Lettres a une dame d'amerique, mina curtiss

SAINT-JOHN PERSE

livre lettres a une dame d'amerique, mina curtiss
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 20/11/03
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
19,80 €

SYNOPSIS :

Cette édition est à lire comme la suite d'autres correspondances déjà publiées dans la même collection, notamment saint-john perse et ses amis américains, courrier d'exil édité en 2001 par carol rigolot. Son intérêt particulier est de nous ouvrir la porte sur la dernière partie de la vie et de l'oeuvre du poète, celle du retour si longtemps différé en france, de son installation aux vigneaux dans la presqu'île de giens, mais aussi de son mariage, du prix nobel et, parallèlement, de chronique, chanté par celle qui fut là, chant pour un équinoxe, nocturne et sécheresse. ces lettres, de 1951 à 1973, nous apportent comme toujours leur brassée d'informations biographiques et psychologiques, mais la chance a voulu que la destinataire, mina curtiss, ne soit pas seulement une riche mécène. A travers son portrait en creux, nous nous attachons à cette femme musicologue, écrivain, voyageuse, collectionneuse de manuscrits et de tableaux, d'une patience et d'une générosité sans faille à l'égard d'un léger
séducteur et avare de lui-même. grâce à elle, la statue s'humanise, une relation s'invente sous nos yeux et s'organise autour de tout un monde partagé, réseau amical, lieux familiers, complicité au sujet d'une grille de fer forgé, de chats ou d'un opéra de mozart. Pour elle qui a su l'entraîner vers des films d'épouvante ou des westerns à new york, léger devient parfois affectueux, touchant, dans son retour vers l'enfance antillaise, ou drôle. mais il a semblé bon aussi de faire lire ces lettres en regard de celles adressées dans la " pléiade " à mrs henry tomlinson curtiss, pour, à travers quelques exemples, tenter de comprendre les enjeux et la portée de cette entreprise inédite de réécriture, elle aussi réalisée aux vigneaux. On trouvera aussi en annexe un document d'importance, une correspondance conservée par mina (on peut donc supposer qu'elle en fut l'instigatrice) qui marque le début d'une campagne américaine en vue de l'attribution du prix nobel de littérature à saint-john perse.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.29 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition