Mais ou sont les enfants

VINCI, SIMONA

livre mais ou sont les enfants
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 15/05/00
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
14,94 €

SYNOPSIS :

Martina, dix ans, tablier bleu, sandales rouges. Seule, face aux champs de blé, à la lisière d'une cité de banlieue italienne, elle chantonne, prise d'un vertige sans fin. Elle n'aurait pas dû vieillir si vite, elle n'aurait pas dû aller dans la cabane. Avec les autres... Au fil d'un récit tendu à l'extrême, Simona Vinci nous montre
un groupe d'enfants s'exerçant à des jeux toujours plus dangereux, loin du regard des adultes. Plaisir et douleur, tendresse et cruauté, exaltation et dégoût se mêlent jusqu'au paroxysme, dans la moiteur de la campagne émilienne. Jamais sans doute on n'avait décrit avec une telle puissance le vert enfer des amours enfantines.
1 personne en parle

Dans la chaleur de l'été des enfants s'ennuient, c'est les vacances et livrés à eux même, ils ont pris l'habitude de se retrouver dans une cabane. Dans l'obscurité ils se livrent à la découverte du corps de l'autre. Les petites filles Greta et Martina n'ont que 10 ans et les garçons Mattéo et Luca sont agés de 14 ans. L'ainé Mirko, 15 ans, qui possède un tempérament tyrannique, exerce sur ses camarades une grande fascination. Il s'est érigé en maitre de céremonie et chaque visite dans la cabanne, il arrive avec un petit sac en plastique que lui a remis un mystérieux adulte . Il incite les petits à a pousser toujours plus loin leurs expériences et sous son influence, leurs jeux sans règles et sans limites dérapent dans une violence incontrôlée. Le résumé en 4ème de couverture ne m'avais pas laissé présager une telle 'histoire etje suis sortie de ma lecture abasourdie par le choc violent que m'a envoyé ce livre extrêmement dérangeant et sombre. Sombre comme la cabane dans laquelle le temps d'un été meurt l'innocence . Un siècle aprés que Freud ait traumatisé ses contemporains avec ses révélations sur la sexualité des enfants, Simona Vinci va encore plus loin et brise les tabous en osant évoquer la pédo-pornographie à travers le récit de l'instrumentalisation hideuse et sournoise de jeux pas vraiment innocents mais qui vont devenir pervers. Le lecteur assiste impuissant au cauchemar et ne peut intervenir. J'ai trouvé que ce qui rend ce roman encore plus effrayant c'est l'écriture minimaliste, froide et sans aucun affect que l'auteur utile pour décrire les faits. C'est un roman choquant que je déconseille formellement aux âmes sensibles.

un flyer
19/05/13

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.10 cm
  • Poids : 0.22 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition