Mangeclous

COHEN, ALBERT

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 04/03/80
LES NOTES :

à partir de
9,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« Un héros comme Mangeclous atteint à l'épique. Il y a là, à mon sens, quelque chose sans aucune espèce de comparaison. Il y a du souffle de Rabelais. C'est comme dans Rabelais : on accepte tout. On accepte tout parce qu'il y a un amour du personnage, parce qu'il y a une manière démesurée de le traiter qui fait que simplement on est ébloui. » Joseph Kessel. « L'admirable Mangecloux, un grand héros comique d'une drôlerie extraordinaire.
Le comique de Mangeclous est juif par sa subtilité, par les récifs de mélancolie qui affleurent soudain, par l'observation féroce et tendre qui le nourrit. Mais ce roman acquiert une portée générale par son humanité, son grand rire salubre, sa verve populaire. Sa fraîcheur, sa fruste saveur, sa robuste simplicité le font accéder à la majesté des légendes populaires et des grandes épopées. » Marcel Pagnol.
3 personnes en parlent

Sur l'île de Céphalonie vit une famille, les Solal, dont les membres mâles sont surnommés les Valeureux.On y trouve notamment Saltiel, Mathiathias, Salomon, Michaël et Mangeclous, roublard au possible et rabelaisien sur les bords.Ce petit monde va être bouleversé le jour où un très curieux message codé accompagné d'un chèque arrive de Suisse, promettant une belle somme d'argent. Il n'en faut pas plus pour mettre nos Valeureux en branle et les voir partir à la chasse au trésor.Ce roman, qui appartient à un cycle en même temps que "Solal, "Belle du seigneur" et "Les Valeureux", relève du délire tant les aventures de ces héros sont un festival de péripéties en tout genre. Le lecteur s'amuse comme un fou aux côtés de ces truculents personnages.Le style d'Albert Cohen est de toute beauté, un verbe haut en couleurs, qui déploie un monde empli de poésie. Maltese

Maltese
15/09/09
 

Un délice Portrait énergique et délirant d'une petite fratrie de Juifs de Céphalonie en vadrouille en Suisse. Mangeclous n'est qu'un des personnages d'une galerie de figures hautes en couleur et attachantes.

Page 27 : "Il ne faut jamais retenir un vent, répliqua Mangeclous. C'est impoli vis-à-vis de ton corps. J'ai entendu parler d'une grande actrice qui était si distinguée qu'elle les retenait tous. Ils se mouvementèrent tant en son intérieur qu'elle explosa et mourut. Aussi ne crains-je point d'émettre quelques vents et je tire santé et gloire de leur violence qui ferait blanchir de frayeur les cheveux d'un régiment. Et je suis fier aussi de leur ampleur telle qu'on pourrait avec trois ou quatre d'entre eux gonfler les voiles d'un galion de haute mer."Ci-dessus, un exemple de la verve d'Albert Cohen : les personnages sont plutôt truculents, ont des idées bien arrêtées et les soutiennent quoi qi'il advient. Un roman décalé mais formidablement attractif. Forrest

Forrest
22/08/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.24 kg