Mort en ligne

ROCHE, ANNE

livre mort en ligne
EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : 17/01/08
LES NOTES :

à partir de
15,30 €

SYNOPSIS :

Questions pour un auteur : Alain Germain : Pourquoi un roman noir ? Anne Roche : Parce que c'est moins noir que le quotidien. A.G. : Pourquoi ce titre ? A.R. : Lignes du téléphone, d'écriture, de vie, de mort. A.G. : Pourquoi la musique ? A.R. : Sans musique, la vie serait une erreur A.G. : Pourquoi ces attentats sans victimes ? A.R. : Ils améliorent l'architecture. A.G. : Qui est l'assassin
? A.R. : Ne commencez pas par les dernières pages... S.O.S. Assassins : un réseau d'assistance psychologique, ou un service effectif ? Ceux qui y ont recours, qu'attendent-ils vraiment ? Les lignes téléphoniques font se croiser des destins individuels et une intrigue peut-être politique. Des petits meurtres entre amis qui s'ouvrent sur des attentats beaucoup plus inquiétants...
1 personne en parle

Ce livre avait une idée intéressante : Il raconte les déboires d’un service téléphonique de SOS Assassins, que l’on appelle pour parler des façons d’assassiner les gens, sans jamais les tuer, juste pour se défouler.Sauf que quand quelqu’un se fait tuer, et qu’il faisait partie des victimes imaginaires d’un de ceux qui appelaient le service, les problèmes arrivent.On suit donc quatre ou trois intrigues. Il faut dire qu’on voit certains points de vue de ceux qui appellent SOS Assassins, et de ceux qui s’en occupent (des appels). Et c’est plutôt intéressant pour ce point, parce qu’on voit quelque chose qui doit arriver dans le monde tous les jours. Qui n’a jamais voulu tuer quelqu’un sans jamais le faire ? On voit également le point de vue des terroristes, qui m’a ennuyé plus qu’autre chose, parce que je ne voyais pas trop le rapport, sauf à la fin. Les personnages étaient tous un peu tordu dans un sens, et Quentin m’a fait pitié tout autant qu’il m’a plu. En fait, ce personnage était très réaliste. Je n’aimais pas Pascal, pas plus qu’Hervé, et dans cette affaire, j’ai tout de suite deviné qui était le coupable. C’était un bon livre, bien écrit, à l’idée intéressante, mais j’aurais préféré que ça ne tourne qu’autour de ce péricope de SOS Assassins, et de ce qu’il se passe quand ils doivent fermer. Parce qu’avec l’intrigue des terroristes j’ai trouvé ça complètement confus. Mais si je croise un autre livre de l’auteur, j’essayerais peut-être.

yuukichanbaka
20/04/15
 

Format

  • Hauteur : 19.40 cm
  • Largeur : 10.60 cm
  • Poids : 0.26 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition