Ma maman est en amerique, elle a rencontre buffalo bill

BRAVO, EMILE ; REGNAUD, JEAN

EDITEUR : GALLIMARD BD
DATE DE PARUTION : 07/06/07
LES NOTES :

à partir de
16,00 €

SYNOPSIS :

« En cours préparatoire, lors la rentrée des classes, l'institutrice nous a demandé quelle était la profession de nos parents. Mon père était "patron", mais ma maman ? Je ne savais rien d'elle. Quel était son métier ? À quoi ressemblait-elle ? Où habitait-elle ? Quand on est enfant, on n'aime pas être différent des autres. Alors j'ai inventé. » Jean Regnaud « Jean Regnaud est un
ami cher depuis l'adolescence. Quand il m'a présenté ce texte, j'en ai été bouleversé... C'était stupéfiant ! Jean, avec toute sa pudeur, avait réussi la prouesse de raconter un aspect tragique de son enfance. Il parvenait à faire rire sans aucun cynisme et à émouvoir sans sombrer dans le pathos. J'espère avoir trouvé un graphisme complémentaire de son récit...» Émile Bravo
6 personnes en parlent

Voici un très joli album de bande dessinée, dont la couverture en dit beaucoup de l'atmosphère enfantine du livre. Jean est un petit garçon qui entre en CP chez Mme Moinot. Il n'a pas de copains de classe... et surtout il ne sait pas quoi répondre aux questions de son institutrice « Que font tes parents ? ». Son papa est patron et sa maman .. est remplacée par une gouvernante, Yvette. Bande dessinée sur l'enfance, sur l'absence, sur la mort et sur les questions que l'on n'ose pas poser. Il y a beaucoup d'humour, de justesse et de tendresse dans cette BD. On y retrouve les copains, les bagarres, les jeux de cour, les week-end chez les grands parents et les angoisses de « quand on était petit »... Catherine50

Catherine50
11/10/10
 

L'absence Jean, du haut de ses six ans raconte sa rentrée au CP, sa vie en général. Il nous présente Yvette qui le garde du matin au soir avec son petit frère de cinq ans, parce que son papa travaille tard…il est patron. Dans le petit monde de Jean une personne crève les planches par son absence, c’est sa maman, et rapidement on comprend qu’il ne sait pas, que les adultes n’ont pas été à la hauteur, et que par manque de courage, par trop de souffrance, personne n’a parlé aux enfants…. Seule la petite voisine de Jean, un peu plus agée que lui, essaie, par la lecture de cartes postales dont elle invente le contenu, donne des nouvelles de sa maman à Jean…elle est de passage aux Etats-Unis sur l’une des cartes…Jean rêve de cow boys et d’indiens… Un album bouleversant, qui montre la faiblesse des adultes face à leurs responsabilités mais sans les condamner pour autant. Le grand talent d’Emile Bravo, auteur des « Epatantes aventures de Jules », son dessin maîtrisé, fluide et vif, associé au talent du scénariste Jean Régnaud qui instille beaucoup d’humour dans cette histoire dramatique font de cet album une œuvre incontournable.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Profond et pourtant si simple !Même si l'on vous parle d'une BD touchante, vous y trouverez un dessin fluide et très agréable. Les scènes font souvent sourire, même si le propos fait finalement appel à nos émotions... J'ai été bouleversé mais aussi attendri par cette BD très, très belle.

NickCarraway
30/10/14
 

L'absence Jean, du haut de ses six ans raconte sa rentrée au CP, sa vie en général. Il nous présente Yvette qui le garde du matin au soir avec son petit frère de cinq ans, parce que son papa travaille tard…il est patron. Dans le petit monde de Jean une personne crève les planches par son absence, c’est sa maman, et rapidement on comprend qu’il ne sait pas, que les adultes n’ont pas été à la hauteur, et que par manque de courage, par trop de souffrance, personne n’a parlé aux enfants….Seule la petite voisine de Jean, un peu plus agée que lui, essaie, par la lecture de cartes postales dont elle invente le contenu, donne des nouvelles de sa maman à Jean…elle est de passage aux Etats-Unis sur l’une des cartes…Jean rêve de cow boys et d’indiens…Un album bouleversant, qui montre la faiblesse des adultes face à leurs responsabilités mais sans les condamner pour autant. Le grand talent d’Emile Bravo, auteur des « Epatantes aventures de Jules », son dessin maîtrisé, fluide et vif, associé au talent du scénariste Jean Régnaud qui instille beaucoup d’humour dans cette histoire dramatique font de cet album une œuvre incontournable.

Une bande dessinée bien illustrée, agréable à lire. Le sympathique narrateur de 6 ans est à la recherche de sa maman dont on devine le décès. Il nous raconte son quotidien, ses chamailleries avec son petit frère, ses déboires à l'école, mais la douleur de cet orphelin rend cette BD triste et peu adaptée aux enfants.

papilou12
14/09/12
 

L'album débute avec la rentrée en CP de Jean et le malaise qui est le sien lorsque, comme ses camarades, il doit dire à sa vieille maîtresse, Mme Moinot, la profession de ses parents. Le problème, c'est que Jean ne sais pas ce que fait sa maman, ni même où elle se trouve. Il n'en a aucun souvenir...On devine rapidement que cette mère absente est décédée (on en saura d'ailleurs pas davantage) et tout l'album se construit sur ce manque et la façon dont Jean le vit.Emile Bravo et Jean Regnaud livrent là une bande dessinée pleine de tendresse, de tact, de douceur mais aussi de douleur. Le regard du petit garçon sur son entourage et sa vie est très bien rendu: tour-à-tour inquiet, joyeux, curieux, angoissé, imaginatif... Les auteurs parviennent également à toucher chacun, rendant possible à tous la lecture des aventures de Jean. Maltese

Maltese
25/05/11
 

Format

  • Hauteur : 26.50 cm
  • Largeur : 19.50 cm
  • Poids : 0.63 kg

Dans la même catégorie