Mars la verte

ROBINSON, KIM STANLEY

livre mars la verte
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 01/06/03
LES NOTES :

à partir de
10,70 €

SYNOPSIS :

Quelques siècles après le premier atterrissage, mars a définitivement changé de couleur. Les patients efforts des colons sont récompensés : aidés par une longévité surhumaine, ils ont permis à une flore élémentaire de se frayer un chemin entre les roches. le réchauffement du sol a libéré mers et océans ; des nuages sont apparus dans le ciel. mais les hommes et les femmes ont changé eux aussi. depuis la révolution durement réprimée de 2061, les cent premiers se sont dispersés sur toute l'étendue de la planète. Ils sont divisés. certains sont entrés en guerre contre les terraformeurs et leur projet qu'ils
qualifient de crime écologique. une course-poursuite s'engage entre les tenants de l'éco-économie, déterminés à préserver la sauvagerie initiale de la planète, et les multinationales, avides de récupérer les profits liés aux mines martiennes et à l'ascenseur orbital construit sur l'équateur de la planète. La répression des transnationales, les grands argentiers du monde, sera terrible. que deviendront les terriens, désormais prisonniers d'une planète surpeuplée, miséreuse et polluée ? tout peut à nouveau basculer dans la violence, et le rêve d'une mars vivable et douce se transformer en cauchemar.
5 personnes en parlent

Alors que j’ai vraiment aimé le premier tome, "Mars la rouge", livre certes complexe mais passionnant, ce second volet de la trilogie martienne m’a plutôt déçu !En effet, on quittait le premier tome sur une tentative de révolution des marsunistes qui souhaitaient s’affranchir de la tutelle de la Terre... On apprend dès le début du second tome que cette tentative a échoué.Alors, que se passe-t-il dans ce second tome ? Et bien pas grand-chose de neuf : on prend les mêmes et on recommence : les Verts veulent "aréoformer" Mars, les Rouges veulent la préserver dans sa biosphère naturelle, et Verts et Rouges veulent obtenir leur indépendance par rapport à la Terre qui elle voit en Mars une source de richesse et une alternative à l’explosion démographique.Et le livre s’enlise rapidement dans cette opposition idéologique (et ses corollaires scientifiques, politiques, sociologiques, économiques et autres "iques") entre Verts et Rouges. Les thématiques abordées sont intéressantes, mais inutilement redondantes avec le premier tome.Et tout cela nous mène où ? A une seconde révolution bien sûr ! Mais il faut attendre les 60 dernières pages (sur 822...) pour qu’enfin le livre redevienne palpitant !Bref, pas grand-chose de neuf dans ce second tome, si ce n’est, en pointillé, l’émancipation progressive des premières générations de martiens qui doivent penser leur relation avec une Terre qu’ils ne connaissent et ne comprennent pas...Toutefois ce livre reste une belle anticipation scientifique et l'auteur nous offre dans cette saga une intrigue politique de bon niveau et une analyse fine de la psychologie des nouveaux martiens.

Kara
14/01/09
 

Comme Mars la rouge, un livre de SF complet, qui se rapproche doucement de notre présent. J'ai beaucoup apprécié ce second tome, toutefois plus politique que le premier mais toujours aussi intéressant

Snow
09/02/11
 

Comme pour le premier volume "Mars la Rouge", "Mars la Verte" ne réfère pas seulement à la couleur de la planète, mais aussi au tempérament de ses habitants. On suit donc la vie de Mars et des martiens sous le joug des méta-nationales terriennes qui voient Mars comme une mine et une usine géantes. Sur la planète, plusieurs générations sont déjà nées et avec le soutien des nouveaux pionniers, la révolution couve, encore, après l'échec de 2061 qui reste dans les mémoires comme un traumatisme.On suit donc cette évolution à travers les yeux, selon les chapitres, des 100 premiers, et selon, on en aura une vue scientifique et dérangeante avec Sax, pragmatique et diplomatique avec Nadia ou encore obsessionnelle et psychotique avec Maya. Et selon, le lecteur sera plus ou moins embarqué, selon les affinités avec les points de vue, selon ce qu'il recherche : action, introspection, politique ... Car c'est un livre très bien écrit, de la hard-science pure qui fait appel autant à la science qu'à la sociologie, et construit un univers qu'on a du mal à ne pas trouver cohérent, qui pourrait même foutre le cafard des fois tant la situation de la Terre décrite n'est pas très réjouissante (mais réaliste)...Somme toute une bonne suite, la suite qu'on attendait à "Mars la Rouge". Seul petit reproche : la petite carte du début de l'édition de poche est si mal reproduite qu'elle est très frustrante.

fzilbermann
15/10/09
 

Comme dans le premier tome, il y a très peu de véritables péripéties : l'auteur se consacre davantage à la psychologie de ses nombreux personnages et à l'élaboration fictive d'un gouvernement martien indépendant. Le tout ressemble plus à un gigantesque essai sur la colonisation de la Planète rouge qu'à un roman, et c'est bien dommage car ce que j'aurais aimé, c'est de l'action ! Reste à lire le dernier tome, en espérant que ce sera un peu plus palpitant !

Shirayukihime
06/08/12
 

Après la première révolte de 2061, les Cent premiers sont dispersés à la surface de Mars. Les métanationales ont étendus leur pouvoir à l’ensemble de la Terre et veulent en faire de même avec Mars. Les Etats n’ont plus les moyens pour s’opposer à elles. La volonté de faire de Mars un système indépendant de la Terre croit au sein de la population martienne. Deuxième volet du cycle de Mars, on continue avec les personnages présentés lors de Mars la rouge. Autant j’avais apprécié le premier, autant la lecture de celui-ci a été laborieuse. J’ai eu une impression de répétition : les descriptions scientifiques commencent à lasser, de nouveaux personnages apparaissent mais sont vite éclipsés par les Cent premiers qui ont plus de cent trente ans grâce à des traitements permettant de retarder le vieillissement. Faisant 650 pages le rythme a commencé à s’emballer autour de la 600ème page. On dirait que l’on délaie un projet un peu trop ambitieux. J’ai lu les deux premiers volumes dans la foulée mais à ce jour j’hésite à me mettre au troisième et dernier épisode de peur d’être déçu.

Chiwi
31/12/12
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.41 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition