Mangas coloradas chef apache

SWEENEY E R

livre mangas coloradas chef apache
EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : 13/03/08
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
25,40 €

SYNOPSIS :

Mangas Coloradas, (1790-1863), chef de la bande des Apaches chihennes mimbrenos, fut le plus important des chefs chiricahuas du XIXème siècle ; il en fut aussi le plus puissant et le plus adulé jusqu'à l'arrivée de son beau-fils Cochise, chef de la bande des Apaches chokonens à la tête des quatre bandes chiricahuas qui comptaient, outre les Mimbrenos et les Chokonens, les Chihennes warm springs, les Nedhnis et les Bedonkohes, la bande du futur Geronimo. Au fait de sa puissance militaire et de chef tribal, Mangas Coloradas avait toujours désiré vivre en paix avec les Américains. Cependant, les Apaches étant en guerre depuis des siècles avec le Mexique, Mangas Coloradas ne put tenir les Américains à distance de leurs alliances avec les Mexicains et a fini par devenir à la fin de sa vie l'un des plus redoutés de tous les chefs indiens de l'Ouest des États-Unis. Homme ouvert et sociable, qui préférait résoudre les problèmes en suivant la voie de la négociation, il fut le chef chiricahua qui, plus que n'importe quel autre, fit réellement confiance aux Américains et les respecta véritablement. Ayant une claire conscience de la réalité indienne, il était naturellement enclin à négocier avec eux parce qu'il avait déjà, auparavant, régulièrement cherché à établir des relations pacifiques avec les Blancs. En fin de compte, sa confiance et sa bonne volonté entraînèrent sa mort. Lorsqu'en 1863 il voulut rencontrer les Américains pour confirmer son attitude initiale de paix, il fut par traîtrise capturé par le général West, torturé au fer rouge pendant son sommeil, abattu à bout portant puis décapité. À l'instar de Victorio et de Cochise, les deux leaders
les plus importants des Chiricahuas durant les deux décennies qui suivirent son assassinat, Mangas Coloradas n'avait donc pas cherché à combattre les Américains. Mais durant les dernières années de sa vie, une invasion inacceptable des terres apaches se produisit, sous la forme de mineurs, de prospecteurs, de fermiers et de ranchers, qui s'emparèrent de la plus grande partie du territoire de son peuple, occupèrent ses meilleures terres agricoles, en éventrèrent le sol en creusant des mines et en tuèrent ou en firent fuir presque tout le gibier. Si d'autres dirigeants apaches sont mieux connus que lui ainsi de Victorio, Cochise et Geronimo qui lui ne fut d'ailleurs jamais chef héréditaire reconnu mais seulement chaman de guerre, Mangas Coloradas fut un véritable chef chiricahua, qui sut user de diplomatie et développer des alliances pour atteindre sa position dominante sur une base tribale. Généreux, habile à la chasse comme à la guerre, sage, orateur talentueux, Mangas Coloradas possédait les qualités essentielles qui font d'un grand chef indien l'équivalent d'un homme d'état : Mangas Coloradas était en fait le général en chef des Chiricahuas. Diplomate, visionnaire et chef de guerre, l'ouvrage trace le portrait de cet Indien hors du commun, un modèle inégalable, sinon inégalé, de chef tribal. Il avait en lui, dans un mélange étonnant de beauté et d'harmonie, toutes les qualités les plus appréciées dans la culture apache. Son histoire est celle d'un peuple naturellement modeste et paisible, rendu cruel et intransigeant par les incompréhensions, les mensonges et l'oppression. C'est une histoire très triste. Il est nécessaire qu'elle soit racontée.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 15.00 cm
  • Poids : 0.99 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition