livre lucky
EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 08/09/06
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
6,80 €

SYNOPSIS :

«Le souterrain où je me suis fait violer donnait jadis accès à un amphithéâtre. Il permettait aux acteurs de surgir au milieu du public, sous les sièges. Une fille avait été assassinée dans ce souterrain, et coupée en morceaux. Ce sont les policiers qui m'ont raconté ça. Ils m'ont dit que par rapport à elle, j'avais eu de la chance.» De la chance... C'est ce qu'Alice Sebold s'est entendu dire à 18 ans, après s'être
fait violer dans ce souterrain. Après le choc, c'est l'indignation et le besoin de vengeance qui l'emportent. Pourquoi le viol est-il le seul crime dont la victime est supposée coupable ? Comment accepter les réactions de son entourage ? Comment supporter, si jeune, l'enquête et le procès ? Depuis ce 8 mai 1981, sa vie n'a plus été la même. C'est pour en témoigner que l'auteur nous livre ce récit fort et essentiel.
1 personne en parle

"Lucky" est un récit dont on souhaite très vite en sortir, pas dans le sens qu'il soit mauvais, mais honnêtement c'est un texte fort et violent. Très bouleversant. Alice Sebold livre toute son histoire de viol. Cette expérience traumatisante est narrée sans emphase ni pudeur. Les mots sont là, couchés sur le pied, dans toute leur horreur. Personnellement j'ai éprouvé beaucoup de chagrin, me disant que cela pouvait m'arriver, ou à des proches. Même pour des "inconnues", impossible de rester insensible. C'est un texte qui ne laisse forcément pas de marbre mais qui démoralise également. Déjà j'avais eu beaucoup de peine à lire "La nostalgie de l'ange" où je ne pouvais m'empêcher de penser à ma propre fille. C'est très douloureux, c'est rageant également. La violence est une "entité" tellement incompréhensible ! Alice Sebold a pris le temps pour raconter son histoire, et on la comprend. "Lucky" en explique toutes les étapes, depuis le trauma, la feinte, la colère, le dégoût ou l'incompréhension. Combien cela affecte également la vie des gens qui sont autour. Sincèrement ce texte transperce un secret, un tabou. C'est très dur à lire, mais d'un autre côté c'est également une vérité à entendre. Même si ça fait mal.Dans un même registre, j'avais lu "Sans gravité" de Vida Vendela où une jeune étudiante se faisait agresser dans Central Park. C'était une histoire plus romancée et moins lourde dramatiquement, mais il révélait aussi le terrible carnage qu'il provoquait chez la victime.

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.19 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition