Les petites mecaniques

CLAUDEL, PHILIPPE

EDITEUR : MERCURE DE FRANCE
DATE DE PARUTION : 23/01/03
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
7,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Le rêve en sa mémoire perdait de sa fraîcheur, mais non de sa force, et si la violence du songe demeurait, ainsi que les multiples détails de la scène comme par exemple les gestes des deux hommes, le bras nu de la femme au carrosse poussiéreux, la jeune femme ne parvenait plus que très rarement, et à chaque fois avec une peine accrue et une intensité moindre, à éprouver la trouble émotion
née de son rêve, ce vertige qui nouait et dénouait ses entrailles quand les chocs des coups résonnaient sur le pilier, et que l'église s'anéantissait tout entière. Aussi, afin de pouvoir à loisir retrouver ce qu'elle n'avait jusqu'alors jamais connu, pas même lors des étreintes fatiguées du vieux comte qui l'avait épousée, Beata Désidério eut-elle l'idée de faire peindre son rêve.
2 personnes en parlent

En refermant "Les petites mécaniques" sur le texte de "Tania Vl?-si" j'ai du mal à chasser le sentiment de désarroi et de fascination qui a gonflé au cours de sa lecture. C'est troublant, il n'y a pas d'autre mot ! Glauque et sidérant. Philippe Claudel a imaginé une "ruche humaine" où Tania est la Reine reproductrice, une "mécanique à recevoir une semence et à la transformer en une chair nouvelle" !D'autres personnages aussi surréalistes peuplent ce livre, Eugène Frolon, Igor Beshevich, Georges Piroux, Beata Désidério, Colin le Bihot ou Voos le marchand qui découvre un village de spectres ! L'univers, dans l'ensemble, est incomparable. Claudel se pose au Moyen-Age ou en 1959, auprès de gueux ou de lascars détrousseurs de bourses, fasciné par des mécaniques insaisissables, de pauvres âmes "enfermées dans les moments perdus de vies mal écloses", autant d'impossibles romanciers, "des vies et des bonheurs, quelques deuils, de belles descriptions de rivières, de paysages de forêts sous la pluie, le tout dans une brassée de feuilles qui fleurent encore l'ordure", des bougres enfermés, cloisonnés, baillonnés ou ivres de liberté nouvelle, révélée par la poésie, tel Eugène Frolon en route pour l'Abyssinie sur les pas d'Arthur Rimbaud, dont les "poèmes aux titres étranges avaient eu raison de son confort paisible". Pour sûr, les treize textes de Philippe Claudel dérangent mais rendent grâce à l'élégance littéraire de l'auteur. Depuis "Les âmes grises", je suis étonnée par la beauté et la fausse simplicité de son style. Dans "Les petites mécaniques" j'ai en plus la conviction d'un penchant pour le glauque et l'irréversible.

Clarabel
23/02/09

Prix Goncourt de la Nouvelle 2003 Des nouvelles originales où la mort, la tristesse ou la solitude sont les thèmes dominants. Certaines nouvelles sont dérangeantes mais ne laisseront pas le lecteur indifférent. Les lecteurs reconnaîtront la plume de l'écrivain des Ames grises.

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.21 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition