Marie-antoinette et le scandale du collier

CRAVERI, BENEDETTA

livre marie-antoinette et le scandale du collier
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 06/03/08
LES NOTES :

à partir de
10,00 €

SYNOPSIS :

Le « scandale du collier » a fasciné mémorialistes, romanciers, dramaturges, essayistes, historiens et érudits. Goethe y vit l'événement qui « ruina les bases de l'État » et « détruisit la considération que le peuple avait pour la reine, et, généralement, pour les classes supérieures », voire la « préface » de la Révolution de 1789. Se basant sur l'étude des interrogatoires et des minutes du procès des protagonistes de l'« affaire », Benedetta Craveri retrace les étapes de ce complot contre Marie-Antoinette - « l'Autrichienne »
honnie, alors la cible des pamphlets les plus virulents - et, à travers elle, contre la monarchie, ourdi par des aventuriers sans scrupule menés par l'intrigante comtesse de La Motte et servi malgré lui par un cardinal de Rohan prêt à tout - y compris à acquérir le collier le plus cher du monde - pour se gagner les faveurs de la reine. Cette chronique minutieuse débute avec l'arrestation du prélat, le 15 août 1785, et embrasse une époque où déjà la presse à scandale, par le biais de la calomnie et de la diffamation, est une arme politique.
1 personne en parle

Benedetta Craveri, l'auteur italienne, fait oeuvre d'une grande pédagogie : après avoir brièvement résumé l'histoire, elle présente les trois protagonistes de cette sombre affaire d'escroquerie. Marie-Antoinette, la plus célèbre. Le Cardinal de Rohan, homme rejeté par la reine, et qui fait tout pour attirer ses faveurs. Et la Comtesse de la Motte, arriviste dépensière et sans scrupule. Cette dernière va profiter de la crédulité du cardinal pour qu'il achète un collier inestimable, en prétextant qu'elle servira d'intermédiaire à la reine qui souhaite le posséder. Mais une fois le collier récupéré par la comtesse, elle le démonte et revend les pierres qui le compose. Marie-Antoinette ignore tout de la machination, et lorsqu'elle la découvre, il est trop tard. Le bruit court qu'elle a dépensé une nouvelle fortune pour assouvir ce caprice. Calomniez, il en reste toujours quelque chose !Cette affaire empoisonne la vie de la Reine, qui ne se débarrassera pas de l'image déjà bien ancrée de femme frivole et dépensière. Alors que la future reine avait été reçue comme une déesse, l'arrivée tardive d'un héritier et cette réputation seront à la base des pires calomnies.Je suis loin d'être royaliste, mais le sort réservé à cette reine a été humiliant. Bien sûr, elle n'a pensé qu'à son plaisir, ses cheveux, ses chapeaux, et le peuple était sa dernière préoccupation. Mais lorsque les nobles, qui ne devaient pas être plus mal lotis qu'elle, la laissent tomber, c'est une jeune femme (elle a 30 ans en 1785 quand éclate l'affaire) qui est envoyée à l'abattoir. Elle n'était vraisemblablement pas encline à occuper ces fonctions de représentation, son plaisir passant avant tout. Mais il est évident que l'image qu'elle a laissée est loin de lui rendre hommage.

Yohan59
18/10/12
 

Format

  • Hauteur : 18.40 cm
  • Largeur : 11.60 cm
  • Poids : 0.10 kg
  • Langage original : ITALIEN

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition