Les normaux

DAVID, GILBERT

livre les normaux
EDITEUR : BELFOND
DATE DE PARUTION : 20/01/06
LES NOTES :

à partir de
22,50 €

SYNOPSIS :

Un premier roman magistral, à l'imagination, l'originalité et l'intelligence exceptionnelles. Une charge féroce contre les névroses de nos sociétés, portée par une écriture débridée, un humour dévastateur et une hallucinante galerie de portraits. New York, 1999. Billy Schine cultive l'art du détachement. Tandis que ses camarades se font des millions à Wall Street, lui met un point d'honneur à collectionner les petits boulots. Il pourrait continuer comme ça longtemps si un dénommé Ragnar, de la société de recouvrement Ragnar & Sons, ne lui enjoignait fermement de rembourser son prêt étudiant dans les meilleurs
délais. Une solution : la fuite. C'est alors que la Providence met sur son chemin une société pharmaceutique qui recherche des personnes " normales " pour des tests rémunérés. À l'idée de passer deux semaines nourri, blanchi et bien à l'abri de Ragnar, Billy est enchanté. D'autant qu'il ne tarde pas à se faire des camarades Lannigan, acteur quasi shakespearien, gay par intermittence; Do, vrai névropathe, désespérément vierge; ou encore Gretchen, l'obsédée de la météo... Hélas ! à mesure qu'apparaissent les effets secondaires, d'étranges événements vont venir secouer le petit monde des " normaux ".
2 personnes en parlent

Autant le dire tout de suite, mon avis est mitigé.Dès les premières pages je me rends compte que ce ne sera pas forcément une lecture fleuve, de celle où on se dit c'est fou je dévore les pages sans m'en rendre compte. Ici au bout de 20 pages j'étais dans l'effort... Car l'auteur propose une histoire plutôt intéressante mais a des tics dans l'écriture qui m'ont dérangés. Il a notamment pour habitude de multiplier les juxtapositions de mots, avec séparation par des virgules, pour vouloir expliquer son propos. Une fois de temps en temps pourquoi pas, mais là 10 mots juxtaposés les uns aux autres et ça 4 fois en une page c'est assez perturbant. Pourtant je dois dire que le langage employé est recherché, on ne peut pas le reprocher à l'auteur, mais cela donne une certaine raideur dans la lecture, là encore je reviens à ce que j'ai dit tout à l'heure, ça ne facilite pas la lecture.Concernant l'histoire elle est parfois caustique et prête parfois à sourire, mais le reste du temps on est plutôt contemplatif face aux comportements de ces "normaux", pas de péripéties facétieuses, seulement la vie qui s'écoulent tranquillement.Quant-à la fin elle est un peu déstabilisante car elle ne donne pas l'impression de clore l'histoire, en tout cas je ne l'ai pas forcément apprécié.En résumé un auteur découvert grâce à cette lecture qui ne m'a pas totalement convaincu, affaire à suivre.

seriephile
11/01/16
 

Billy Schine est un gentil paumé, à New York, en 1999. Il a fait de grandes études dans une prestigieuse université, a éclaté les scores d’un grand test, et depuis enchaîne vaguement les boulots en intérim, en partageant le lit et l’appart d’une vieille copine, sans conviction. Mais pour faire ses études il a emprunté de l’argent, arrêté de le rembourser quand ses revenus sont devenus trop aléatoires, et il reçoit un jour une mise en demeure d’un cabinet de recouvrement qui reprend la créance. Il flippe, le ton de la lettre est bizarre. Il accepte sur un coup de tête de servir de cobaye à l’industrie pharmaceutique : c’est un nouveau psychotrope atypique qu’il devra tester pendant 15 jours. Avec d’autres normaux, comme lui, en bonne santé - rien à signaler - sauf ce qu’ils n’ont pas osé dire, il va passer 15 jours pris en charge comme un gros bébé… Voici un premier roman foisonnant où vous pourrez assurément trouver ce que vous voulez : critique acerbe de ci ou ça selon ce que vous déciderez de mettre en avant, super poilade si vous vous penchez plutôt du côté de l’écriture elle-même, des sigles en pagaille ou de certains passages, ou vague à l’âme existentiel si vous vous intéressez d’un peu plus près à Billy lui-même et à ses parents, bref, un livre multiple. Pas simple-simple à lire (je n’ose imaginer à traduire !), mais différent, c’est certain.

SagnesSy
07/09/12
 

Format

  • Hauteur : 22.70 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.55 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition