Memoires de porc-epic

MABANCKOU, ALAIN

EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 24/08/06
LES NOTES :

à partir de
6,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Second volet d'une trilogie inaugurée par le roman Verre Cassé. Revisite d'un certain nombre de lieux fondateurs de la littérature et de la culture africaines. Histoire d'un étonnant porc-épic, chargé par son alter ego humain, un certain Kibandi, d'accomplir, à l'aide de ses redoutables piquants, toute une série de meurtres rocambolesques. Malheur aux villageois qui se retrouvent sur la route
de Kibandi, car son ami porc-épic est prêt à tout pour satisfaire la folie sanguinaire de son « maître » ! Avec brio et malice, Alain Mabanckou renouvelle les formes traditionnelles du conte africain, pour nous offrir un récit truculent et picaresque où l'on retrouve l'art de l'ironie et la verve inventive qui en font l'une des voix majeures de la littérature francophone actuelle.
3 personnes en parlent

Si Mabanckou nous raconte les déboires de petites gens sans espoir, ses romans ne sont pas déprimants, ses personnages sont truculents, leurs aventures absurdes, là où un autre écrivain vous ferait allumer nerveusement une cigarette il vous fait sourire, ou rire, c'est selon vos capacités,seules les virgules sont importantes aux yeux de l'auteur, ça détonne au début puis on s'habitue, l'absence de ponctuation nous rappelle son importance, la lecture est rythmée, rapide,il est impossible sur ce site de ne pas mettre une majuscule au premier mot, en revanche il est possible de dire du bien de gavalda, il y a des incohérences je vous jure,je ne vous embrasse pas

un flyer
30/11/14

La forme peut dérouter au départ : sans majuscule, sans points, uniquement des virgules pour rythmer la phrase. Mais on se laisse prendre au souffle de l'histoire, et la ponctuation n'a plus d'importance.L'histoire, elle, est cruelle. Le narrateur, porc-épic de son état, est le double maléfique de Kibandi. Et Kibandi tombe dans la boisson. Son double va donc devoir tuer de ses piquants tout ceux qui lui déplaisent. Et ça fait du monde....Une fable philosophique sur notre peur de la mort.L'image que je retiendrai :Celle du grand baobab sous lequel le porc-épic raconte son histoire après la mort de Kibandi. Alex-Mot-à-Motshttp://motamots.canalblog.com

AlexMotaMots
03/10/13
 

Explorant avec bonheur la noirceur des contes de la brousse, un porc-épic au service d'un sorcier.Publié en 2006, couronné par le prix Renaudot, le sixième roman d'Alain Mabanckou se présentait malicieusement, dans un drôlatique prière d'insérer final, comme un "complément" du précédent, "Verre cassé", deuxième manuscrit communiqué à l'éditeur par L'escargot entêté, mythique patron du bar négropontain "Le crédit a voyagé", exécuteur testamentaire du défunt poète ivrogne Verre cassé.Entièrement raconté, dans une longue phrase ponctuée uniquement de virgules, adressée sans reprendre son souffle à un baobab obstinément muet, par un porc-épic, ce roman est un flamboyant hommage au conte congolais, à l'imaginaire de la sorcellerie de la brousse, désertant les territoires urbains jusqu'alors chers à l'auteur pour ceux du mythe, des animaux "doubles nuisibles" affectés dès leur naissance à un petit d'homme destiné à la magie noire, aux querelles de sang, de lignée, de terrain ou de prestige qui dégénèrent alors en crimes, le sorcier "mangeant" ses adversaires avc l'aide de son tueur animal familier. Un rythme étonnant et curieusement enchanteur pour dire la noirceur de l'âme, fût-ce dans l'univers du conte traditionnel africain, et pour apprendre entre autres les mille moyens utilisés par un sorcier pour s'affranchir des lois humaines, et même de certains féticheurs bénéfiques, véritables enquêteurs du surnaturel aux pouvoirs parapsychiques surdéveloppés, qu'une simple noix de cola judicieusement placée peut toutefois suffire à berner...Roman atypique chez Mabanckou, pourrait-on croire, il explore pourtant avec tendresse une autre facette de l'espace des mythes et des clichés - comme toujours discrètement subvertis - entourant son "petit Congo" natal.

Charybde2
23/09/13
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.30 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition