Les monstres de templeton

GROFF, LAUREN

livre les monstres de templeton
EDITEUR : PLON
DATE DE PARUTION : 28/08/08
LES NOTES :

à partir de
32,00 €
nos libraires ont adoré les monstres de templeton

SYNOPSIS :

« Le jour où je revins à Templeton, en pleine disgrâce, le cadavre d'un monstre mesurant près de seize mètres émergea à la surface du lac Glimmerglass. » Ainsi s'ouvre Les Monstres de Templeton, un roman qui balaie deux siècles d'histoire : celle d'une jeune fille à la recherche de son père, et celle d'un village, ancrée dans l'Amérique profonde, au milieu des légendes et des secrets de famille. À la suite d'une déconvenue amoureuse, Willie Upton frappe à la porte de la vieille demeure où vit encore sa mère, Vivienne, ancienne hippie devenue
baptiste fervente sur le tard... Au lieu du réconfort qu'elle vient y chercher, Willie trouve un village sens dessus dessous, chamboulé par l'apparition d'un animal démesuré, et découvre un terrible mensonge : son père existe bel et bien, elle n'est pas le fruit hasardeux des amours libres de sa mère, mais bien la fille d'un homme connu et reconnu dans Templeton. Lancée dans une enquête à rebondissements pour retrouver son père, elle part sur la trace de ses ancêtres et reconstitue la fabuleuse généalogie qui mène à son histoire.
A Templeton, petite ville résidentielle du Nord-est des États-Unis, les monstres nagent dans les lacs et nagent aussi dans la généalogie tourmentée des fondateurs de la ville et de leurs descendants.
La dernière, Willie, jeune universitaire brillante et fantasque est venue se réfugier chez son hippie de mère pour panser une blessure amoureuse.
Pour tromper sa peine et oublier un avenir incertain, elle se lance dans sa généalogie et à la recherche de son père.
Alternant les narrateurs, les époques, émaillé-sans jamais être lourd- de photos ou d'arbres généalogiques, ce roman est une grande réussite : original, à la fois rapide et poétique, et peuplé de personnages extrêmement vivants et attachants.

isabelle (lille)
A Templeton, petite ville résidentielle du Nord-est des États-Unis, les monstres nagent dans les lacs et nagent aussi dans la généalogie tourmentée des fondateurs de la ville et de leurs descendants.
La dernière, Willie, jeune universitaire brillante et fantasque est venue se réfugier chez son hippie de mère pour panser une blessure amoureuse.
Pour tromper sa peine et oublier un avenir incertain, elle se lance dans sa généalogie et à la recherche de son père.
Alternant les narrateurs, les époques, émaillé-sans jamais être lourd- de photos ou d'arbres généalogiques, ce roman est une grande réussite : original, à la fois rapide et poétique, et peuplé de personnages extrêmement vivants et attachants.
Stéphanie ,
Librairie
(Lille)
5 personnes en parlent

Rien ne change ? Que nenni ! Et Willie Upton, rentrée rechercher du réconfort auprès de sa mère, l'ancienen hippie, Vivienne, va vite l'apprendre à ses dépens.Tout commence par l'apparition soudaine du cadavre d'un monstre, sorte de Nessie local, apparition qui va subtilement déséquilibrer le bel ordonnancement de cette ville américaine tranquille, placée sous l'égide de ses fondateurs, les Templeton. Les Templeton auxquels Willie est apparentée par sa mère mais aussi par son père comme elle l'apprend soudainement.Pour découvrir l'identité de son géniteur, la narratrice se lance alors dans une recherche historique qui montrera que les Monstres de Templeton ne sont pas forcément ceux que l'on croit.Le monstre ici n'est qu'un symbole et ceux qui s'attendraient à un récit fantastique en seraient pour leurs frais. Non, il est davantage question de cette quête d'identité dans laquelle s'engage la narratrice, personnage haut en couleurs, dotée d'une amie tout aussi attachante. Remarquons au passage que les personnages frôlent à chaque fois le cliché et l'évitent subtilement. Lauren Groff éprouve visiblement de la sympathie pour chacun d'entre eux, sans pour autant tomber dans la mièvrerie (un échange de correspondance féminine se révèle particulièrement vénéneux et savoureux tout à la fois). Elle entremêle avec dextérité les liens passé/présent , même si je me suis parfois perdue dans cette généalogie complexe (mais le plaisir de lecture était toujours là, que ce soit pour les périodes contemporaines ou plus anciennes). Fertile en rebondissements, agrémenté de photos vieillottes, ce premier roman vous embarque et on le lâche plus , regrettant à la fin de devoir quitter ce monde si féroce et charmant à la fois. Une réussite ! cathulu

cathulu
21/07/12
 

Suite à une histoire d’amour qui s’est mal terminée, Willie Upton, future archéologue, revient dans sa ville natale de Templeton. Elle retourne vivre avec sa mère Vivienne une ancienne hippie qui depuis à trouvé la foi en la religion baptiste. La petite ville est en émoi car le cadavre d’un monstre marin s’est échoué sur les berges du lac. Willie dont les rapports avec sa mère n’ont pas toujours été au beau fixe a toujours pensé que son père était un hippie. Mais, Vi annonce à Willie qu'elle lui a menti et que son père vit à Templeton. Au lieu de lui dire son nom, Vi lui lance une intrigue à résoudre. Une enquête où la grande et les petites histoires interviennent...Voilà un vrai bon roman !!! Le genre de roman où l’on sourit de plaisir de la première à la dernière page. Si vous aimez les histoires de famille, ce livre est pour vous ! Si vous aimez l’histoire de l’Amérique, ce livre est pour vous également. Dans ce roman, on navigue dans deux siècles d’histoire de l’Amérique par le bais de la famille de Willie. La ville de Templeton tient son nom de son fondateur Marmaduke Temple dont Vi descend. Willie a toujours cru qu’elle était le fruit involontaire de l’époque où sa mère vivait dans une communauté à San Franscisco avec trois autres hippies. Autant dire que Willie s’est toujours mise martel en tête que la probabilité de connaître son père était quasi archi nulle. Vi apprend à sa fille que son père vit à Templeton mais qu’il est en plus un descendant illégitime de Marmaduke Temple ! Heureusement pour Willie, Vi habite toujours l'ancienne demeure familiale et la ville a gardé de nombreux documents ayant un rapport avec son fondateur. Et voilà que Willie se lance à la recherche de son père en mettant le nez dans de vieilles lettres et de vieux papiers. Mais que serait la généalogie sans les secrets de famille me direz-vous ? De plus, Willie a ses propres problèmes à régler (que je vous laisse découvrir).Dans une écriture vive, enlevée, Lauren Groff signe un roman bien construit, dynamique et souvent drôle ! Des personnages bien campés, terriblement humains avec leurs qualités et leurs défauts, des mensonges et des vérités mis à jour, un contexte prenant et voilà un excellent moment de lecture ! De cette auteure, j’ai lu Fugues, un recueil de nouvelles paru après ce livre mais je la préfère nettement en tant que romancière ! http://fibromaman.blogspot.com/

clarac
15/10/11
 

C'est là qu'elle fait son entrée, Wilhelmina Sunshine Upton, dite Willie, fille de Vi(vienne), descendantes directes du fondateur de la ville. Là, c'est Templeton, création imaginaire autour de Cooperstown, ville chérie de l'auteure.Un matin très tôt, alors que le monstre qui vivait au fond du lac depuis deux cent ans flotte raide mort à la surface, Willie rentre la mine basse et le désespoir au coeur dans sa petite ville. Sa mère, Vi, ancienne hippie qui vient de trouver le salut dans une religion, lui fait alors une révélation fracassante. Tourneboulée, Willie va se lancer dans une grande recherche généalogique, embrassant deux siècles de petites et grandes aventures...Elle est chouette, Willie. Presque autant que Templeton, pour laquelle on se prend d'une affection folle : ses Joyeux Joggers, ses bibliothécaires, les vieux copains d'école... Tout ce qui se passe au présent est passionnant, on tremble pour Clarissa, on s'intéresse à tout, ça fourmille de vie. Les différents intervenants du passé sont moins plaisants à suivre, c'est assez embrouillé (malgré - ou à cause de ? - les arbres généalogiques complétés et modifiés au fur et à mesure des découvertes de Willie). Mais on apprécie finalement franchement cette histoire multicolore et pétillante, les portraits disséminés ça et là, tous ces puissants sentiments qui couvent sous les mots. Sylvie Sagnes

SagnesSy
11/01/13
 

Si vous aimez les secrets de famille, les fables, les apparences trompeuses, les histoires de monstre… alors ce livre est fait pour vous. Tous ces ingrédients sont réunis dans le livre de Lauren Groff pour épaissir un peu plus le mystère qui entoure les habitants de Templeton. De révélations en rebondissements, des fantômes du passé aux sentiments du présent, cette petite ville en apparence si tranquille nous réserve bien des surprises. Les montres ne sont pas toujours ceux que l'on croit…

Ikebukuro
12/09/11
 

Passionnant : c'est le mot qui me vient immédiatement à l'esprit quand je repense à cette formidable saga familiale imaginée par Lauren Groff. C'est grâce au billet de Karine, dans lequel elle qualifie ce roman de "livre doudou", que j'ai eu envie moi aussi de partir à la découverte de ce petit village qui abrite des tonnes de secrets ! C'est un livre qui ne compte pas moins de ... pages, mais qui se dévore de bout en bout, et dans lequel chaque chapitre apporte sa dose de révélations fracassantes !Résumons : Willie Upton est de retour à Templeton après une expédition en Alaska à laquelle elle a pris part dans le cadre de ses études d'archéologie. C'est là-bas qu'elle s'est rapprochée de son professeur avec lequel elle a entretenu une liaison passagère. La voilà de retour au pays, malheureuse, enceinte et persuadée de ne plus pouvoir retournée à l'université après le scandale. Willie et sa mère Vi qu'elle retrouve dès son arrivée, et avec laquelle elle entretient des rapports conflictuels, sont issues d'une famille respectable de la ville, dont les illustres ancêtres ne comptent pas moins qu'un quaker nommé Marmeduke Temple, fondateur de Templeton, et un écrivain prolifique - Jacob, son fils. Le patrimoine historique de cette petite ville de l'état de New York attire bien des touristes chaque été en étant, de plus, le berceau de l'invention du baseball. Willie et sa mère habitent elles-mêmes une très vieille demeure appartenant à la famille depuis des générations - Averell Cottage. Le matin de son retour, Willie assiste à la découverte d'un monstre gigantesque dont le cadavre est arraché aux eaux du lac Glimmerglass. La présence de cette étrange créature que personne ne parvient à rattacher à une espèce existante, va constituer un tournant dans la vie des habitants de Templeton. Mais la jeune femme n'est pas au bout de ses surprises. Sa mère, ancienne hippie, lui apprend bientôt qu'elle n'est pas le fruit d'une union libre comme elle le croyait depuis toujours, mais bien la fille d'un honorable citoyen de Templeton qui ignore son existence. Mais Vi se refuse à lui avouer l'identité de son mystérieux géniteur. Elle lui apprend seulement qu'il serait lui aussi apparenté à leur prestigieuse famille. Alors Willie va entreprendre une recherche minutieuse de ses origines, débusquer des secrets de famille datant de l'époque de la colonisation des terres de Templeton et découvrir le véritable visage de ses ancêtres. http://www.libfly.com/goodies_forum.jpg?id=55002&po=3&ps=187057&li=b6f211&st=ff5100&fo=F0F0F0

un flyer
22/05/11

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.20 cm
  • Poids : 0.57 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition