réussi à le lâcher avant qu'il ne soit fini.

scor13
04/03/11
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.39 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition