Mes hommes a moi

BUGUL, KEN

livre mes hommes a moi
EDITEUR : PRESENCE AFRICAINE
DATE DE PARUTION : 23/12/08
LES NOTES :

à partir de
18,30 €

SYNOPSIS :

Avec Mes hommes à moi, Ken Bugul offre une parole forte, une introspection profonde d'une grande lucidité et d'une incroyable franchise. Un texte bouleversant sur l'intime, et la construction de soi. Une histoire en forme de confession, que l'on voudrait
entendre chuchotée à son oreille, une parole libre dont on a aussi envie de crier les moments de révolte. L'écriture de Ken Bugul toujours engagée et volontiers dérangeante, en fait une des grandes voix de la littérature africaine contemporaine.
1 personne en parle

Retour à l'intime dans ce huitième roman : les hommes d'une vie, dans un décor inattendu.Publié en 2008, le huitième et dernier en date des romans de Ken Bugul, après le feu d'artifice de "La pièce d'or" en 2006, marquait le retour, dans une volute dont l'auteur a le secret depuis sa "trilogie autobiographique" (1984-1999) et la volte audacieuse de "La folie et la mort" (2000), vers un horizon plus intime, où son humour caustique et ravageur peut se déployer pleinement.Après s'être cherchée avec rage, et en partie trouvée dans "Riwan ou le chemin de sable", qui concluait la trilogie autobiographique, après avoir parlé à titre posthume avec sa mère absente (dans "De l'autre côté du regard" en 2003), c'est au tour des hommes de sa vie, formidable père de 85 ans à sa propre naissance et frère le plus proche, de 2 ans son aîné, de passer sur le grill de l'introspection subtile de Ken Bugul, qui a choisi pour cela le plus surprenant des terrains et des miroirs, à savoir un café traditionnel du 11ème arrondissement de Paris, dans lequel, au fil de ses séjours français, la narratrice déploie sa curiosité, son sens de l'observation mais aussi, assumées, ses possibles erreurs d'interprétation, pour imaginer les vies des habituées et habitués du lieu, dont l'un, promu un jour confesseur de fait, devient le témoin et le "sparring partner" d'une quête violente, certes, mais toujours désormais quelque peu amusée, de l'élucidation de la relation aux hommes.Brio de la conteuse à son sommet et subjectivité totalement libérée dévident ainsi enquêtes et obsessions dans de magnifiques boucles quasiment musicales, incluant donc lancinantes répétitions thématiques comme fulgurantes percées nées d'une remarque d'apparence anodine, jusqu'au sourire légèrement désenchanté, mais parfaitement espiègle, des dernières pages.

Charybde2
28/05/13
 

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.29 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition