Li po le fou et tou fou le sage

KERISEL, FRANCOISE

livre li po le fou et tou fou le sage
EDITEUR : DIDIER JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 03/11/04
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
14,20 €

SYNOPSIS :

À la cour du grand Empereur, l'honorable petit Li Po ne veut plus étudier ses leçons ! On le gronde. Ne doit-il pas devenir un mandarin très savant comme son grand-père, avec robe de soie et manches brodées ? Mais petit Li Po rit, du haut de son cheval Yiyi, et s'enfuit sur le Fleuve Jaune. C'est sa seule réponse. [...] Combien de lunes se sont-elles succédées depuis le départ du poète ? Son souvenir est maintenant banni de la Cour. Dans l'immense bibliothèque du Palais, un nouvel élève étudie, étudie sans cesse. Qu'il est sage celui-lâ ! Or ce garçon si sérieux s'appelle Tou Fou ! [...] À la sortie d'un bois épais, un soir d'automne, Tou Fou tombe sur le Puits des Chasseurs. Dans l'ombre, il cueille quelques noix fraîches. Il les partage avec un vieil homme, aveugle, qui se met à lui parler, avant même que Tou Fou ne lui pose des questions. - Oui, Li Po vous cherche... Il porte sur lui un rouleau de vos poèmes. L'aveugle sourit longuement : - Quand l'heure sera venue, vous vous retrouverez. Folie et grand vent, cheval à plein galop, Li Po s'enfuit de la cour de l'Empereur de Chine, pour gagner sa liberté et devenir poète. Quelques années plus tard, c'est au tour de Tou Fou de partir sur les routes, à la recherche de cet aîné tant admiré, qui sème derrière lui son appétit de vivre et les traces de son rire. Le parcours de Tou Fou se fait initiatique
: au fil des rencontres, des évènements qui se dessinent devant lui (la guerre fait rage, les enfants sont égarés), il devient homme et poète. Et c'est finalement en rentrant chez lui qu'il rencontre celui après qui il a tant couru, Li Po, au rire fou. Phrases courtes et énergiques, écriture délicate, Françoise Kérisel dresse le portrait de ces deux poètes majeurs de la Chine du VIIIe siècle avec sensibilité. C'est notre première collaboration avec cette auteur à l'écriture ciselée, passionnée par l'Asie, les contes et la poésie. Le vent de liberté qui entraîne ces deux hommes sur les routes de la vie a séduit Martine Bourre aussi sûrement que la possibilité de représenter Tou Fou à cheval ! Elle s'est reconnue dans ces cavaliers impétueux et s'est lancée à l'assaut de cette histoire avec fougue. À l'encre rehaussée de vigoureux traits de peinture ou de morceaux de papiers découpés, elle plante un décor fort parce qu'elliptique, esquisses proches de l'art chinois, dont elle s'est beaucoup inspiré. C'est déjà le 17e livre de Martine Bourre chez Didier Jeunesse ! Elle nous étonne à chaque fois par sa capacité incroyable de renouvellement et la remise en question de ses techniques en fonction des textes... Un livre magnifique, célébration de l'amitié, de la vie, de la poésie... Un livre qui donne des envies de départ et de grandes chevauchées.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 31.80 cm
  • Largeur : 24.60 cm
  • Poids : 0.57 kg

Dans la même catégorie