Les promis

KANG, EUN-JA

EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 05/01/05
LES NOTES :

STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
à partir de
12,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Au début, c'est un conte au Pays du Soleil Levant, une histoire d'amour à la vie à la mort. En 1920, le Japon s'ouvre à l'Occident et dans les rues le complet-veston remplace le Kimono. Deux riches familles, attachées à la puissance des traditions comme à la modernisation du pays, renforcent leur alliance en promettant leurs enfants l'un à l'autre, avant même qu'ils voient le jour. Fidèles à cette parole donnée, Yuki et Takahito vont grandir fiancés avant l'heure, amis avant d'être amoureux, préparés à la naissance d'une passion qu'ils ont le désir et le devoir d'éprouver. Mais autour d'eux, bientôt, la planète perd pied. Ils n'ont pas vingt ans quand la crise de 29 secoue tragiquement
le Japon, le précipitant dans la rancoeur, et la névrose du repli. Les nationalistes relèvent la tête, réclamant la peau de ces dirigeants vendus à l'étranger, ayant bradé leurs valeurs éternelles pour le mirage d'un progrès fatal. Peut-être fatale aussi, la promesse qui lie bon gré mal gré ces deux jeunes gens moins bien accordés que leurs familles n'espéraient : Takahito est devenu un patriote cruel, jaloux, exalté par un désir de conquête ; Yuki, une brillante et belle étudiante, émerveillée par la vieille Europe. Et quand, se croyant libérée de sa promesse, elle part vivre en France, le cauchemar ne tarde pas à sonner à sa porte - il a le fin sourire de Takahito.
1 personne en parle

Ma mère avait emprunté ce livre à la bibliothèque pour elle. Le résumé étant plutôt sympa, je voulais également le lire. Au final, je trouve que l'histoire et le résumé sont très différents ce qui gâche un peu l'histoire qu'on y découvre...En effet, je trouve que ce résumé donne l'impression que Yuki part rapidement vivre en France alors qu'au final, ça ne représente que moins d'un quart du livre, un peu moins d'une cinquantaine de pages donc... Et du coup, tout va très très vite et les trois quarts du bouquin sont racontés dans ce résumé. Autrement dit, il ne nous manque que la chute dans celui-ci pour connaitre toute l'histoire des promis... Ce que personnellement, je trouve très dommage.Pourtant, l'histoire est très agréable et intéressante. J'ai beaucoup aimé découvrir l'évolution du Japon en une génération à travers les mots de Eun-Ja Kang. On sent tout ce qu'elle implique et a quel point cela peut déranger certains de ses habitants... L'ambiance devient assez tendue par moment ce qui nous en dit parfois un peu long sur ce qu'il va ensuite se passer.La vraie richesse de cette histoire, ce sont vraiment les personnages et notamment l'ouverture d'esprit de Yuki. Elle a vraiment une mentalité très "européenne", très ouverte, mais aussi très traditionnelle : elle ose franchir certaines limites, mais elle continue à respecter certains souhaits de sa famille. Son amitié avec la jeune Geisha m'a également beaucoup touchée : c'est agréable de s'apercevoir qu'elle s'intéresse réellement aux personnes mais pas qu'à ce qui les entourent.Hannah est également une personne que j'ai trouvé très touchante, très agréable et très sympathique. Par contre, je dois dire que sa relation avec Yuki, petite, m'a un peu dérangée : je ne l'ai pas trouvé très saine... Elle a franchi des limites que je trouve difficilement concevable, surtout en son rôle de nourrice. Mais bon, chacun ses choix.Eun-Ja Kang a une écriture agréable mais qui manque parfois un peu de chaleur... Ce n'est pas que son texte est trop descriptif mais plutôt que le ton est parfois très froid. Mais bon, il faut dire aussi que l'histoire n'est pas particulièrement heureuse, ce qui n'aide pas franchement a avoir un ton enjoué !Les promis est une découverte agréable :)

MademoiselleLuna
12/02/14
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.37 kg