Memoires d'outre-tombe t.4

CHATEAUBRIAND, FRANCOIS-RENE DE

livre memoires d'outre-tombe t.4
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 19/06/02
LES NOTES :

à partir de
8,10 €

SYNOPSIS :

Collection « Classiques » dirigée par Michel Zink et Michel Jarrety Chateaubriand Mémoires d'outre-tombe **** Cette quatrième partie des Mémoires nous conduit de 1830 à la date symbolique que portent les dernières lignes : 1er novembre 1841, trente ans après le début de leur rédaction à la Vallée-aux-Loups. Mais cet ultime volume ne fut pas écrit après les autres. Tout au contraire, il les accompagna et son écriture, comme dans un miroir, les réfléchit et à sa manière les recommence puisqu'il est ici question, à nouveau, comme si les trois «carrières» se redéployaient, de littérature, de politique
et de voyages : en Suisse, à Venise, à Prague auprès du vieux roi Charles X. Et c'est une expérience du retour : du présent vers le passé, du passé vers le présent. L'écriture maintenant s'ouvre au discontinu qui est aussi le scintillement du poétique, comme si, à une histoire ou à une existence de plus en plus problématique, ne pouvait désormais correspondre qu'un émiettement des pages - travail du provisoire et du suspens dans la liberté d'un loisir en attente de la mort : «Les scènes de demain ne me regardent plus ; elles appellent d'autres peintres.» Edition de Jean-Claude Berchet.
1 personne en parle

Le plus beau des quatre tomes selon moi. Il semble véritablement être le tome de la vieillesse avec ses souvenirs et ses regrets. Il parle souvent de son passé et il y a de nombreux parallèles avec les tomes précédents (jeunes filles croisées, mais que le vieillard qu'il est devenu ne peut plus approcher, villes dans lesquelles il est allé et revient, destinées et mots d'hommes qu'il a connu, etc.) A nouveau libre après la fin officielle de sa carrière politique, il conserve malgré tout son soutien à la famille déchue des Bourbons et voyage en Europe, notamment en Italie et en Autriche. j'ai retrouvé dans ce tome ses plaintes sur le temps qui passe, son lyrisme qui me plaisait tant et ses remarques et observations sur les villes qu'il visite et sur certains grands auteurs. Certaines parties sont écrites en italien et beaucoup de documents sont insérés, ce qui crée une multiplicité des voix et des tons langagiers.L'ensemble de l'oeuvre constitue une lecture longue et ambitieuse que je ne regrette pas d'avoir entreprise.

AmandineMM
15/02/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.41 kg

Dans la même catégorie