Les monstres de templeton

GROFF, LAUREN

livre les monstres de templeton
EDITEUR : PLON
DATE DE PARUTION : 28/08/08
LES NOTES :

STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
à partir de
32,00 €
nos libraires ont adoré les monstres de templeton

SYNOPSIS :

« Le jour où je revins à Templeton, en pleine disgrâce, le cadavre d'un monstre mesurant près de seize mètres émergea à la surface du lac Glimmerglass. » Ainsi s'ouvre Les Monstres de Templeton, un roman qui balaie deux siècles d'histoire : celle d'une jeune fille à la recherche de son père, et celle d'un village, ancrée dans l'Amérique profonde, au milieu des légendes et des secrets de famille. À la suite d'une déconvenue amoureuse, Willie Upton frappe à la porte de la vieille demeure où vit encore sa mère, Vivienne, ancienne hippie devenue
baptiste fervente sur le tard... Au lieu du réconfort qu'elle vient y chercher, Willie trouve un village sens dessus dessous, chamboulé par l'apparition d'un animal démesuré, et découvre un terrible mensonge : son père existe bel et bien, elle n'est pas le fruit hasardeux des amours libres de sa mère, mais bien la fille d'un homme connu et reconnu dans Templeton. Lancée dans une enquête à rebondissements pour retrouver son père, elle part sur la trace de ses ancêtres et reconstitue la fabuleuse généalogie qui mène à son histoire.
A Templeton, petite ville résidentielle du Nord-est des États-Unis, les monstres nagent dans les lacs et nagent aussi dans la généalogie tourmentée des fondateurs de la ville et de leurs descendants.
La dernière, Willie, jeune universitaire brillante et fantasque est venue se réfugier chez son hippie de mère pour panser une blessure amoureuse.
Pour tromper sa peine et oublier un avenir incertain, elle se lance dans sa généalogie et à la recherche de son père.
Alternant les narrateurs, les époques, émaillé-sans jamais être lourd- de photos ou d'arbres généalogiques, ce roman est une grande réussite : original, à la fois rapide et poétique, et peuplé de personnages extrêmement vivants et attachants.

isabelle (lille)
A Templeton, petite ville résidentielle du Nord-est des États-Unis, les monstres nagent dans les lacs et nagent aussi dans la généalogie tourmentée des fondateurs de la ville et de leurs descendants.
La dernière, Willie, jeune universitaire brillante et fantasque est venue se réfugier chez son hippie de mère pour panser une blessure amoureuse.
Pour tromper sa peine et oublier un avenir incertain, elle se lance dans sa généalogie et à la recherche de son père.
Alternant les narrateurs, les époques, émaillé-sans jamais être lourd- de photos ou d'arbres généalogiques, ce roman est une grande réussite : original, à la fois rapide et poétique, et peuplé de personnages extrêmement vivants et attachants.
Stéphanie ,
Librairie
(Lille)
1 personne en parle

C'est là qu'elle fait son entrée, Wilhelmina Sunshine Upton, dite Willie, fille de Vi(vienne), descendantes directes du fondateur de la ville. Là, c'est Templeton, création imaginaire autour de Cooperstown, ville chérie de l'auteure.Un matin très tôt, alors que le monstre qui vivait au fond du lac depuis deux cent ans flotte raide mort à la surface, Willie rentre la mine basse et le désespoir au coeur dans sa petite ville. Sa mère, Vi, ancienne hippie qui vient de trouver le salut dans une religion, lui fait alors une révélation fracassante. Tourneboulée, Willie va se lancer dans une grande recherche généalogique, embrassant deux siècles de petites et grandes aventures...Elle est chouette, Willie. Presque autant que Templeton, pour laquelle on se prend d'une affection folle : ses Joyeux Joggers, ses bibliothécaires, les vieux copains d'école... Tout ce qui se passe au présent est passionnant, on tremble pour Clarissa, on s'intéresse à tout, ça fourmille de vie. Les différents intervenants du passé sont moins plaisants à suivre, c'est assez embrouillé (malgré - ou à cause de ? - les arbres généalogiques complétés et modifiés au fur et à mesure des découvertes de Willie). Mais on apprécie finalement franchement cette histoire multicolore et pétillante, les portraits disséminés ça et là, tous ces puissants sentiments qui couvent sous les mots. Sylvie Sagnes

SagnesSy
11/01/13
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.20 cm
  • Poids : 0.58 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)