Los demonios

BORONAD, VALERIE

EDITEUR : BELFOND
DATE DE PARUTION : 05/02/09
LES NOTES :

à partir de
12,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Pour sauver sa famille menacée par la junte militaire en Argentine, Luis s'engage dans la guérilla. C'est le prix à payer pour faire passer en Europe sa femme, Ana, et leur bébé. Exilée, Ana trouve refuge en France dans un hôtel tenu par un vieil Argentin. L'enfant y grandit à l'ombre de l'amour fou qui unissait ses parents, et dans le mythe de ce père héroïque dont il réinvente perpétuellement l'histoire pour combler l'absence. Des années plus tard, à la mort d'Ana, il
revient dans cet hôtel où il écrit peu à peu son roman des origines pour s'affranchir du poids du passé. Empreint d'une poésie envoûtante, ce roman choral entre ciel et enfer nous emporte dans une traversée où le temps et l'espace cèdent à la volonté des amants de se rejoindre par-delà la vie et la mort. Interrogeant les frontières de l'invisible, Los Demonios est une bouleversante histoire d'amour qui évoque la mémoire, les tumultes et les crimes de notre temps.
1 personne en parle

Dans ce roman à plusieurs voix, on entend surtout une belle chanson d'amour. Celle d'abord d'Ana pour Luis, leur histoire est dramatique, marquée par la guerre sale en Argentine, qui se soldera par la séparation et un destin brisé, la jeune femme ne surmontera jamais cette épreuve, et enfermera même son fils, Tango, dans cet amour impossible. A dix ans, le gamin est malin, brillant et perspicace. Il a compris que sa mère avait le coeur en miettes, et jamais le temps ne pourrait recoller les morceaux épars. Il a bien tenté d'écrire à son père, mais les lettres sont restées sans réponse. Perdu dans son calvaire, entre la guérilla et la junte, Luis Montoya vit un véritable enfer. Son amour pour Ana illumine les missives qu'il griffonne pour son fils, sans espoir de retour. Tout ceci sonne très triste, et pourtant cela ne l'est pas ! L'écriture est tellement belle, la plume de Valérie Boronad adopte un lyrisme sans emphase, c'est juste, parfois poignant mais surtout tendre de la part du petit garçon qu'on retrouvera avec quelques années de plus, après le décès de sa mère, de retour dans cet hôtel qui a servi de refuge, et qui est aujourd'hui toujours le repère du vieil Augusto. Le garçon porte une valise lourde, faite de secrets et de loupés, et sera emporté lui-même par les mirages de l'amour, qui lui feront peut-être prendre conscience du poids de la passion. Superbe deuxième roman de Valérie Boronad, déjà coupable d'une invitation troublante dans les limbes de l'imagination créative, cf. Les Constellations du hasard (premier roman récompensé par le prix Carrefour Savoirs). A découvrir.

Clarabel
23/02/09
 

Format

  • Hauteur : 22.60 cm
  • Largeur : 14.30 cm
  • Poids : 0.31 kg