Maigrir sans regrossir

ZERMATI-JP

EDITEUR : ODILE JACOB
DATE DE PARUTION : 05/03/09
LES NOTES :

à partir de
14,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Aujourd'hui, la question n'est plus comme il y a quelques années : que faut-il manger pour maigrir ? Nous ne décidons pas comme nous le voulons ni de notre poids ni de notre façon de manger. De nombreux facteurs jouent, que nous ne maîtrisons pas et dont nous n'avons pas toujours conscience. Est-ce à dire
que nous sommes impuissants ? Certainement pas. À une époque de surconsommation et de recommandations contradictoires, manger ne va plus de soi. Nous devons réapprendre à écouter nos besoins et à gérer nos envies. Heureusement, notre corps a la capacité de se réguler. À condition de le respecter.
1 personne en parle

J’ai commencé par lire l’introduction et puis j’ai posé le livre quelques jours, histoire de mieux « digérer » cette phrase de Zermati qui faisait si fortement écho en moi. Non, je ne suis pas destinée à insérer mon corps dans une taille 38 ni à peser 60 kilos pour 1m70. J’ai mis énormément de temps à le comprendre puis à l’accepter et au passage, j’ai énormément souffert de cette désillusion.« La vérité est que tous le monde ne peut pas maigrir. Ou plus exactement, si beaucoup pourront atteindre un jour le poids de leurs rêves, peu réussiront à s’y maintenir. Simplement parce que nous ne disposons pas tous d’une physiologie à la hauteur de nos espoirs. »Alors quand j’ai lu l’histoire de Marie-Rose, je me suis dit que c’était tellement la mienne, aussi.« Marie-Rose pesait 3,5 kilos quand elle est née. Elle est restée dans la moyenne pondérale jusqu’à la puberté. Il faut bien avouer qu’elle n’a guère apprécié ses premières formes de femme et surtout de ne plus pouvoir enfiler ses premiers pantalons moulants. Elle s’est mise au régime « un peu comme tous le monde ». Et elle a plutôt bien maigri. L’ennui c’est qu’ensuite elle a plutôt bien regrossi, plus qu’elle n’avait maigri et qu’il était encore plus difficile d’enfiler les pantalons moulants. Elle a donc commencé un nouveau régime, plus efficace que le précédent. Et elle a plutôt bien maigri… Le reste de sa vie est à l’avenant. Elle ne compte plus les régimes qu’elle a faits. Ni le poids qu’elle a pris. Elle est devenue obèse et contemple avec désespoir les photos de sa jeunesse. Où décidément, elle trouve aujourd’hui qu’elle n’était pas si mal foutue que ça. »Le chapitre 4 « manger à l’insu de son plein gré » n’a fait que confirmer celle que je suis, entre le mangeur rationnel et le mangeur émotionnel.J’ai énormément réfléchi sur le concept de «bricolage des besoins » selon Gérard Apfeldorfer, à savoir « chercher à être davantage et mieux à l’écoute de ses sensations et donc de ses besoins n’est pas viser un comportement idéal qui à chaque instant satisferait la totalité des besoins » lié à la conclusion de Zermati « c’est ce libre jeu des excès et des consommations, au gré de nos contraintes et de nos humeurs, qu’il nous faut justement rédécouvrir ou entretenir ».J’ai aimé la lecture de ce livre, parfois avec des passages très techniques mais qui aide à comprendre, à se comprendre. Comprendre ce comportement qui est le nôtre et qui nous pèse souvent bien plus que le chiffre qui s’affiche sur un certain engin de torture et que nous portons certes avec notre corps… Mais avec notre esprit, aussi. Et notre coeur.Je retourne donc sereinement à mon Zermatage façon Zermati, avec à l’esprit cette notion de s’assumer (extraite du livre « maigrir sans régime » de Jean-Philippe Zermati), dont je n’ai commencé à prendre conscience qu’en novembre 2010, assise face à une énième diététicienne, alors qu’elle me disait en me parlant de la prescription de son régime « soyez heureuse, les légumes c’est à volonté pour vous… » et m’interdisait le sucre et le gras.S’assumer ?S’assumer, ce n’est pas se plaire.S’assumer c’est changer ce qui peut l’être, accepter ce qui ne peut l’être, être capable d’affronter l’idée que l’on redoute le plus.

LAPESTE
09/10/11
 

Format

  • Hauteur : 22.00 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.36 kg