Magasin general t.2 ; serge

LOISEL, REGIS ; TRIPP, JEAN-LOUIS

livre magasin general t.2 ; serge
EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : 09/11/06
LES NOTES :

à partir de
15,50 €

SYNOPSIS :

Dans les années 1920, dans un village du Québec rural, l'histoire de Marie, jeune veuve héritière du principal commerce
général, qui retrouve le bonheur auprès d'un étranger fraîchement débarqué dans la petite communauté.
12 personnes en parlent

Magasin général nous transporte dans la campagne québécoise, entre les deux guerres. Loisel et Tripp s'associent pour créer un microcosme cosmopolite, marqué par les traditions et la culture rurale, qui va être bouleversé par l'émancipation progressive de Marie, la veuve du propriétaire du magasin du village. Peu à peu, Marie va découvrir qu'elle peut vivre sans se soucier du regard des autres, qu'elle DOIT même le faire pour être heureuse. Sous le regard tantôt surpris, tantôt bienveillant de Félix, son époux qui la veille depuis sa mort, Marie va aussi oser écouter son coeur.Pour raconter cette histoire pleine de douceur et de petits bonheurs, Loisel et Tripp s'y sont mis à quatre mains, créant un dessin original, marqué par la patte de chacun, et qui donne un résultat empreint de douceur pour lequel j'ai complètement craqué. Parfois sans un mot, les deux auteurs racontent le quotidien de ce village, les travaux des champs, les travaux forestiers, l'absence des hommes pendant l'hiver, la tristesse aussi bien souvent et parfois même le mal être. Ils arrivent avec beaucoup de justesse à faire passer beaucoup d'émotions...Je n'ai pas trop l'habitude de vous causer BD, c'est plutôt le rayon de l'Homme, mais cette saga est un pur moment de douceur et de bonheur. Et comme dirait Serge, "C'est souvent fait de petits plaisirs, le bonheur..." Alors ne boudez pas celui-là, et filez chez votre dealer habituel ou à la médiathèque, et partez à al rencontrer de cette communauté haute en couleur et en chaleur ! Miss Alfie

MissAlfie
09/03/15
 

Les dessins sont vraiment superbes, pleins de rondeurs et très détaillés. L'adaptation des dialogues en québécois de Jimmy Beaulieu ajoute de la véracité à l'ambiance agréable et plaisante, on se projette très facilement au Québec dans ce village isolé. Cette BD est aussi un récit historique qui vous renseigne sur la vie dans la campagne québécoise dans les années 20. Un vrai dépaysement, on nous raconte le quotidien des habitants de ce village. Les personnages sont très attachants au travers une histoire toute simple mais prenante et pleine de poésie. Je suis vraiment sous le charme... et j'attends avec impatience la suite de l'histoire. A découvrir absolument !Marie recueille un homme qu’elle a croisé, immobilisé sur une route en rase campagne en pleine nuit suite à une panne de moto. C’est Serge. Ce deuxième tome s’ouvre sur son réveil qui ne passe pas inaperçu, le trio de bigotes locales ne tardant pas à s’offusquer auprès de l’autorité religieuse de la présence de cet homme sous le toit d'une jeune veuve. La curiosité mêlée à une méfiance de bon aloi, c’est selon, sera la première réaction que suscitera cet « extérieur » qui s’avère avoir un vécu assez dense. En l’absence de la majorité des hommes valides partis au bois pour l’hiver, ses savoirs, son implication dans la vie locale et sa faculté d’adaptation faciliteront grandement son intégration. Dans le même temps, sa délicatesse toute en retenue parait apprivoiser Marie. Dès lors, l’avarie mécanique qui le maintenait au village n’est plus le seul motif le poussant à rester, il va s’employer à donner un second souffle au magasin général et par là même à sa gérante. Ponctuellement, la « voix off » du défunt Félix prend à témoin le lecteur pour lui faire part de son ressenti.

Aproposdelivres
14/10/14
 

Dans ce deuxième opus de la série, c’est toujours Félix, le mari décédé de Marie, qui introduit l’épisode et on se demande jusqu’au bout si la jalousie et la suspicion qui teintent ses commentaires se révéleront légitimes. Car voilà que sa veuve pourrait bien se laisser attendrir (embobiner ?) par Serge, qui a atterri dans la Paroisse de Notre-Dame des Lacs à cause d’une panne de moto. L’homme, qui a connu les tranchées de 14-18 et a voulu oublier la guerre en voyageant en Europe, est revenu au Québec pour voyager, encore et toujours, jusqu’au Magasin général où Marie l’héberge en plein hiver. Il va séduire les habitants de la paroisse par une "French touch" très alléchante… Va-t-il "prendre" la place de Félix ?…J’ai retrouvé avec plaisir l’univers de Loisel et Tripp, le curé aux goûts éclectiques, les trois belles-soeurs Gladu grenouilles de bénitier, Gaëtan le simple, Noël le mécréant et tant d’autres, dans une histoire peut-être un peu trop rocambolesque mais aussi savoureuse que les fameuses ravioles que cuisine Serge sous les yeux ébahis des habitants du village.On prend une nouvelle fois une bonne leçon -de "parler québécois" avec dette BD goûteuse. Quant au dessin, aux couleurs, aux décors, je ne peux rien dire de plus que lors de ma lecture du tome 1 sauf que les ambiances et les tons de l’hiver sont particulièrement dépaysants et rafraîchissants ! Ce qui m’incite à emprunter les tomes suivants à la bibliothèque, bien sûr… Anne

Anne7500
10/09/14
 

Un nouvel épisode de Magasin général qui nous confirme l'excellence de cette série ! L'ambiance hivernale est rendue à merveille, et on est charmé par la capacité des auteurs à multiplier les points de vue, ce qui donne des images magnifiques !

Djoulai68
30/07/14
 

Une fois de plus la couverture est très belle. Les couleurs toujours bien intégrées au dessin, ça nous donne très envie de lire le contenu de cette bande dessinée. On voit un homme en train de pousser sa moto dans la neige et regarder un petit chien qui, lui-même regarde l’homme.Quel plaisir de replonger dans cette saga !On retrouve nos personnages là où nous les avions laissés à la fin du premier tome. Nous rencontrons un nouveau personnage et nous apprenons à le connaître tout au long de ce livre. Il ne laisse pas une personne indifférente mais la timidité fait rage chez elle et comment oublier un si triste passé… Nous apprenons à connaître un peu plus les personnages de la petite bourgade où vit Marie. Nous suivons toujours Marie cette jeune femme que nous admirons tant et nous sommes bien heureux de la retrouver.Nous voyons tous ces personnages évoluer et nous les suivons dans leurs train-train quotidien et nous apprenons leur façon de vivre.Nous les apprécions tous, même si certains sont assez pénible par moment, mais c’est la dur loi d’une petite bourgade où tous le monde se connaît, se côtoie et il peut y avoir quelques brouilles entre eux.Nous apprécions le renouveau qu’un personnage essaye d’apporter à cette BD mais aussi à la vie de ces personnes. Nous ne pouvons que sourire quand nous voyons qu’une personne peut faire beaucoup pour une communauté, il redonne le bonheur aux personnes mais fait jaser pas mal les vieilles dames du village. Nous sentons que l’amitié est bien présente et s’amplifie entre les gens du village au fur et à mesure des pages que nous tournons. Des sentiments amoureux viennent aussi grandir au fur et à mesure dans ce tome, ce qui nous fait apprécier aussi ce livre.La fin est très belle, très plaisante à lire, mais nous nous demandons ce qu’il va advenir de cette romance.Est-ce que j’ai aimé ce livre ?Une fois de plus j’ai adoré !Cette suite est magnifique et je me suis prise de compassion pour les habitants de ce village. Les dessins sont toujours aussi magnifiques, les dialogues toujours aussi drôle avec des moments de phrasé canadien ce qui rends ce livre encore plus prenant. Méli

lesangdeslivres
26/07/14
 

L'arrivée du charismatique Serge, au guidon de son Indian Scout 1923, en plein hiver, suscite bien des interrogations à Notre-Dame-des-Lacs. Notamment de la part de Rosa, Jeannette et Albertine, les trois bigottes attitrées de cette petite paroisse qui voient d'un très mauvais œil ce nouveau pensionnaire installé chez Marie.Faut dire qu'il sait y faire le Serge. Y en a pas deux comme lui pour se mettre quelqu'un dans la poche ce qui ne laissera évidemment pas de marbre son adorable hôtesse, veuve de l'avant-veille au soir mais emplie d'un questionnement existentiel bien légitime.C'est toujours avec un contentement frôlant la béatitude cosmique que l'on retrouve ces personnages découverts il y a peu. Tout y est ravissement. L'histoire proprement dite, simple mais tellement belle. Les personnages attachants qui deviendront peu à peu, j'en suis certain au fil des tomes, de véritables compagnons de voyage. Car de voyage, il en est bien ici question. Tout y participe et ce pour la modique somme de quelques sesterces intelligemment déboursés aux vues des bienfaits ressentis à la lecture de ce nouvel opus.Les journées s'écoulent paisiblement à Notre-Dame-des-Lacs en cette veille de Noël, apportant leur comptant d'anecdotes.Des historiettes épisodiques et touchantes truffées d'expressions typiquement québécoises, gages de dépaysement et d' étirement constant des zygomatiques bienheureux de se retrouver en si bonne compagnie.Alors le Serge, vrai gentil attentionné où fourbe scélérat en mal de forfaiture ?Le mystère reste entier...

TurnThePage
15/07/14
 

Voilà que Serge acquiert une place de plus en plus prépondérante dans la vie de Marie et cela malgré les inquiétudes de notre bienveillant défunt Félix Ducharme. Et visiblement il n’est pas le seul à jaser, les sœurs Gladu veillent également au bon fonctionnement du village, rappelant les égarés dans le droit chemin. L’énigmatique Serge parviendra-t-il à réaliser les rêves des habitants de Notre-Dame-du-Lac ?Un second tome où le temps semble toujours s’écouler paisiblement en dépit de l’arrivée inopinée d’un étranger. Une immersion dans l’hiver canadien, entre traditions villageoises et festivités chrétiennes, un bain plein d’optimisme et d’humanité. PM

Pasdel
09/08/13
 

Le premier volume nous avait emmené à la découverte du village et de ses habitants, là place à l' histoire. C'est toujours aussi drôle, aussi plaisant à lire et à regarder, avec la petite touche final de suspens et l' on a qu' une envie, connaître la suite.

Lacazavent
13/04/13
 

Voici le deuxième tome de la série Magasin général qui retrace la vie d'un village québécois dans les années 20. Dans ce tome, Marie, la veuve qui tient le magasin général du village, recueille un homme tombé en panne avec sa moto et ça n'est pas du goût de tout le monde... ça déplait même tout particulièrement aux trois vieilles bigottes du village. Mais ce charmant homme, qui vient de Montréal et qui a vécu en France, va conquérir le coeur et les papilles des habitantes en ouvrant un restaurant dans le magasin de Marie, certains soirs, et en y invitant les habitants à tour de rôle pour déguster de délicieux plats. Les dessins sont beaux, les personnages attachants, un coup de coeur !

fdm77
13/02/13
 

Dans ce coin de campagne où la vie est paisible et où Marie se reconstruit peu à peu, l'arrivée de Serge, un québécois "de la ville" qui plus est ayant vécu en France, va perturber les données de base.Serge se lie facilement, est ouvert, et cherche à se loger. Marie a de la place et l'héberge. Comme Serge souhaite se rendre utile et mettre à profit ses connaissances culinaires, il va commencer à sérieusement bousculer le petit train-train des habitants du coin.Entre ses projets et sa proximité avec Marie, Serge fait jaser les commères tout en régalant ceux qui sont avides de nouveautés. Pendant ce temps, les hommes sont partis pour travailler. Que se passera-t-il à leur retour ? Encore un volume qui se lit sans y penser et qui a fait mon bonheur !

mycupoftea
13/09/12

Un second tome à la hauteur de la série. Chaleureux, frais et drôle, ce nouvel opus nous touche, on s'attache sans soucis aux personnages qui prennent de plus en plus vie. Le graphisme, réel et subtil, est toujours aussi bien manié au service du texte qui nous fait choper l'accent Québécois avec plaisir. Un bon moment.

deedoux
27/08/12
 

Maintenant que le décor est planté et que nous avons fait connaissance avec les personnages (dans le tome 1) , voici arriver l'élément perturbateur qui va mettre un peu de piment dans la vie du village de Notre-Dame-des-Lacs.À mes yeux, cette série est un vrai bijou. J'aime le scénario, (lent et c'est ça que j'aime), les dessins (fruits d'une rare complicité), le texte (fleuri et coloré). J'en redemande. Médiathèques du Mélantois

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 31.90 cm
  • Poids : 0.71 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition