Les thermidoriens

TULARD, JEAN

EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 23/02/05
LES NOTES :

à partir de
16,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Il s'écoule presque autant de temps entre la convocation des états généraux et la chute de Robespierre qu'entre celle-ci et la prise de pouvoir par Bonaparte. Objet d'innombrables travaux d'historiens, la première partie de la Révolution est plus et mieux connue que la seconde - Convention thermidorienne et Directoire. Ce sont pourtant les Thermidoriens qui ont enraciné le régime, et il n'est pas excessif d'affirmer qu'ils ont à peu près tout inventé de ce que pérenniseront le Consulat et l'Empire : l'Institut, l'Ecole polytechnique, la conscription, le franc, le système métrique, le style Directoire, et même Napoléon, sans oublier d'audacieuses
anticipations comme la séparation de l'Eglise et de l'Etat ou. la fête des mères. De la mort de Louis XVII à l'affaire du courrier de Lyon, les énigmes jalonnent une période où Sade écrit en toute liberté, tandis que se multiplient coups d'Etat et fêtes somptueuses. Jamais les femmes n'ont été aussi belles, la mode ayant libéré leur corps, et jamais l'argent n'a joué un tel rôle dans la vie publique comme dans la vie privée. Le livre de Jean Tulard répare une forme de négligence historique en nous présentant l'une des périodes les plus intenses de notre histoire, ainsi que des hommes aux dimensions vraiment peu communes.
1 personne en parle

Thermidor, Directoire, Brumaire...L'historiographie traditionnelle république est peu encline à valoriser cette période. Ne parle t-on pas de la réaction thermidorienne ? N'évoque t-on pas la fin de la république par le coup d'état d'un militaire ?Après la dictature du peuple de Robespierre qui allait en inspirer bien d'autres jusqu'au 20ème siècle, la France républicaine avait besoin de souffler et de s'organiser. Ce fut la convention thermidorienne puis le Directoire avec tous leurs excès.Jean Tulard nous démontre, toujours de belle manière, l'importance de cette période tant décriée pour la préparation du Consulat puis de l'Empire. Si une bonne moitié de l'ouvrage est consacrée aux événements de cette époque très riche, l'autre moitié est consacrée à l'analyse de l'œuvre thermidorienne. Elle constitue sans doute la partie la plus riche et la plus intéressante pour valoriser cette période de la Révolution qui, je le répète, a largement été décriée depuis Michelet.Un beau volume pour mieux comprendre également les conditions de l'avénement d'un jeune général couvert de gloire: Bonaparte ! Pour me retrouver sur mon blog: http://www.bir-hacheim.com

birhacheim
30/05/09
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.70 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie