Mont-oriol

MAUPASSANT, GUY DE

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 22/05/02
LES NOTES :

à partir de
2,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Comment à force de bluff, de supposés miracles et de faux certificats délivrés par des médecins complaisants on parvient à fabriquer une ville d'eaux et à lotir au plus haut prix un paysage entier en exploitant la crédulité des uns et en s'appuyant sur la malhonnêteté des autres. Le conflit de la bourgeoisie locale, du propriétaire paysan âpre et rusé et de la banque,
de l'affairisme parisien. un des plus cruels portraits du corps médical que l'on ait jamais faits et une histoire sentimentale peut-être plus cruelle encore. en démontant les rouages de la spéculation foncière, en analysant le mécanisme de la concentration capitaliste à la fin du xixe siècle, maupassant a écrit, avec mont-oriol, le plus moderne de ses romans.
3 personnes en parlent

Dans « Mont-Oriol », Maupassant croise des intrigues amoureuses et financières. Il expose sa vision pessimiste de la vie et de la passion amoureuse. Il dresse une satire du milieu médical. Son style est simple, conforme aux règles du réalisme. La nature auvergnate, décrite dans de belles envolées lyriques, joue un rôle important en accompagnant chacun des moments clés du roman.Résumé : Le marquis de Ravenel, âme tranquille et satisfaite, part en cure thermale en Auvergne. Son gendre, le financier William Andermatt et sa fille Christiane qui peine à tomber enceinte , l’accompagnent. Ils sont rejoints par son fils Gontran, sarcastique, mondain et endetté, et son ami Paul Brétigny , homme passionné et fantasque. La station d’Enval est le théâtre de rivalités entre médecins. La vie y est paisible jusqu’au jour où de nouvelles sources sont découvertes, à proximité, sur les terres d’un paysan nommé Oriol. Andermatt saisit le potentiel de cette découverte et se lance alors dans la construction d’une nouvelle station thermale. Pendant ce temps, sa femme s’éveille à la passion amoureuse et débute une relation avec Brétigny. L’année suivante, la station nommée « Mont-Oriol » est inaugurée. C’est un succès qu’il faut maintenant faire prospérer : des médecins parisiens de renom ont été attirés, la guérison d’un impotent est simulée et des machines révolutionnaires et farfelues sont installées. Après la spéculation, place au cœur ! Gontran fait la cour à Charlotte Oriol puis à sa sœur, Louise, quand on lui apprendra que cette dernière héritera des meilleures terres. Christiane qui a rencontré Paul à Paris dans la plus grande discrétion est enceinte de ce dernier. La grossesse de sa maîtresse lui répugne, il s’éloigne d’elle, c’est la rupture. Emu par Charlotte Oriol, il demande sa main sans contrepartie. Christiane donne naissance à leur fille, dans la douleur de son corps et de son âme. Elle comprend qu’elle est condamnée à la souffrance et à la solitude. Novodvorov

novodvorov
05/12/13
 

Comment à force de bluff, de supposés miracles et de faux certificats délivrés par des médecins complaisants, on parvient à fabriquer une ville d'eaux et à lotir au plus haut prix un paysage entier en exploitant la crédulité des uns et en s'appuyant sur la malhonnêteté des autres. Voilà le décor posé.Avec ce roman, Maupassant s'inscrit dans la modernité. Mont-Oriol n'a pas pris une ride parce qu'il démonte des mécanismes, alors nouveaux à l'époque, qui sont toujours d'actualité, ceux du monde des affaires. L'intrigue est diablement bien menée, les personnages toujours aussi réussis. C'est un vrai bon Maupassant que j'ai relu avec presque autant de plaisir que la première fois. Le finale est diabolique et, pour une fois, l'auteur semble reconnaître qu'une « faible » femme peut s'avérer redoutable... A méditer, messieurs ;-)

mycupoftea
05/02/13
 

Paul Brétigny, doué pour dépenser l'argent comme son ami Andermatt est doué pour le gagner, court les jeunes filles à la recherche d'une bonne dot, qu'il trouvera dans l'une des filles du paysant Oriol, à qui appartiennent initialement les eaux de la station thermale. Mais bientôt Christiane, sa maîtresse, tombe enceinte et le perd. Du calvaire de son accouchement et de sa solitude, elle en ressortira amère mais instruite...

Lilyptitbout
02/10/09
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.19 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition