Moi qui n'ai pas connu les hommes

HARPMAN-J

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 26/02/97
LES NOTES :

à partir de
4,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Elles sont quarante, enfermées dans une cave, sous la surveillance d'impassibles gardiens qui les nourrissent. La plus jeune - la narratrice - n'a jamais vécu ailleurs. Les autres, si aucune ne se rappelle les circonstances qui les ont menées là, lui transmettent le souvenir d'une vie où il y avait des maris, des enfants, des villes... Mystérieusement libérées
de leur geôle, elles entreprennent sur une terre déserte une longue errance à la recherche d'autres humains - ou d'une explication. Elles ne découvrent que d'autres caves analogues, peuplées de cadavres. On a pu parler de Kafka, de Paul Auster ou du Désert des Tartares au sujet de cette oeuvre à la fois cauchemardesque et sereine, impassible et bouleversante.
2 personnes en parlent

Chacun aimerait bien savoir ce qu'il y a de l' " autre côté " ... Le parcours est tantôt long, tantôt bref,tantôt simple, tantôt étrange, à chacun le sien mais personne n'en est jamais revenu pour nous le décrire mais cette fois peut-être ....Le chemin que vous allez découvrir ici est outre le temps plus qu'étrange, l'imagination et la façon dont vous est conté l'itinéraire du personnage central de ce roman est hors normes et prenant, sidérant, anxiogène au point de vous rendre quelque fois vraiment mal à l'aise sans pour autant vous lâcher !Inclassable, mais à lire absolument, sachant que vous n'en sortirez pas indemne !

isabelleisapure
18/10/13
 

La vie était normale quand soudain elle s’est arrêtée : personne ne se souvient avec précision de ce qui s’est passé, tout au plus des bribes de sensations, des cris, des flammes, le milieu de la nuit et puis pouf, plus rien jusqu’au réveil dans une cage, sans ouverture vers l’extérieur. Elles sont 39 femmes, aucune ne se connaît "d’avant", plus une fillette. Elles sont surveillées nuit et jour par 3 gardiens experts en maniement de fouet pour empêcher tout contact physique et toute agitation. On ne leur demande rien, on ne leur dit rien, elles ignorent où elles sont, pourquoi, ce qui les attend. La narratrice n’a aucun souvenir d’une vie en dehors de la cage, elle était une très jeune enfant sans doute avant et a grandi dans cette cage, sans aucun contact ni amour. Elle est étrange, au sens premier du terme, et elle sera la seule survivante pendant un laps de temps, des années après que les autres se seront éteintes…Est-on un être humain quand on est seul ou plus exactement, peut-on se construire sans altérité ? Tout est étrange dans ce roman et pourtant il donne des réponses, à la situation elle-même (mais sans jamais rien expliquer réellement) et aux interrogations de la narratrice (que l’on partage évidemment). A son instar, on comprend vite que se poser une question EST une réponse, dans la mesure où c’est neuf, où cela sort de la routine asphyxiante. Mais à son contraire on laisse affleurer l’émotion, et c’est un morceau plutôt tragique, tout ça (avec plein de choses mêlées, des touches comme ça postapo ou Robison Crusoé ou SF ou encore psychanalyse, que du bon !). Sylvie Sagnes

SagnesSy
27/05/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.11 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition