Les souffrances du jeune werther

GOETHE, JOHANN WOLFGANG VON

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 07/12/73
LES NOTES :

à partir de
3,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« Un serin vole du miroir, et se perche sur son épaule. "Un nouvel ami", dit-elle, et elle l'attira sur sa main. "Il est destiné à mes petits. Il est si joli ! regardez-le. Quand je lui donne du pain, il bat des ailes, et becquete si gentiment ! Il me baise aussi : voyez." Lorsqu'elle présenta sa bouche au petit animal, il becqueta
dans ses douces lèvres... "Il faut aussi qu'il vous baise", dit-elle, et elle me tendit l'oiseau. Son petit bec passa des lèvres de Charlotte aux miennes, et ses picotements furent comme un souffle précurseur, un avant-goût de jouissance amoureuse... "Il mange aussi dans ma bouche", dit-elle. Je détournai le visage. »
1 personne en parle

Il s'agit encore une fois d'un livre conseillé par mes profs. J'ai été agréablement surprise par les souffrances du jeune Werther, qui est un récit très libre, à l'écriture à la fois légère et sombre, rendant le tout très particulier. Werther correspond par lettres à un homme qui réside près de sa mère. Dans ses lettres, il raconte la découverte de la campagne et de ses habitants dont il préfère la compagnie à celle des nobles et des bourgeois. C'est ainsi que Werther découvrira la femme qu'il aime. Il entretient avec elle et son mari une relation très singulière et ambiguë. Plus que ça, ce sont les réflexions pessimistes du narrateur qui m'ont plu, notamment à la fin où l'intrigue commence à se précipiter et où on parle vraiment ouvertement de suicide. Cette œuvre est très différente de celle que j'ai pu lire précédemment : elle promet en apparence un contenu léger, qui finalement n'est pas si innocent que ça... L'écriture m'a également beaucoup plu : c'est un fascinant mélange entre l'innocence de Werther, ses espérances, et le pessimisme dû à ce qu'il a déjà expérimenté, à ses souffrances. Certes, par moments le récit retombe un peu, certains passages accrochent plus que d'autre mais le tout reste intéressant. L'histoire se lit très vite, et pour un premier essai avec la littérature classique allemande, j'en redemande ! En résumé, c'est donc un très beau classique que j'ai eu l'occasion de lire ! Je vous le conseille (allez, pour votre culture générale !) car il fait assez peu de pages (un peu moins de 200) et a une belle écriture. Ninon !

nilale
20/02/15
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.15 kg
  • Langage original : ALLEMAND