Les pages de notre amour

SPARKS, NICHOLAS

livre les pages de notre amour
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 02/09/04
LES NOTES :

à partir de
6,30 €
nos libraires ont adoré les pages de notre amour

SYNOPSIS :

" je suis un homme ordinaire, et j'ai mené une vie ordinaire. aucun monument ne sera élevé à ma mémoire, et mon nom sera vite oublié. mais j'ai aimé de tout mon coeur, de toute mon âme. ". telles sont les paroles de noah. allie et lui se sont connus alors qu'ils n'avaient encore que quatorze ans et depuis l'amour n'a jamais cessé de les unir. aujourd'hui, cinquante ans plus tard, noah
veille sur allie atteinte de la maladie d'alzheimer. lorsqu'elle a ressenti les premiers symptômes, elle lui a demandé de lui faire la lecture de leur propre histoire. alors, pendant des heures, il reste auprès d'elle et lui raconte inlassablement leur bonheur. l'évocation au jour le jour de leur amour parviendra-t-il à freiner l'inexorable progression du mal qui ronge allie oe
Un auteur à histoires d'amours,,,Au choix elles seront tristes, belles tendres ou justes.Dans celle-ci c'est l'amour d'une vie.Cette histoire vous transporte jusqu'à la fin, qui fait de vous ce que vous êtes.Préparez des mouchoirs et des grignotages,,,
Nolwenn ,
Librairie
(C.cial Carré Sénart)
5 personnes en parlent

Il y a quelques semaines de cela, je suis tombée sur une vidéo du Movie Award pour le plus beau bisou sur la bouche au cinéma. Pour l'année 2006, cette récompense fut attribuée à Ryan Gosling et Rachel MacAdams pour le film "N'oublie Jamais". Cette simple vidéo a propulsé en première place mon envie de lire le bouquin, et bien sûr de voir le film. J'ai bien fait de le visualiser d'abord...Partie à la Fn... pour trouver ce Graal, je n'avais que le titre en VO en tête, The Notebook, et aucune idée de l'auteur. Le libraire sait que c'est de Nicholas Sparks (balèse quand même). L'écrivain a sa propre typo ! C'est que ça doit être du lourd (quoi ? Marc Lévy aussi ?)... Comme avant... Nan c'est pas ça... A tout Jamais ! Ah bah non. L'histoire n'a aucun rapport. Alors j'ouvre les livres un à un pour trouver le titre américain et... oh ! Put...Sans déconner, ils n'auraient pas pu garder le titre orginial ? J'ai dû me planquer pour le lire ! Une couverture avec un mec à poil aurait été moins ridicule ! Heureusement, je me suis dévouée, je l'ai lu en deux soirées, enfermée chez moi.C'est l'histoire d'un ptit vieux qui vient lire tous les jours un cahier à une ptite vieille. C'est leur histoire d'amour de quand ils étaient jeunes, quand elle se souvenait encore de son nom... Amour impossible : il est beau, mais pauvre, elle est riche et belle. Pas cool.La scène de baiser dans le film vient aux trois quarts, lorsqu'ils se retrouvent à la trentaine. Dans le livre, on commence deux jours avant cette scène. Arg ! bonjour le suspens haletant ! Sauf que voilà, Sparks, il connaît son affaire, et on aura le droit à la petite rendu page 128.Même si le livre a été très rapide à lire (pressée d'arriver à la page 128, vous comprenez...), je crois que c'est le flashback le plus linéairement chiant que je n'ai jamais eu à me coltiner, avec des descriptions cul-cul du genre : "un éclair déchira le ciel. Les flammes sautillaient sur le bois rougeoyant, répandant une douce chaleur. La pluie d'octobre ruisselait contre les carreaux, noyant tout autre bruit" (allez-y, comptez les figures de style, l'auteur a bien appris ses leçons).Et puis, savoir que d'aussi beaux jeunes gens finissent tout décrépis, ça gâche légèrement le plaisir. Bah oui, je déteste les histoires de petits vieux, car ça finit généralement mal (sauf dans "Cocoon" ou "Tatie Danielle") et ça m'énerve au plus haut point de les voir si diminués alors qu'ils ont eu une vie si intense. D'ailleurs, que ça finisse sur une presque scène d'amour entre les deux grabataires, ça colle la nausée, arrache une larme sachant qu'elle ne se souviendra de rien le lendemain. Mais, Sparks, c'est du politiquement correct. Exit les détails de leur première coucherie quand ils n'étaient que des adolescents, et on a le droit qu'au déboutonnage de la chemise sur les vieux jours. Par contre, oulàlà ! 4 pages quand ils ont la trentaine !Pour le film... Ryan Gosling. Il faut le voir, rien que pour lui (acteur génialissime dans Danny Balint, Half Nelson, et la Faille, avec Patron). Il est beau jeune, adulte... et même le ptit vieux m'est sympathique. La scène du bisous valait largement sa récompense et l'attente !C'est à se demander comment les producteurs ont voulu miser sur un tel roman... et en faire un si bon film. (Comment ça, il y a eu aussi des films tirés des livres de Marc Lévy ? Mais je n'ai jamais dit qu'ils étaient bien !)

Emmab666
29/01/16
 

Comment ne pas etre touché par tant d'amour. un vrai combat, un hymne pour celui ci, il montre qu'il aide à tout surpasser. je el recommande vivement ainsi que l'adaptation ciné qui lui rends bien hommage

mimiso
05/02/14
 

Pourquoi ai-je acheté ce livre ? N'oublie jamais étant un de mes films préférés, il m'était donc inévitable de lire ce livre !Mon avis : Ce livre ne passe même pas dans la case coup de coeur mais directement dans celle de mes livres préférés ! J'ai plus qu'aimé, il est parfait pour moi car il arrive à faire passer une émotion incroyable des premières lignes au dernier point !Noah et Allie se sont rencontrés à quatorze ans dans la petite ville de New Bern et vivent depuis une passionnante histoire d'amour ! Pourtant tout les oppose, elle est issue d'un milieu aisé et lui d'un milieu d'ouvrier mais cela les importe peu. Ils s'aiment et c'est tout ce qui compte. Mais le temps passe, les années filent, 5O passent, Allie est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Elle lui a demandé une chose c'est que lorsqu'elle ne se souviendra plus de rien, ni même de lui, il doit lui raconter l'histoire de leur amour, leur séparation,...Nicholas Sparks a une plume magnifique, c'est mon premier roman de lui et je n'hésiterai pas à rééditer l'expérience. Toutes ses phrases sont poétiques, il arrive à mettre des mots sur des émotions, des sentiments. C'est un livre prenant, bouleversant, surprenant avec une belle leçon de vie, il nous fait croire en l'amour. Bref on a plein d'étoiles dans les yeux après cette lecture.Les personnages sont attachants Noah avec sa ténacité, et son optimisme mais aussi un grand timide. Allie, elle, est touchante par sa maladie, on éprouve de la compassion pour elle.Pour ceux ou celles qui ne le savent pas (ce qui m'étonnerait), ce roman a été adapté au cinéma sous le titre "N'oublie jamais" avec Ryan Gosling et Rachel McAdams. Dans le film, on voit plus leur rencontre, ce que l'on n'a pas dans le livre. De plus, on a un Noah qui a de l'assurance,... Il y a pas mal de petites variantes, ce qui est assez courant. Malgré tout il reste un de mes films préférés. Il peut aussi vraiment permettre de renforcer les sentiments exprimés dans le bouquin !Foncez, lisez-le ! Si, il est sur votre bibliothèque n'attendez plus et si vous ne l'avez pas courez l'acheter. Je pense qu'il peut mal de vous décevoir ! Et pour compléter le tout n'oubliez pas de regarder le film !

s0kellys
09/04/13
 

Ah Nicholas Sparks ! Si vous saviez comme j’aime cet auteur ! En le voyant plusieurs fois dans ma PAL, juste à côté de mon bureau, j’ai eu une pulsion, et pouf, il est arrivé entre mes mains. Je me suis enfin décidée à le lire, et encore une fois, c’est un coup de cœur ! Noah et Allie se sont aimés étant adolescent. Ce n’était qu’un amour de vacances, puisque Allie ne vivaient pas dans la même ville. Qui plus est, tout deux appartenaient à des milieux complètements différents. Elle était riche, et de bonne famille, lui était pauvre. Pourtant, ils se sont aimés, passionnément même. Aujourd’hui, bien des années après, Allie est atteinte de la maladie d’Alzheimer, et Noah est à ses côtés pour lui rappeler leur histoire.Commençons par l’auteur. Encore une fois, comme pour Bridget, je l’ai connu grâce aux films. Le premier que j’avais vu était Le temps d’un automne. J’ai tellement aimé ce film qu’après quelques recherches j’ai appris qu’il avait été adapté d’un livre. Et voilà où ma passion pour l’auteur a commencé… Le style de l’auteur m’a charmé. Ses histoires toutes plus déchirantes les unes que les autres (dixit celle qui n’a en réalité lu que deux livres de Sparks) et bouleversantes. Celle-ci n’échappe pas à la règle.Le thème est intéressant, comme toujours vous me direz. Ici, il s’agit donc de la maladie d’Alzheimer, une maladie vraiment pas facile à gérer, autant pour le malade que ses proches… Grâce à ce roman, on se rend compte de l’importance des détails, des petites choses de la vie qui nous rendent heureux, et qui comptent à nos yeux. Mais surtout, on découvre l’importance de l’amour, et surtout du premier amour, et de sa force. C’est une magnifique romance très intense et bouleversante qui en fera pleurer plus d’une (sortez les mouchoirs !). Un très beau roman, certes à l’eau de rose, mais digne de ce nom et écrit par un homme –chose qui me surprendra toujours-.Au niveau de la narration, on retrouve une alternance entre le passé et le présent. Du coup, on suit Noah et Allie jeune lors d’un moment précis, puis on les retrouve aujourd’hui, soit cinquante années plus tard. Et ainsi de suite. J’ai beaucoup aimé cela. Ca apporte un petit plus au livre. Livre qui cela dit en passant, se lit extrêmement vite et bien.Niveau personnage, Noah est un homme très séduisant, pour qui le lecteur ne peut que craquer. Il n’est certes pas issu d’un milieu aisé, mais a des rêves, y croit. Il travaille dur pour les réaliser. Lorsque la guerre éclate, il n’hésite pas à s’engager. Allie, est un peu plus compliquée, mais on le lui pardonne volontiers sachant qu’elle a le cul entre deux chaises, comme on dit. Oui, parce qu’à un moment, la demoiselle est fiancée, ce qui complique rudement la chose. Mais, ensembles, ils forment un tout, et on sent bien qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Je vais me répéter, mais c’est une romance magnifique, vraiment intense, et surtout bouleversante. Une fois plongés dedans, vous ne pourrez pas lâcher ce livre sans savoir comment les choses évolueront. En somme : à lire de toute urgence. Le film (The Notebook alias N’oublie jamais) est devenu un classique du genre, et ce n’est pas pour rien. Le livre est encore mieux, cela dit (a) Askmetoread

askmetoread
01/11/12
 

Nicolas Sparks est incontestablement un maître de la romance. Tous ces livres m'ont bouleversée et celui-là n'a pas fait exception. Cette fois-ci, il nous présente Noah, un homme passionnément amoureux de sa femme, qu'il a connu alors qu'il n'avait que quatorze ans.Allie est toute sa vie, mais Allie oublie. Elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer et jour après jour, Noah lui lit l'histoire de leur vie, consignée dans un journal. Il essaie de braver le temps, qui petit à petit emporte ses souvenirs. C'est histoire poignante d'un homme qui tente de retenir autant qu'il peut les souvenirs de sa vie qui s'efface en sachant pertinnement que c'est un combat perdu d'avance. Une histoire déchirante et magnifique.

Ladilae
24/12/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.90 cm
  • Poids : 0.12 kg

Dans la même catégorie