Les naufrages - avec les clochards de paris

DECLERCK, PATRICK

EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 01/02/03
LES NOTES :

à partir de
8,20 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Nous les côtoyons tous les jours. Souvent ils sont ivres et peinent à mendier. Ils sentent mauvais, vocifèrent et font un peu peur. Nos regards se détournent. Qui sont ces marginaux au visage ravagé ? Ce sont les clochards. Fous d'exclusion. Fous de pauvreté. Fous d'alcool. Et victimes surtout. De la société et de ses lois. Du marché du travail et de ses contraintes. Mais au-delà, c'est contre la vie même qu'ils se révoltent. Hallucinés, ivres, malades,
c'est un autre et impossible ailleurs dont ils s'obstinent à rêver furieusement. Patrick Declerck, psychanalyste et ethnologue, a suivi la population des clochards de Paris durant plus de quinze ans : dans la rue, dans les gares, dans les centres d'hébergement, au Centre d'accueil et de soins hospitaliers de Nanterre, au Samu social. En 1986, dans le cadre de Médecins du Monde, il a ouvert la première consultation d'écoute destinée aux SDF en France.
2 personnes en parlent

Un livre simplement bouleversant qui raconte le monde des clochards.Patrick Declerck nous livre son témoignage dans cet ouvrage tout autant essai que "carnet de route", et qui lui servira de thèse pour son doctorat.L'auteur divise le livre en deux grandes parties: "Routes" tout d'abord qui raconte le terrain et l'expérience de Patrick Declerck, et "Cartes" ensuite qui prend un caractère plus théorique et clinique.Declerck a, à plusieurs reprises, revêtu "l'habit" du clochard pour pouvoir s'immerger dans ce monde à part, cette marge de l'humanité.En tant que psychanaliste et ethnologue, il tente de démontrer que la clochardisation est en partie liée à des troubles psychiatriques, une difficulté à appréhender le monde.Un livre d'une grande humanité qui n'apporte pas forcément de réponses définitives et souligne toutes les carences du "système", l'absence de considération des pouvoirs publiques...On ne sort certainement pas indemne de la lecture des "Naufragés".Il serait par ailleurs intéressant de savoir quels visages revêt ce monde de la rue aujourd'hui. Maltese

Maltese
16/06/09
 

Un cri de colère Les Naufragés, une lecture dont on ne ressort pas indemne. Si la formule est éculée, l’émotion reste intense, intacte, à fleur de peau. Sans démagogie, sans jamais tomber dans le piège de l’angélisme, Patrick Declerck peint au couteau le portrait de personnages riches, fascinants, tour à tour attachants et effrayants, ceux que l’on nomme clochards tout en détournant le regard. Autant de tragédies émaillées d’instants d’une drôlerie folle et exutoire. A l’aune de son expérience en tant que praticien au centre d’hébergement pour sans-abri de Nanterre, Declerck nous fait part de son approche psychanalytique, inédite dans le domaine de l’exclusion sociale. Mais Les Naufragés, c’est aussi un cri de colère. Contre cette grande lessiveuse qu’est la société, contre l’incurie – ou du moins l’inadaptation - des services sociaux, dépassés face au raz-de-marée de la pauvreté extrême. A lire pour comprendre comment l’on se noie dans l’indigence et pourquoi certains plus que d’autres s’enfoncent dans les eaux profondes de la précarité.

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.90 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition