Magasin general t.4 ; confessions

LOISEL, REGIS ; TRIPP, JEAN-LOUIS

livre magasin general t.4 ; confessions
EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : 07/11/08
LES NOTES :

STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours - Quantité limitée
à partir de
15,50 €

SYNOPSIS :

une comédie truculente dans la campagne québécoise des années 20, distillée par régis loisel et jean-louis tripp. réalisant
ensemble le scénario aussi bien que le dessin, loisel et tripp ont conjugué leurs talents pour donner naissance à un auteur virtuel.
10 personnes en parlent

Après les découvertes faites dans le tome 3, le lecteur veut savoir si la curiosité du village va s'intensifier autour du couple atypique formé par Serge et Marie. Et cela est effectivement le cas : tout le village veut que « la soi-disante » relation de Serge et Marie soit officialisée par un mariage. Mais comment leur faire comprendre que ce n'est aucunement possible...Un quatrième tome assez calme dans lequel le lecteur découvre la solidarité de la communauté en même temps que sa curiosité souvent mal placée...

SophieC
16/03/11
 

Marie est vraiment amoureuse de Serge, et cet amour impossible, qui ne devrait concerner que les deux intéressés, va en fait bouleverser tout le village ! Malgré la tension dramatique et émotionnelle, l'humour est on ne peut plus présent, notamment via le personnage du curé qui ne manque pas de charme, et via son ami Noël, qui, pour un borgne, voit des choses que les autres ne voient pas au premier coup d'oeil... J'ai bien aimé ce tome, qui se clôture avec un nouveau rebondissement. Je suis conquise par cet univers et ces personnages qu'on apprend à connaître petit à petit...vite, la suite ! Lili Marylène

lilimarylene
09/03/11
 

Magasin général nous transporte dans la campagne québécoise, entre les deux guerres. Loisel et Tripp s'associent pour créer un microcosme cosmopolite, marqué par les traditions et la culture rurale, qui va être bouleversé par l'émancipation progressive de Marie, la veuve du propriétaire du magasin du village. Peu à peu, Marie va découvrir qu'elle peut vivre sans se soucier du regard des autres, qu'elle DOIT même le faire pour être heureuse. Sous le regard tantôt surpris, tantôt bienveillant de Félix, son époux qui la veille depuis sa mort, Marie va aussi oser écouter son coeur.Pour raconter cette histoire pleine de douceur et de petits bonheurs, Loisel et Tripp s'y sont mis à quatre mains, créant un dessin original, marqué par la patte de chacun, et qui donne un résultat empreint de douceur pour lequel j'ai complètement craqué. Parfois sans un mot, les deux auteurs racontent le quotidien de ce village, les travaux des champs, les travaux forestiers, l'absence des hommes pendant l'hiver, la tristesse aussi bien souvent et parfois même le mal être. Ils arrivent avec beaucoup de justesse à faire passer beaucoup d'émotions...Je n'ai pas trop l'habitude de vous causer BD, c'est plutôt le rayon de l'Homme, mais cette saga est un pur moment de douceur et de bonheur. Et comme dirait Serge, "C'est souvent fait de petits plaisirs, le bonheur..." Alors ne boudez pas celui-là, et filez chez votre dealer habituel ou à la médiathèque, et partez à al rencontrer de cette communauté haute en couleur et en chaleur ! Miss Alfie

MissAlfie
09/03/15
 

Dans Magasin Général, il ne se passe pas grand chose, la lenteur est une vertu, et elle permet d'installer les situations, les faits, les gens, l'atmosphère, les émotions. Quelques temps déjà que Serge est installé dans le village. Si il y révèle ses talents gastronomiques, c'est autour d'un autre secret que tourne ce volume. La chronique se poursuit donc, toute de charme, de non-dits et de petits-riens. Magnifique. laurence

laurence
13/12/14
 

Les dessins sont vraiment superbes, pleins de rondeurs et très détaillés. L'adaptation des dialogues en québécois de Jimmy Beaulieu ajoute de la véracité à l'ambiance agréable et plaisante, on se projette très facilement au Québec dans ce village isolé. Cette BD est aussi un récit historique qui vous renseigne sur la vie dans la campagne québécoise dans les années 20. Un vrai dépaysement, on nous raconte le quotidien des habitants de ce village. Les personnages sont très attachants au travers une histoire toute simple mais prenante et pleine de poésie. Je suis vraiment sous le charme... et j'attends avec impatience la suite de l'histoire. A découvrir absolument !Le printemps est revenu à Notre-Dame-des-Lacs et tout le village se retrouve réuni à l'occasion d'un baptême. Après avoir failli être chassé de la petite communauté, Serge Brouillet, ce "Français de France", est maintenant parfaitement accepté de tous. Au point de se voir désormais, avec Marie, la jeune veuve du Magasin Général, soumis avec insistance à la question : quand vont-ils donc se marier et régulariser leur situation ?

Aproposdelivres
14/10/14
 

La couverture est très belle. Dans la nuit, nous voyions un homme et une femme assis sur une devanture de porte. Ils sont accompagnés d’un chien, d’un chat et d’un canard. Et près deux, se situe une lampe à pétrole pour les éclairer.Nous commençons cette bande dessinée dans une joie et un bonheur parfait. Tous les habitants de Notre-Dame-des-Lacs sont heureux et retrouvent enfin la sérénité dans leur petit village. La vie continue et un personnage ne peut cacher ses sentiments qui ne font que s’amplifier. La suite ne va pas exactement se dérouler comme nous le voudrions. Nous avons mal au cœur pour ce personnage et nous aimerions beaucoup le consoler.Les commérages vont bon train et la vie devient un vrai calvaire pour deux personnages. Quelques autres personnages sont au courant de ce qui pose problème et vont tout faire pour les aider.Un tragique instant vient perturber tout les commérages des villageois et nous sommes également triste pour ce jeune homme.La tristesse est de mise tout au long de ce tome mais malgré cela la vie suit sont court et les personnages évoluent.La fin est assez inattendue car nous n’aurions jamais imaginer ce qui allait ce produire. Pure folie ou vrai passion ? Cela sera à voir dans le prochain tome.Une fois de plus, les dessins sont époustouflants et nous commençons à nous habituer au parlé Québécois. Le duo des deux auteurs fonctionne à merveille et ils font un travail merveilleux.Est-ce que j’ai aimé ce livre ?Une fois de plus, la suite de cette saga est magnifique ! J’ai beaucoup apprécié ce tome même si la tristesse est omniprésente. Tout est très bien raconté et bien décrit. J’ai vraiment hâte de lire la suite ! Méli

lesangdeslivres
09/08/14
 

L’ordre semble enfin rétablit dans le village. C’est l’occasion de célébrer le baptême du nouveau- né et les discussions vont bon train pendant la fête avec en leitmotiv la question que tout le monde se pose : quand Serge et Marie vont-ils officialiser leur union ? Confession fait la part belle aux non-dits et aux expressions visuelles, ouvrant l’imaginaire du lecteur par l’entremise de nombreuses planches sans textes. Cet album révèle la différence de Serge, bien que cette homosexualité soit déjà évoquée à la fin du tome trois. Ces longs silences, cette difficulté à avouer sont à replacer dans le contexte et dans l’époque où se déroule cette fable. Car dans le Paris des années vingt où a vécu Serge, des artistes tel que Gide ou Cocteau affichent plus ou moins ouvertement leur côté inverti, mais ici en plein milieu rural, dans un monde masculin où les hommes travaillent dur et font la loi, cette dissemblance ne peut être ni exprimée ni montrée. PM

Pasdel
12/08/13
 

Une semi déception peut-être, j'ai surtout eu l' impression que ce quatrième volume s' apparentait plus à un volume de transition. Les dessins sont toujours aussi beau, les dialogues toujours aussi succulents et drôle avec toutefois une profondeur plus marquée que dans les précédents volumes.On les aime beaucoup ces personnages, on partagent leur joie, leur peine. L' histoire est plus plate malgré le lot de révélation et de bouleversement qu'elle apporte mais surtout plus sombre. On a plus que jamais envie de poursuivre cette série.

Lacazavent
16/04/13
 

Voici le quatrième tome de la série Magasin général qui retrace la vie d'un village québécois dans les années 20. Dans ce tome, face aux avances de plus en plus appuyées de Marie, Serge Brouillet se retrouve contraint de lui avouer son homosexualité. Marie, bouleversée, court se confesser au curé du village... Les dessins sont beaux, les personnages attachants, un coup de coeur !

fdm77
23/02/13
 

Ce tome marque déjà un premier tournant dans l'histoire. C'est l'heure d'une mise au point entre Serge et Marie. Beaucoup d'émotion(s) sont aux rendez-vous...

mycupoftea
13/09/12
 

Format

  • Hauteur : 32.10 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 0.70 kg