Memoires d'outre-tombe t.3

CHATEAUBRIAND, FRANCOIS-RENE DE

livre memoires d'outre-tombe t.3
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 29/05/02
LES NOTES :

à partir de
8,10 €

SYNOPSIS :

Collection « Classiques » dirigée par Michel Zink et Michel Jarrety Chateaubriand Mémoires d'outre-tombe *** Ce troisième volume s'ouvre sur la Restauration et nous conduit jusqu'à la Révolution de 1830 : après la carrière du voyageur puis de l'écrivain, voici venu le temps du politique. Nommé pair de France en 1815, Chateaubriand devient ambassadeur dans plusieurs capitales d'Europe, et surtout ministre des Affaires étrangères de 1822 à 1824. Mais comme frappé de mutisme au moment d'évoquer le véritable exercice du pouvoir, le mémorialiste reste silencieux sur ces mois de gouvernement, soudainement impuissant à se représenter pleinement comme acteur de l'Histoire. L'écrivain
en tout cas fragmente son tableau d'une Restauration qui se déréalise peu à peu sous nos yeux, et le présente d'emblée sur le ton du désenchantement : «Retomber de Bonaparte et de l'Empire à ce qui les a suivis, c'est tomber de la réalité dans le néant, du sommet d'une montagne dans un gouffre.» Mais c'est que la rédaction de cette partie des Mémoires fut tardive et qu'au moment où elle s'achève déferle sur la France la vague du mythe napoléonien, qui atteindra son apogée en 1840 avec le retour des cendres de l'Empereur : la grande ombre du héros national vient éclipser le soleil de la monarchie. Edition de Jean-Claude Berchet.
1 personne en parle

Cette 3e partie relate sa période politique de son début, comme parlementaire, puis ambassadeur à Berlin et à Rome, à sa fin quand il se retire après les évènements de juillet 1830. Il voulait initialement que cette période constitue la totalité des Mémoires, ou au moins la plus grande partie, mais ce n'est heureusement pas le cas. Si cette période m'a semblé particulièrement intéressante d'un point de vue historique, les précédentes l'étaient aussi du point de vue de sa vie et de ses sentiments. Comme dans le tome précédent, j'ai apprécié me remettre en mémoire tous ces évènements de l'après-Révolution et en apprendre plus sur le déroulement de la révolution de Juillet à travers le regard d'un contemporain des faits relatés. J'ai préféré ce tome-ci au second, car Chateaubriand intervient davantage dans les évènements politiques dont il parle et car il mêle davantage sa vie privée à ce récit par ses lettres à madame Récamier, sa maîtresse de l'époque.

AmandineMM
15/02/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.35 kg