Madame ba

ORSENNA, ERIK

EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 23/04/03
LES NOTES :

à partir de
7,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Madame Bâ Marguerite est née le 10 août 1947 à Médine (Mali), sur les bords du fleuve Sénégal. Fille d'Ousmane, forgeron, sous-directeur de la chute d'eau, et de Mariama, « traditionniste », c'est-à-dire savante de toutes les choses du passé, Madame Bâ aime la connaissance. Pour retrouver son petit-fils préféré qui a disparu en France, avalé par l'ogre du football, elle présente une demande de visa. On la lui refuse. Alors elle s'adresse au Président de la République Française. Une à une elle répond scrupuleusement à toutes les questions posées par le formulaire officiel 13-0021. Mais nul n'a jamais pu enfermer Madame Bâ dans un cadre. Nom, prénoms, lieu de naissance ? Madame Bâ raconte l'enfance émerveillée au bord du fleuve, l'amour d'un père, l'apprentissage des
oiseaux. Situation de famille ? Madame Bâ raconte sa passion somptueuse et douloureuse pour un trop beau mari peul. Enfants ? Madame Bâ raconte ses huit enfants, cette étrange « maladie de la boussole » qui les frappe... Sans fard ni complaisance, Madame Bâ raconte l'Afrique d'aujourd'hui, ses violences, ses rêves cassés, ses mafias. Mais aussi ses richesses éternelles de solidarité, ce formidable tissage entre les êtres. Madame Bâ est d'abord cela : le portrait d'une femme. Une femme africaine, c'est-à-dire une femme qui, plus encore que toutes les autres femmes, doit lutter pour sa dignité et sa liberté. Quinze ans après L'Exposition coloniale, je suis reparti explorer les relations de la France avec son ancien empire. Mais cette fois, c'est le Sud qui nous regarde. E.O.
7 personnes en parlent

L'éditeur a tout dit! j'ai lu ce livre en 2004; pourtant je m'en souviens bien: j'avais été surprise que ce livre soit écrit par un blanc tant c'était criant de vérité (je pensais au Sénégal et non au Mali mais ce sont des pays frères) Anecdote: c'était ma découverte du Café Littéraire de Lambersart; j'étais toute fière de présenter un livre à peine sorti...à ma grande surprise: une autre personne présentait ce livre, une centenaire!!avec qui j'ai tissé des liens d'amitié; elle me manque...

afbf
15/09/13
 

Qu'est-ce qu'une femme africaine? C'est une femme qui se bat et qui ne se décourage jamais. Telle est Marguerite Bâ, épouse malienne bafouée et maman de huit enfants. A travers son histoire on trouve une Afrique corrompue, avec des habitants attirés comme des mouches par les promesses de l'Europe, mais une Afrique terriblement attirante de par la chaleur humaine de ses habitants, ses curiosités locales, son histoire unique. Erik Orsenna a construit son roman de manière originale en découpant les parties et ses chapitres comme un formulaire de demande de visa. En voulant remplir ce sacro saint formulaire pour pouvoir rejoindre en France son petit garçon en perdition, Madame Bâ voit défiler sa vie devant ses yeux. Les souvenirs et les anecdotes émergent pour le plus grand plaisir du lecteur. Madame Bâ est un personnage hors du commun, c'est "une force qui va" comme dirait Victor Hugo; les obstacles et l'administration ne lui font pas peur. Certes, tout ceci n'est que la fiction, en plus l'héroïne est un personnage éduqué ayant fait des études, mais elle incarne une nouvelle image de son continent et coupe court à tous les stéréotypes que nous, continentaux, pouvons avoir à ce sujet. On ne s'ennuie jamais; pour ma part, je l'ai "dévoré" et je remercie l'auteur d'avoir fait partager de manière originale son amour du Mali à travers cette belle histoire! vivi

vivicroqueusedelivres
24/02/12
 

Marguerite Bâ est née au Mali en 1947, sur les bords du fleuve Sénégal. Son petit-fils, Michel a été happé par les sirènes du football et a disparu en France. Pour le retrouver, Madame Bâ doit remplir le formulaire officiel n° 13-0021 de demande de visa. Au fur et à mesure des rubriques de ce formulaire, Madame Bâ se raconte et raconte les siens et son pays.Quel personnage cette Marguerite Bâ ! Elle raconte son Mali, ses coutumes, "l'Afrique d'aujourd'hui, sans fard ni complaisance". A peine 60 ans de vie dans ce pays et de nombreuses histoires à narrer.Erik Orsenna, qui connait l'Afrique depuis quarante ans, s'est beaucoup documenté sur le Mali, de telle manière qu'on a parfois l'impression que c'est un Africain natif qui a écrit le livre. Ce qui peut d'ailleurs créer un léger malaise : est-il si bien informé, et raconte-t-il bien ce continent ? Pour vous rassurer, je vous invite à visiter son site et notamment le lien suivant sur ce roman : Madame Bâ.Le livre est assez long (500 pages en version poche), mais cette longueur, je l'ai surtout ressentie par mon impatience à connaître la fin de l'histoire et ma volonté de ne pas rater une miette de la vie de Marguerite. C'est évidemment très bien écrit, très abordable et le regard de l'Afrique sur la riche France est original et permet de comprendre l'attirance des jeunes Africains pour les pays du nord.J'ai voyagé aux fins fonds de l'Afrique avec un guide enthousiaste et pédagogue et qui aime ce continent et ses habitants et qui nous le fait bien ressentir. Yv

Lyvres
25/03/14
 

Qu'est ce qu'une femme africaine ?Les chapitres sont découpés suivant les différentes rubriques du formulaire officiel 13-0021: nom, prénoms, lieu de naissance, situation de famille, enfants, etc...L'écrit est adressé au Président et à maître Benoît Fabiani, l'avocat qui la seconde dans ses démarches après le premier refus de son visa."Monsieur le Président, maître Benoît, j'ai honte. Honte de vous livrer de tels secrets. Peu d'hommes ont été ainsi conviés au cœur de l'intimité d'une femme. Vous vous rendez compte de la valeur de mon cadeau ? J'espère que vous-mêmes, le moment venu, saurez vous montrer généreux. Quoi qu'il en soit, je continue."Cette femme se dévoile effectivement, son histoire, son amour pour son pays, sa vie sociale et familiale, tout est passé au crible, et en refermant ce livre on a l'impression de l'avoir réellement rencontrée !Marguerite Bâ aborde les relations France-Afrique, de manière humoristique dans un premier temps lors de l'épisode des baby-foot offerts par le nouveau ministre français de la coopération. Ces "outils pour forger l'avenir" deviennent des abris pour les grenouilles lorsque des pluies diluviennes surviennent à l'issue de l'entrevue !Lorsqu'elle décrit "la maladie de la boussole" qui atteint tous les jeunes du Mali, elle veut parler de cette envie de partir,toujours au Nord, comme la boussole qui n'a qu'une aiguille, celle de la direction du Nord.Mais aussi de façon dramatique lorsque des recruteurs peu scrupuleux enlèvent son petit Michel pour le faire jouer au foot en France. Bref, toutes les facettes de l'Afrique sont abordées, le récit est addictif et le style formidable, Orsenna ayant retrouvé la simplicité et la magie des conteurs africains. Sophie

lamamandelena
22/08/13
 

Madame Bâ est malienne. Elle demande un visa pour la France afin de retrouver son petit-fils, "enlevé" par des recruteurs de clubs de football. Au travers du formulaire officiel 13-0021, c'est toute la vie de Marguerite Bâ qui se déroule, de son enfance près du fleuve Sénégal à son mariage avec un Peul, jusqu'à ce jour funeste où son petit-fils décide de suivre ces Français...Les coutumes africaines nous sont dévoilées ainsi que la corruption et la lenteur administrative...

MissPopigami
26/12/12
 

Pour retrouver son petit fils préféré qui a disparu en France, avalé par l’ogre du football, Madame Bâ Marguerite, né en 1947 au Mali, sur les bords du fleuve Sénégal, présente une demande de visa. Une à une, elle répond scrupuleusement à toutes les questions posées par le formulaire officiel 13-0021.Mais comment mettre dans des petites cases la vie de cette femme africaine ? Impossible, Madame Bâ doit raconter toute son histoire. Une histoire liée à celle de son pays et de ses parents. Enfant curieuse, son éducation passe par les origines de sa famille, les légendes liées au fleuve et à la nature. Chérie par un père à l’esprit scientifique, Marguerite grandit, bercée par les traditions et la connaissance. Mère de huit enfants, Marguerite va se retrouver veuve. Travailler, élever ses enfants en les protégeant de l’envie de vouloir partir en France. Pris par le récit de Madame Bâ, on ressent sa fierté d’être Africaine, ses peurs face à une France qui est loin d’être une terre de richesses. Femme de volonté et de caractère, Madame Bâ ne se laissera pas décourager. Erik Orsenna a su se mettre dans la peau de Madame Bâ. Comme l’Afrique haute en couleurs, il nous offre une écriture riche en expressions, des formulations où les mots chantent à l’oreille et qui dévoilent tout leur sens. Hymne au courage de la femme Africaine, ce livre dépeint aussi la corruption, les retombées du colonialisme, les intérêts financiers et politiques, le mépris et le dédain.Un livre dense, beau et envoûtant comme l’Afrique.

clarac
22/02/10
 

La femme est l'avenir de l'Afrique On partage le quotidien de Madame Bâ, femme africaine qui se bat pour sa dignité, celle de l'Afrique et sa liberté.L'auteur parle de Madame Bâ avec beaucoup de talent. Mais il parle aussi de l'Afrique sans complaisance.

Format

  • Hauteur : 23.50 cm
  • Largeur : 15.30 cm
  • Poids : 0.66 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition