Man crazy

OATES-J.C

livre man crazy
EDITEUR : STOCK
DATE DE PARUTION : 24/02/99
LES NOTES :

à partir de
20,00 €

SYNOPSIS :

Son père, elle l'adorait. Ce pilote, marqué par les horreurs de la guerre du Vietnam, Ingrid ne l'a pourtant connu qu'au cours d'apparitions fulgurantes, jusqu'au jour où il s'est enfui. Elle sera élevée par une mère jeune et ravissante, passionnément éprise de son mari mais qui - parce qu'elle vit seule dans un monde d'hommes, et n'existe que par leur regard, leur admiration ? - va prendre une succession d'amants. Meurtrie par ces années d'enfance, vécues dans un monde vibrant de violence, perdue comme sa mère dans le souvenir magnifié du fugitif, Ingrid devient une adolescente affamée d'affection et d'amour. Persuadée d'être méprisable, en
dépit ou à cause de sa beauté, elle va jusqu'au bout de la haine de soi. Elle se donne à qui la trouve désirable, se mutile, se drogue, finit par tomber entre les mains du gourou d'une secte satanique, qui lui fait connaître l'ignominie à l'état pur. C'est à deux doigts de la mort qu'elle trouvera au fond d'elle-même le désir de vivre et d'aimer différemment, "de savoir qu'elle existe même lorsqu'elle ne souffre pas". Un livre ravageur, d'une brutalité largement rachetée par la lente guérison, superbement décrite, d'un être arrivé au bout de l'enfer. Du très grand Oates, dans la veine de Zombie et de Confessions d'un gang de filles.
1 personne en parle

Lorsque j'ai refermé le livre, mon sentiment sur celui-ci était partagé. Le plaisir d'avoir lu un bon livre de JC Oates et ce mauvais gout dans la bouche d'avoir vu une femme vivre des choses affreuses.Les protagonistes de JC Oates sont en général damnés. Et c'est encore le cas avec Ingrid. Enfance à la fois heureuse avec des moments de joie avec sa mère et parfois avec son père. Et malheureuse avec cette peur sans cesse de voir son père arrêter par la police.D'autre part, cette adolescence horrible mais en même temps consentante chez le gourou de satan. JC Oates évoque sans juger l'embrigadement de jeunes dans ses groupes satanistes. Cette jeune accepte les conditions de vie, les souffrances, les rites, cette forme d'esclavagisme sans se rebeller. Cela doit arriver et c'est comme cela. Et souvent les personnages de JC Oates sont comme cela. Ils acceptent leurs conditions et on aurait envie de les secouer de leur dire d'arrêter car ils vont foutre en l'air leur vies. Mais non, ils continuent. Une fatalité de ce qu'il leur arrive car quelque part c'est écrit.Ce livre comporte deux parties bien distinctes : l'enfance et l'adolescence d'Ingrid. Le lien, c'est la recherche d'un père absent : l'aviateur et le gourou alors que sa mère est toujours présente.Un livre difficile à lire, dur avec des moments de violence extrême où on est sans cesse entre le passé, le présent et le futur mais au final, si on prend la peine de réfléchir à ce qu'on lit, on se rend compte que cet embrigadement peut arriver à n'importe qui.

fabloo
10/10/12
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.51 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition