livre lutetia
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 20/01/05
LES NOTES :

à partir de
25,00 €

SYNOPSIS :

Tapi dans les recoins les plus secrets du Lutetia, un homme voit l'Europe s'enfoncer dans la guerre mondiale. Édouard Kiefer, Alsacien, ancien flic des RG. Détective chargé de la sécurité de l'hôtel et de ses clients. Discret et intouchable, nul ne sait ce qu'il pense. Dans un Paris vaincu, occupé, humilié, aux heures les plus sombres de la collaboration, cet homme, pourtant, est hanté par une question : jusqu'où peut-on aller sans trahir sa conscience ? De 1938 à 1945, l'hôtel
Lutetia - l'unique palace de la rive gauche - partage le destin de la France. Entre ses murs se succèdent, en effet, exilés, écrivains et artistes, puis officiers nazis et trafiquants du marché noir, pour laisser place enfin à la cohorte des déportés de retour des camps. En accordant précision biographique et souffle romanesque, Pierre Assouline redonne vie à la légende perdue du grand hôtel, avec un art du clair-obscur qui convient mieux que tout autre au mythique Lutetia.
5 personnes en parlent

Dans ce livre Pierre Assouline mêle la biographie historique et le roman. Il excelle ici dans l'art du " ne pas prendre parti " et montre très bien l'ambiguité de son personnage principal Edouard Kiefer. Un homme qui n'est pas un héros, simplement un parisien comme les autres qui fait son travail en doutant, certes, parfois. Un homme qui jne sait à quel saint se vouer, et qui peut nous apparaître à nous qui vivons loin de cette période comme lâche. Entre le bien et le mal son coeur balance. G.A

Riel
24/03/11
 

Toujours Paris... Dans Lutetia, roman dédié à son père, Pierre Assouline relate la vie d’un grand hôtel de la rive gauche entre 1938 et 1945. A travers la vie quotidienne de personnages réels ou fictifs qui vivent ou ne font que passer au Lutetia - une riche clientèle extravagante avant la guerre, les nazis qui ont réquisitionnés l’hôtel pendant l’occupation ou les déportés rescapés des camps de concentration en 1945 - l’auteur propose une perspective originale et représentative de la rupture que la seconde guerre mondiale a été pour les parisiens. Ces trois périodes de l’hôtel sont relatés par Kiefer, détective de l’hôtel donc observateur privilégié de ses secrets.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Le lecteur retrouve toujours avec grand plaisir la prose d'Assouline, profondément ancrée dans l'Histoire. Le Lutétia, palace mythique parisien construit à la fin du XIXe siècle afin d'héberger les clients provinciaux du Bon Marché, est le coeur du récit, palpitant à chaque bouleversement historique. Assouline - avec sa formation d'historien - excelle à perdre le lecteur entre fiction et réalité. Le texte dévoile des personnages fictifs rencontrant des personnalités mondaines de l'entre-deux-guerres. Le lecteur se laisse ainsi porter par cet incroyable patchwork dans le but de suivre les heures sombres de l'hôtel du square Boucicaut.

SophieC
23/07/10
 

Toujours Paris... Dans Lutetia, roman dédié à son père, Pierre Assouline relate la vie d’un grand hôtel de la rive gauche entre 1938 et 1945. A travers la vie quotidienne de personnages réels ou fictifs qui vivent ou ne font que passer au Lutetia - une riche clientèle extravagante avant la guerre, les nazis qui ont réquisitionnés l’hôtel pendant l’occupation ou les déportés rescapés des camps de concentration en 1945 - l’auteur propose une perspective originale et représentative de la rupture que la seconde guerre mondiale a été pour les parisiens. Ces trois périodes de l’hôtel sont relatés par Kiefer, détective de l’hôtel donc observateur privilégié de ses secrets.

A lire Ce roman est à la fois une description réaliste et prenante de la France de la débacle et de l'occupation, mais aussi une belle histoire d'amour. La psychologie des personnages est finement analysée.

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.53 kg