Les mysteres d'udolphe

RADCLIFFE, ANNE

livre les mysteres d'udolphe
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 26/09/01
LES NOTES :

à partir de
13,50 €

SYNOPSIS :

Ann radcliffe publie en 1794 the mysteries of udolpho. Les romantiques anglais, et les victoriens, lui ont voué un culte. en france, balzac, hugo, nodier, féval, sue, se souvinrent d'elle. on ignore ce qui a pu pousser cette petite bourgeoise à la vie ordinaire à raconter des histoires terrifiantes, qu'on appelle " gothiques " en angleterre et " noires " en france parce qu'elles cherchent à provoquer la crainte chez les lecteurs. Emilie explore le château mystérieux, chandelle à la main, à minuit.
La menace (surnaturelle ?) est partout présente. les séquestrations, les tortures ne sont pas loin. quel est le dessein du maître des lieux ? quels sentiments éprouve la jeune fille pour son tuteur et geôlier ? qui épousera-t-elle, après cette quête de soi à travers les corridors du château, qui ressemblent à ceux de l'inconscient ? ce n'est pas pour rien qu'un chapitre porte en épigraphe ces mots de shakespeare : " je pourrais te dire une histoire dont le moindre mot te déchirerait le coeur. ".
2 personnes en parlent

J'ai lu ce livre de 900 pages en à peine trois jours, car il est très prenant. Même si j'ai trouvé certaines descriptions longuettes, et l'histoire d'amour absolument sans intérêt, voire même saoulante, l'intrigue m'a énormément plus et m'a tenu éveillé. J'ai eu des moments de frayeurs, j'ai même eu tendance parfois à me laisser transporter par les superstitions et à croire à des fantômes, des esprits maléfiques. Bon l'héroïne vit énormément de malheurs et semble ne pas pouvoir s'en sortir, on aurait un peu dit princesse sarah, tout lui tombe dessus d'un coup, entre la mort de son père, sa vie de soumission chez sa tante, puis ensuite enfermée dans le château, etc etc. On se demande même si elle va finir par s'en sortir. Tout cela est parsemé de découvertes angoissantes et effrayantes (et c'est bien sûr ce qui m'a le plus plu, parce que sans ça je n'aurais pas trouvé un grand intérêt au livre finalement).En tout cas cela m'a donné envie d'essayer d'autres Ann Radcliff, même si disons le je préfère Jane Austen (mais ce n'est pas le même style de roman).

lasurvolte
31/10/11
 

Les mystères d'Udolphe, c'est un peu 900 pages de plaisir. Bon, pour le côté sombre, noir "quifaitpeur" c'est pas tout à fait ça, mais c'est vrai que de nos jours, avec tous ces films d'horreur très psychologiques et/ou très gores, on a du mal à être effrayés, jeunes que nous sommes. Alors y'a des moments sombres oui, mais je m'attendais à un peu plus de frissons. L'autre "point négatif", c'est l'héroïne. Mais qu'est-ce qu'elle est niaise ! Elle s'évanouit pour rien déjà, et ça c'est pénible. Je préfère la domestique Annette qui est bien plus attachante, je trouve. A part ça, la répartition des personnages est un peu cliché : la pauvre petite orpheline persécutée par les méchants messieurs ! C'est très manichéen, ce livre. Mais sinon, au niveau de l'intrigue, il n'y a franchement rien à dire. C'est très bien fait. Tous les mystères se mêlent et s'étalent sur toute la longueur du roman, si bien qu'un nouvel élément vient régulièrement remettre un peu de suspense. Au final, tout est parfaitement lié, le moment des révélations n'est ni trop long, ni superficiel, on obtient juste les infos qu'on veut. Et je dois même avouer que sur un point je me suis bien laissée berner en me disant : "Mais comment Emilie peut ne pas comprendre ça ? C'est évident !" Et en fait c'était pas ça. C'est pas très clair mais je veux pas vous révéler l'intrigue, donc va falloir se contenter de ça. Voilà, j'ai vraiment apprécié ce livre, que je recommande largement à tous ceux qui apprécient la littérature anglaise du style Jane Austen ou les soeurs Brontë.Lisez-le !

Chaaw
06/09/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.43 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : VICTORINE DE CHASTENAY

Dans la même catégorie