Memoires sauves du vent

BRAUTIGAN, RICHARD

livre memoires sauves du vent
EDITEUR : CHRISTIAN BOURGOIS
DATE DE PARUTION : 28/10/03
LES NOTES :

à partir de
15,20 €

SYNOPSIS :

"J'ignorais, cet après-midi là, que la terre attendît de se changer à nouveau en tombe quelques brèves journées plus tard. Dommage que je n'aie pu arrêter la balle dans sa course et la remettre dans le chargeur et se resolidarise avec la douille, se conduise enfin comme si on ne l'avait jamis tirée ni même chargée dans la carabine. Je voudrais bien que cette balle rejoigne dans sa boîte ses quarante-neuf autres frères et soeurs de
balles, que la boîte soit de nouveau en sécurité sur l'étagère de l'armurerie, et m'être contenté de paser devant la boutique en cet après-midi pluvieux de février sans jamais y pénétrer. Je voudrais bien avoir eu envie d'un hamburger au lieu de balles. Il y avait un restaurant tout à côté de l'armurerie. On y faisait de très bons hamburgers, mais je n'avais pas faim. Je songerai à ce hamburger le restant de mes jours."
2 personnes en parlent

« D’où je suis assis, en ce premier août 1979, je colle mon oreille au passé comme si c’était le mur d’une maison qui n’est plus », les ruines d'un temps révolu. Un endroit d'où s’enfuiraient des bribes éparses, fissures de la mémoires d'un homme seul face à sa vie, face au reflet de sa jeunesse. Mémoires sauvés, poussières d'Amérique, grains de sable qui ondulent sur les grèves abandonnées du souvenir, houle d'émotions sépias ressurgis de l'enfance. Des instantanés du quotidien, des miettes de rêve tombées au hasard des balades échoient devant nos yeux. Mémoires sauvés, poussières d'Amérique, innocence et naïveté pour taire la dureté, la misère et l'exclusion. Regard d'un enfant sur une société en mouvement, sur l'héritage de la guerre. Poussières de décombres où la mort côtoie l'enfance, où les vieillards sont des monstres tueurs, où l'on prend ses meubles pour aller à la pêche. Mémoires des êtres, sorti des tôles de l'oubli. « Dans le garage, il y avait un grand nombre de boîtes de passé parfaitement emballées et des centaines de choses faites, pour l’essentiel, d’ombres. » Brautigan jongle avec les pièces de la vie, renversant le puzzle des souvenirs, éparpillant les pièces comme un jeu de piste. « Il arrive des tas de choses désagréables aux gens dans cette vie et ils n’aiment pas qu’on les leur rappelle ; alors ils s’en vont et tentent de vivre ailleurs, dans un endroit où ils puissent oublier les choses désagréables, leur maison qui a brûlé par exemple, et recommencer tout depuis le début pour se bâtir de bons souvenirs. » Quitter, démolir, reconstruire cette enfance itinérante du jeune narrateur, de l'enfant Richard livré à lui-même, marginalisé par la précarité. Mémoires sauvés du vent nous emporte sur les eaux brumeuses de l'écrivain, tel un souffle de tendresse dans les herbes de l'Oregon. Mémoires sauvés, poussières d'Amérique, allongé sous une peinture nuageuse contemplons l'ennui et buvons le temps qui passe... Pasdel

Pasdel
07/01/16
 

Il en va aussi de même de la quatrième de couverture parlant d'une mosaïque retenue du passé. Brautigan nous offre à travers cet ouvrage la fragile et sensible reconstruction du narrateur à travers ses souvenirs. Si l'âge du narrateur se reporte certainement sur son introspection et donne un caractère peut-être plus mûr à son souvenir, il n'en reste pas moins que c'est son émancipation hâtive qui nous parvient. Des anecdotes poétiques, lugubres ou tragiques se projettent à la lumière d'une innocence asservie à l'humilité et ne peuvent laisser au lecteur qu'une mosaïque colorée d'émotions indélébiles. http://delphiine.hautetfort.com

funforfools
06/10/10
 

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.17 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : MARC CHENETIER

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition