Loin de moi

ROSSET, CLEMENT

EDITEUR : MINUIT
DATE DE PARUTION : 24/03/01
LES NOTES :

à partir de
7,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

La connaissance de soi est à la fois inutile et inappétissante. Qui souvent s'examine n'avance
guère dans la connaissance de lui-même. et moins on se connaît, mieux on se porte.
2 personnes en parlent

Pendant qu'enfonceurs de portes ouvertes et débiteurs de pensée tiède occupent la scène médiatique, Clément Rosset creuse depuis 40 ans le sillon d'un questionnement radical de nos préjugés à l'égard du réel. Rosset s'intéresse ici à la question de l'identité, et plus particulièrement à la distinction courante entre notre identité sociale et notre identité « personnelle » (ou réelle ou psychologique), partout reconnue comme essentielle à notre condition d'individu. Récusant cette dernière Rosset soutient que son existence est philosophiquement fantasmatique et en pratique inutile; on lira des développements réjouissants sur l'ineptie de la pratique introspective, décapantes saillies contre nos habitudes de pensée, jamais assez questionnées. Un ouvrage accessible , écrit dans une langue simple et dont les analyses sont appuyées par de nombreux exemples très éclairants: Rosset convoque aussi bien Lacan et Freud qu'Hergé et Hitchcock.Un bel exemple de philosophie rigoureuse et à la portée de tous.

Maynard
04/07/10
 

Un essai dans lequel il est question du sentiment de l'identité : partant d'un rêve Clément Rosset s'intéresse à l'écart entre identité sociale et identité personnelle. Nous n'avons de nous-même et des autres qu'une connaissance partielle, partiale, fragmentée : seule la déception attend celui qui pense se connaitre. Soulignant l'inanité de toute recherche sur l'identité personnelle Clément Rosset démontre que, puisque le moi est question de perception, il se dérobe sans cesse et ne peut être saisi. Revenant sur les réflexions de Hume ou de Kant sur le sujet, s'appuyant sur des exemples tirés de la littérature ou du cinéma, Clément Rosset démontre qu'on ne connait des autres que le caractère répétitif - et prévisible - de leur comportement social. L'identité personnelle étant par nature insaisissable, on peut toujours suivre à loisir ses traces comme on pisterait un animal sauvage, on n'en saura jamais plus sur ses véritables motivations intimes. Ce passionnant petit essai se termine sur la question du mimétisme, nous ne nous construisons que par imitation, cette identité que nous empruntons pour mieux nous construire peut être parentale ou amoureuse et conditionne pour ainsi dire notre existence dans son ensemble.

sovane
24/04/13
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 11.50 cm
  • Poids : 0.10 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition