Micromegas

VOLTAIRE

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 01/07/00
LES NOTES :

à partir de
0,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Voltaire Micromégas Après une étape sur Saturne où il se fait un compagnon de voyage, philosophe comme lui, Micromégas, habitant de Sirius, vient visiter la terre des hommes, « notre petite fourmilière » : occasion de péripéties nombreuses et de dialogues variés. Puis, à la Þn du livre, les deux personnages reprennent leur voyage, on ne sait vers quelle destination. Le lecteur ne les accompagne plus. Il demeure aux côtés des Terriens, ses semblables. Si l'étrangeté dont joue Voltaire dans ce conte qu'il publie en 1752 est d'abord
celle des deux voyageurs, des autres mondes habités et du voyage interstellaire, c'est bien ensuite celle des Terriens qu'il met en scène : étrangeté physique, puis intellectuelle et philosophique. Le livre ainsi nous invite à changer de rôle, à philosopher nous aussi, non sur des créatures imaginaires, mais au contraire sur l'Homme. A l'évidence, Voltaire s'amuse. Son rire pourtant n'est pas gratuit : Micromégas est une histoire philosophique, une magniÞque leçon de « gai savoir ». Edition présentée et annotée par Jean Goulemot.
4 personnes en parlent

J'ai apprécié ce "conte oriental et philosophique". Un peu moins cependant que "Candide", car il est moins drôle. On retrouve dans les deux textes des coïncidences assez "grosses" et des aventures très originales qui ne pourraient arriver qu'aux héros de ces récits. D'ailleurs, les deux personnages ont quelques différences assez importantes. D'abord, leurs buts dans l'histoire : Zadig veut retrouver Asarté, tandis que Candide ne fait qu'errer dans toutes ses mésaventures, sans vraiment vouloir retrouver sa Cunégonde (et il est déçu en la retrouvant). Ensuite, leurs capacités "intellectuelles" : Candide est tout simplement candide. Il est assez niais et croit un pauvre philosophe, alors que Zadig est plus intelligent, il réfléchit plus, ce qui fait aussi qu'il est moins cocasse. Bien que ce conte soit moins drôle, je penses que je le recommanderais quand même.

un flyer
02/07/14

Un petit livre critiquant le clergé et la religion, mais aussi les chefs politiques. Voltaire, comme toujours, s'interroge, nous interroge, remet l'Homme en question, la société en question, et ça ne fait que du bien!Bonne lecture ! Othello

un flyer
19/05/12

J'ai apprécié ce petit conte de rien du tout (environ 30 pages), je me suis surprise à aimer le comprendre, le décrypter... Je pense que ceux qui n'ont pas fait de philosophie au lycée ne peuvent véritablement l'apprécier (après tout est une question de goût évidemment). Il y a beaucoup de notions que j'ai apprises en Terminale Littéraire.

searchxme
28/08/11
 

Un peu moins bien que candide, ce récit reste tout de même très plaisant à lire, et se fait poser au lecteur des questions, comme a l'habitude de faire Voltaire!

gaut
25/10/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.07 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition