EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 08/11/03
LES NOTES :

à partir de
0,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Une tragédie de l'ambition et du remords. L'un des chefs-d'oeuvre du théâtre shakespearien.
8 personnes en parlent

Macbeth est à la tête de l'armée de Duncan, roi d'Ecosse en même temps que son cousin.Revenu victorieux de la guerre contre la Norvège, il va rencontrer trois sorcières qui lui présageront une destinée royale. Le sort semble alors scellé et le destin suivra son chemin sans que personne ne puisse en modifier la trajectoire.La lutte pour le pouvoir et l'ambition presque aveugle sont au coeur de cette tragédie.La folie va amener une grande violence et répandre la mort. Lady Macbeth est une figure féminine quasi maléfique poussant son mari au crime.Une des pièces de Shakespeare parmi mes préférées. Maltese

Maltese
09/09/09
 

Macbeth est un général au service de Duncan, roi d’Ecosse, qui, alors qu’il rentre d’une bataille avec Banquo, un autre général, rencontre sur la lande trois sorcières qui leur prédisent leur destin et notamment le fait que Macbeth finira roi. Avant que Macbeth ait eu le temps de reprendre ses esprits, la première prédiction se confirme. A la fois troublé et l’esprit déjà en alerte, il prévient son épouse, la fameuse Lady Macbeth, de son prochain retour et des prophéties. Macbeth porte vraisemblablement en lui les germes de l’ambition mais ce sont les propos des sorcières qui vont réveiller ses rêves et Lady Macbeth ne cessera de le presser. Car Macbeth veut les privilèges mais se révèle être au premier abord un pleutre. Il a besoin d’être secondé et rappelé à l’ordre par la dame de fer qui apprendra, à ses dépens, que l’on ne peut pas toujours se laver les mains de ses actes les plus horribles, contrairement à ce qu’elle croit : « Un peu d’eau nous lavera de cet acte ».Si Macbeth n'est pas un saint, lady Macbeth est, elle, diabolique. Elle n'a aucun état d’âme et ses répliques sont proprement glaçantes. Macbeth va développer un goût pour le meurtre qui lui fera perdre tout sens des réalités mais aussi toute légitimité. Shakespeare démontre magistralement comment se met en place le cercle infernal de cette aspiration à la puissance.Et le mal s’accompagne de folie pour notre couple infernal. Macbeth évoquera même le chaos de la vie, cette perte de sens qui finit par l’habiter, lui qui ne ressent plus rien, que même les pires abjections n’atteignent plus et qui, après d’autres rencontres avec les Sœurs du Destin aux prédictions toujours justes, se rend compte avec horreur de la folie qui s’est emparée de lui.Si "Macbeth" n’a aucune chance au festival du rire, cette pièce dégage une force dérangeante et puissante. Le lecteur est à la fois horrifié et hypnotisé par tant de cynisme.

mycupoftea
06/09/12
 

Je. n’aime. pas. Shakespeare. Voilà comment je pourrais résumer ce que j’ai ressentis en lisant cette pièce. Macbeth me semblait plutôt sympa, mais voilà que trois sorcières débarquent lui disent “tu seras roi mec” (bon j’avoue elle le dise pas comme ça, mais à notre époque ça serait ça), et hop hop Macbeth préviens sa femme (qui se transforme aussitôt en petite intriguante et vilaine mégère), ils décident de butter le roi (après tout on lui a dit qu’il serait roi). Bref ça va de mal en pire, Macbeth perd la boule, quitte à faire du mal autant détruire tout le monde blablabla. Tiens y a quelques trucs qui m’ont fait rire quand même, comme l’enfant qui vient de se faire à poignarder et qui prends quand même la peine de dire “il m’a tué ma mère”, merci mais on avait remarqué sans que tu le dises mon petit. Ca m’a ennuyé, heureusement y avait que 5 actes, ça va vite, et j’ai (j’avoue) sauté quelques pages (mais Pennac l’a dit “le droit de lire c’est le droit de sauter des pages” puis s’éviter une souffrance de toute façon, lire est censé être un plaisir hein?). Bon c’est ma faute aussi, c’est moi qui ai décidé de rattraper mes classiques et tout, et qui veut TOUT lire même ce que je déteste le plus, seulement là voilà c’est juste trop. Même si mon chapeau magique me ressors un Shakespeare ces prochains jours, je feinterai de l’ignorer et lirai autre chose.

lasurvolte
28/05/12
 

Aaaah ! Macbeth ! L'histoire de ce roi des Pictes du XIe siècle ajouté à quelques touches de surnaturel (Peut-être aimerez-vous les 3 Fatales ? Qui sait ?) le tout assemblé maître William ! Que demandez de plus ?Bonne lecture ! Othello

un flyer
19/05/12

Cette pièce est très agréable à lire : on y retrouve typiquement le style de William Shakespeare, on ne peut pas être déçu si on apprécie cet auteur, c'est vraiment du Shakespeare tout craché. Dans Macbeth il y a beaucoup de personnages, beaucoup d'actions, beaucoup de meurtres... Le "beaucoup" peut devenir "trop" pour certains. J'ai justement trouvé qu'il y avait trop de personnages : j'ai du garder un marque page sur la page de garde pendant toute la lecture de façon à avoir tout le temps accès aux relations entre les différents personnages. Et ce, tout en ayant déjà lu plusieurs fois cette pièce. C'est mon petit bémol pour Macbeth. Les personnages de Macbeth sont vraiment inaccessibles : on aurait du mal à trouver des "vrais" personnes à leur image, cependant leurs traits de caractère sont très humains. Mais ils restent très touchant par leur malheurs qui ont et qu'ils font. William Shakespeare écrit vraiment formidablement bien : quand on le lit on lit de la poésie. Macbeth est plus de la prose que du théâtre.William Shakespeare joue réellement avec les mots, il sait les utiliser avec aisance et maturité. On a que du plaisir à le lire : il accentue le pouvoir des mots dans Macbeth ce qui rend la pièce d'autant plus improbable mais terriblement magique.

MademoiselleLuna
17/02/12
 

Je suis une grande admiratrice de Shakespeare (j'ai littéralement hurlé de joie le jour où ma petite soeur m'avait offert une place de théâtre pour aller voir Hamlet). Je lis au fur et à mesure son oeuvre. Ou du moins les plus connues, pour l'instant. J'ai beaucoup aimé cette pièce. En effet, j'ai apprécié le mélange entre la "réalité" et le fantastique. Nous retrouvons des fantômes mais également des sorcières. Cependant, ce sont les personnages qui m'ont le plus marqué et notamment Macbeth et Lady Macbeth. Ils sont tous les deux ambitieux mais Macbeth m'est apparu comme une victime car il se fait manipuler par sa femme. Cependant, ce n'est pas ma pièce préférée de Shakespeare même si j'ai apprécié cette lecture ! Encore une oeuvre de Shakespeare lu. Il ne me reste plus qu'Othello à lire et j'aurais lu les pièces les plus connues.

Avalon
05/12/11
 

Je ne sais pas trop quoi penser de cette pièce. J'ai eu beaucoup de mal à la lire et à la comprendre! J'ai bien aimé le fond de l'histoire (c'est du vrai Shakespeare) malgré tout mais c'est loin d'être ma pièce préférée.

searchxme
28/08/11
 

Je ne connaissais pas du tout cette pièce,j'en ignorais même le thème.J'ai beaucoup moins aimé que Roméo et Juliette.L'écriture est moins poétique que cette dernière.En effet,cette tragédie est placée sous le signe de la mort et de la trahison.Je n'ai pas ressenti autant d'émotions que pour Roméo et Juliette.En revanche,j'ai aimé l'intrusion du Fantastique avec les trois sorcières,leurs incantations abracadabrantes et leurs prédictions.D'ailleurs j'ai été surprise à la fin que l'une des prédictions ne se soit pas réalisée.

Amethyst
14/06/10

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.10 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition