Lumiere pale sur les collines

ISHIGURO, KAZUO

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 04/06/09
LES NOTES :

à partir de
7,70 €

SYNOPSIS :

Après le suicide de sa fille aînée, Etsuko, une Japonaise installée en Angleterre, se replonge dans les souvenirs de sa vie. Keiko, née d'un premier mariage au Japon, ne s'est jamais acclimatée à l'Angleterre, et surtout elle n'accepta pas le remariage de sa mère avec un homme qu'elle considéra toute sa vie comme un parfait étranger. Mais peut-être l'explication du drame demeure-t-elle enfouie dans le Japon de l'après-guerre, à Nagasaki, ville martyre qui se relevait des plaies de la guerre et
du traumatisme de la bombe, durant cet étrange été où, alors qu'elle attendait la naissance de Keiko, Etsuko se lia d'amitié avec la plus solitaire de ses voisines, Sachiko, une jeune veuve qui élevait sa fille, la petite Mariko. Premier roman de Kazuo Ishiguro, " Lumière pâle sur les collines " est de ces livres dont on ne sort pas indemne. Écrit dans un style dépouillé, limpide, tout en demi-teintes et en non-dits, reflet d'un passé mystérieux, il possède un rare pouvoir d'envoûtement.
3 personnes en parlent

[...]Dans ce roman tout en retenue, la force d’évocation d’Ishiguro fait tour à tour trembler et sourire, et ce cocktail détonnant donne une narration délicate, en équilibre sur un fil ténu entre santé et folie, entre beauté et horreur, entre joie et chagrin.[...]

Readingintherain
07/05/11
 

Premier roman d'Ishiguro, ce roman évoque déjà quelques thèmes récurrents de son oeuvre : le Japon d'après guerre, occupé à reconstruire ses ruines ; ce que les gens de la génération de ses parents pensent au soir de leur vie - considérés comme des traîtres qui ont mené le pays à sa perte, certains se sont suicidés, tel ici Ogata qui se remet en question une fois qu'il est trop tard -. Ces examens de conscience se déroulent sous les yeux sévères de leurs enfants, qui condamnent la propagande militariste du passé. Ce livre évoque aussi le dédain du Japon moderne, américanisé, au lendemain de la guerre, pour les valeurs traditionnelles - la discipline, la loyauté, le sens du devoir à l'égard de la famille, des supérieurs, du pays...Ce roman, tout en subtilités et demi-teintes, ouvre la voie à plusieurs interprétations. c'est ce qui en fait la richesse et l'intérêt, après une lecture patiente et attentive. laurence

laurence
07/10/14
 

Ce roman fait partie des premières oeuvres d'Ishiguro et, stylistiquement parlant, je préfère sa voix actuelle. De même que, contrairement à ses romans plus récents, le Japon de l'après-guerre est le lieu principal de l'intrigue, un autre aspect qui ne me passionne pas vraiment. De fait, je n'ai pas réussi à entrer dans le livre. Je peux comprendre que ce qui m'a agacée au cours de ma lecture était en quelque sorte "justifié" mais j'ai dû mal à oublier la galère que fut cette lecture. Que penser d'un livre qui prend fin quand vous commencez à lui trouver un intérêt ? (et revoir l'histoire sous un nouvel angle, puisque la fin remet tout en cause, n'a pas suffit à me convaincre tout à fait).

mycupoftea
06/12/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.16 kg

Dans la même catégorie