Les ritals

CAVANNA-F

livre les ritals
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 24/04/80
LES NOTES :

à partir de
6,10 €

SYNOPSIS :

   Cavanna Les Ritals Même que sa boîte noire - pour ce qui est de ses souvenirs de gosse entre six et seize ans - est pleine de choses drôles, émouvantes, débordantes d'affection et de joie. Y a-t-il un livre sur l'enfance qui sonne plus vrai que celui-ci oe Bernard Pivot, Lire. Enfin, il y a, tout au long de ces pages, le ton de Cavanna. Les lecteurs de Charlie Hebdo le reconnaîtront, bien sûr, mais ils seront peut-être surpris d'y découvrir tant de
tendresse. Avec le contrepoint d'une musique mélancolique aux histoires les plus hilarantes, et des échos burlesques aux histoires les plus poignantes. Rosa Laisné, L'Express. Cavanna, avec son ton familier de baratineur, nous dépeint ses jeunes années d'une façon décousue, se rappelant en vrac les meilleurs moments de son existence d'avant seize ans, à une époque plutôt joyeuse malgré la guerre qui pointe à l'horizon. Jean-Claude Lamy, France-Soir.
4 personnes en parlent

Cette autobiographie de Cavanna est vraiment savoureuse. La manière dont il traduit l'accent italien est tout simplement géniale. J'y ai retrouvé exactement les intonations de ma grand-mère et c'était un réel plaisir ! Tendresse pour ce bouquin là.Consultez le commentaire complet sur http://www.mondalire.com

un flyer
19/12/08

Aaah... Les Ritals... Combien suis-je heureux d'avoir un jour acheté ce livre. D'abord parce que Cavanna est un auteur qui écrit le parlé de telle manière qu'il permet à chaque lecteur qui s'amuse à le lire à voix haute à être juste du premier coup dans son interprétation. Ensuite parce que l'accent des Ritals en question oblige ce même lecteur à des contorsions de la langue, qui couplées à la suractivité des zygomatiques lui fait risquer le claquage des muscles de la face, suivie d'une paralysie plus ou moins longue.Parce qu'enfin l'on rit énormément dans ce bouquin qui nous narre les aventures d'un fils d'immigré dans la région parisienne des années 30. Et, parce que la (longue) description de "l'appareil à fendre la b*** en quatre" reste une des meilleures illustrations des inventions des adultes pour effrayer les enfants et les préserver des tentations immorales.Les Ritals c'est émouvant, tendre, pudique, nostalgique (bien que l'auteur s'en défende), c'est un livre incroyablement vivant et énergique.

OBecaille
19/03/12
 

C'est par son roman autobiographique que j'ai eu envie de découvrir François Cavanna, mieux connu à travers Charlie Hebdo. Il retrace toute son enfance de "rital", comme l'on dit des immigrés italiens, dans les rues de Nogent sur Marne, où il a fait les 400 coups. Ce livre retrace non seulement son enfance, mais ses aventures, les histoires de son père, sa fugue à 14 ans avec son copain et ses expériences. L'histoire commence ainsi avec l'évocation de son père, maçon, qui fait la fierté de son fils et c'est ainsi qu'elle termine.

Lilyptitbout
17/03/11
 

En peu de pages, Les Ritals réussit à nous faire rire et pleurer. Pour une femme c'est troublant de se lire les remarques d'un garçon pré-ado. De plus ce livre m'a touchée particulièrement ayant un grand pere maçon et un autre immigré : j'ai retrouvé dans ce roman des annecdotes proches de celles que j'ai écoutées , gamine, de la bouche de mes ainés ... ce roman est d'autant pls réaliste pour moi , une photo d'une époque... Cavanna parle même de l'election d'Hitler , jugé comme le moins pire des candidats

milca
02/03/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition