Mise en bouche

DJIAN, PHILIPPE

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 05/06/08
LES NOTES :

à partir de
5,40 €

SYNOPSIS :

Un forcené prend en otage une classe d'une école maternelle et menace de tout faire sauter si. On connaît l'histoire. On croît la connaître, car, avec
Philippe Djian, les chemins du destin conduisent les héros vers un huis clos où la passion, la peur, la jalousie et la mort rôdent, inexorablement.
2 personnes en parlent

Philippe Djian, je le connais surtout par le bouche à oreille. Et bien sûr grâce au film aussi beau que dérangeant "37°2 le matin" (Jean-Jacques Beineix, 1986), dans lequel une mise en bouche, eh bien... Ici, le terme désigne plutôt une ébauche, une frustration.L'histoire s'annonce classique : un papa élève seul sa petite, aidé de filles au pair pas très motivées. Il s'amourache de l'institutrice de sa fille, ou souhaite juste briser sa solitude avec cette "proie" apparemment facile ? Cette jeune mère est en effet séparée depuis peu et déprimée - déprime qui s'exprime par un mélange de tristesse, de découragement, d'agressivité. La dame se fait plutôt revêche face aux tentatives de séduction du gentil monsieur plein de bonne volonté et d'arrières-pensées. Et puis un drame va les rapprocher le temps de quelques heures - et plus ? A vous de voir. L'occasion pour l'homme de se comporter en héros.Si l'intrigue m'a de moins en moins convaincue, j'ai beaucoup aimé le graphisme, harmonieux, épuré et doux, aux teintes sépia/pastel. Cet album est l'adaptation d'une nouvelle de Djian. Le scénario ne m'encourage guère à découvrir l'auteur, mais l'enthousiasme sur "Oh..." de Juin a éveillé ma curiosité. Canel

Canel
19/10/13
 

L'histoire est agréable à lire. Mais j'ai trouvé que l'auteur racontait trop les sentiments amoureux du héros pour une jeune femme otage avec lui. Et pas assez de la prise d'otages...

cloclo85
10/03/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.70 cm
  • Poids : 0.07 kg

Dans la même catégorie