Meurtre a canton

GULIK, ROBERT VAN

EDITEUR : 10/18
DATE DE PARUTION : 01/05/83
LES NOTES :

STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours - Quantité limitée
à partir de
7,10 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Robert van gulik est un prodigieux personnage de roman qui a inventé un étonnant personnage de roman, le juge ti. Le juge ti, c'est la subtilité chinoise appliquée à l'art de l'énigme policière : un sherlock holmes de la dynastie t'ang, vieux sage plein de finesse et d'humour, qui baigne dans le peuple chinois comme une truite sagace dans les eaux du yang
tsé. Robert van gulik, diplomate, sinologue, maître des arts de la peinture chinoise et de l'érotisme extrême-oriental, est mort en 1967 après avoir vécu 57 ans d'après l'état civil. Il avait vécu mille ans, dirait-on en lisant ses livres, savants traités ou romans policiers. Sans s'ennuyer une seule minute, ni ses lecteurs. Claude roy, 1983
2 personnes en parlent

Le Juge Ti va devoir prendre la route du sud dans cette histoire afin de rejoindre Canton, grand centre de commerce qui voit passer de nombreux navires qui viennent de Chine mais aussi des pays arabes par exemple. Des intrigues de cour et autres complots vont voir leur écheveau démêler par notre célèbre juge.Il est curieux ici de découvrir les différences qui sont faites au sein même du peuple chinois entre les différentes minorités, différences qui vont jusqu'au racisme.L' intrigue met en scène de nombreux personnages et la liste qui en est donnée en début de roman est bien utile pour s'y retrouver.Alors, c'est effectivement exotique et dépaysant mais j'avoue n'y avoir pris que peu de plaisir, l'ensemble me paraissant légérement alambiqué et surtout bien artificiel. Je ne sais pas à quel point Van Gulik a appuyé son récit sur la réalité historique mais j'ai eu du mal à m'intéresser à ces intrigues. Maltese

Maltese
20/03/09
 

Cela fait quelque temps que j’ai entendu parler des enquêtes du juge Ti. En tombant sur un des romans dans un Emmaüs, je me suis dit que c’était le moment de voir ce que cela pouvait donner.Autant le dire tout de suite, je n’ai pas trouvé cela éclatant. Bien sûr les les enquêtes policières dans la Chine du VII° siècle cela pouvait être intéressant. Avec certains éléments j’ai été plutôt emballé, comme avec les relations entre les Chinois et les Arabes, qui l’un et l’autre considèrent l’autre comme un barbare et se voient ainsi comme le centre du monde. Mais d’un autre côté la description de la vie quotidienne est survolée, alors pour l’immersion historique on peut repasser.Parler des enquêtes du juge Ti, c’est peut-être un peu rapide. Ici ce sont ses deux lieutenants qui sont sur le terrain, qui collectent les informations, qui prennent des risques, qui font le boulot quoi. Et Ti fait juste marcher ses méninges et dénoue l’affaire.L’intrigue est pleine de méandres, fait beaucoup de surplace et au final n’est pas très intéressante. C’est un mélange classique d’histoire de fesses qui n’auraient pas dû arriver, de lutte pour le pouvoir. Lorsque l’on passe d’une histoire de mœurs à des manigances politiques cela devient moins intéressant.

Chiwi
12/04/13
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.17 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : ROGER GUERBET