Les sermons laiques 1816-1817

COLERIDGE, SAMUEL TAYLOR

livre les sermons laiques 1816-1817
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 27/11/02
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
45,00 €

SYNOPSIS :

Avec la Biographia Literaria, les proses des Sermons laïques et de L'Ami (écrites de 1816 à 1818) forment l'ensemble théorique le plus abouti dans l'oeuvre de Samuel Taylor Coleridge (1772-1834), et le plus vaste ensemble théorique du « romantisme anglais ». Il était jusqu'ici presque inconnu et non traduit en France. À défaut de constituer un système clos, Coleridge confronte patiemment les enjeux et les domaines classiques de la philosophie (métaphysique, morale et politique) à la vérité de son époque. L'époque signe en effet pour lui l'échec de la philosophie des Lumières. À cette dernière, et à la déchirante destruction de l'idéal révolutionnaire, il oppose la pratique d'un nouvel idéalisme platonicien, un idéalisme « anglais » qui s'efforcerait de n'oublier
ni le monde et ses pratiques, ni la religion comme force régulatrice du monde. Mais Coleridge a aussi lu les « romantiques allemands », Fichte, Schelling, Hegel. Il y a puisé la conscience d'une fin de l'art religieux. À mesure qu'il construit son idéalisme, Coleridge rénove la conception de l'art, et l'idée de l'écriture. Il veut rendre celle-ci encyclopédique en un sens nouveau, c'est-à-dire « historique », ou plutôt « historiante, créatrice d'époque ». Les essais traduits ici élaborent le fameux concept d'« imagination tautégorique », qui était censé renouer le lien proprement « poétique » de l'histoire et du mythe, et refaire un moyen terme absolu entre l'intelligible et le sensible (le théologique et le politique, l'éternel et l'historique).
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 1.02 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition