Motel life

VLAUTIN-W

livre motel life
EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 27/09/06
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
19,30 €

SYNOPSIS :

" J'ai tout de suite su, ce matin-lâ, quand j'ai vu les bras raidis du gamin à l'arrière de la voiture que la malchance nous avait trouvés, mon frère et moi. Et nous, cette malchance, nous l'avons prise et nous y avons planté nos pieds comme dans du ciment. Nous avons fait ce qu'il pouvait y avoir de pire. Nous avons pris la fuite. " Une nuit d'hiver à Reno, un banal et dramatique accident de voiture vient bouleverser la vie de deux frères, Frank et Jerry Lee Flannigan, 20 et 22 ans respectivement. Un adolescent y a trouvé la mort et la fuite leur semble être la meilleure solution. Sans tarder, ils déposent
le corps à proximité d'un hôpital et partent en direction du Montana, vers le nord, afin de faire disparaître le véhicule. Mais ce drame survient alors que les choses sont déjà difficiles pour les frères Flannigan : leur mère est morte d'un cancer quelques années auparavant et leur père a disparu dans la nature, après avoir purgé une longue peine de prison. Désormais, il s'avère impossible, pour l'un comme pour l'autre, de faire comme si de rien n'était. Eux qui rêvaient d'une vie où l'un serait écrivain et l'autre artiste, parviendront-ils seulement à échapper à leur destin ?
1 personne en parle

Reno, Nevada, une nuit d'hiver. Alors qu’il conduit en état d’ébriété, Jerry Lee Flannigan renverse un ado à vélo. Constatant la mort du jeune homme, il camoufle le corps sur sa banquette arrière et file chez son frère Frank. Ce dernier le convainc d’abandonner la victime devant un hôpital et tous deux partent pour le nord, décidés à faire disparaître la voiture. Commence alors une fuite sans buts, de motels en motels, pour ces hommes désespérément seuls et en totale perdition.Célèbre chanteur et compositeur du groupe Richmond Fontaine, Willy Vlautin mène en parallèle une belle carrière d’écrivain. Dans ce 1er roman, il met en place les éléments qui caractériseront son œuvre par la suite, à savoir une plongée dans le quotidien des paumés de l’Amérique et une écriture essentiellement descriptive, très cinématographique. A l’évidence, Raymond Carver l’a beaucoup influencé, tout comme le behaviorisme, ce genre littéraire où les auteurs bannissent toute trace de psychologie au profit de la description pure. En France, Manchette a été le chantre du behaviorisme tandis qu’aux Etats-Unis, parmi les écrivains actuels, on pourrait citer Paul Auster où Georges Pelecanos. Personnellement, j’aime beaucoup cette écriture, ce qui est loin d’être le cas de tout le monde. Vlautin cherche avant tout la sobriété et la justesse. Ses deux anti-héros, losers pathétiques sans aucune perspective d’avenir, ont quelque chose d’attachant. Le texte, traversé par une insondable tristesse, se termine de façon forcément tragique. Un premier roman qui, malgré quelques maladresses, sacre une nouvelle voix de la littérature américaine sur laquelle il va à l’évidence falloir compter.

jerome60
24/06/12

Format

  • Poids : 0.59 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : DAVID FAUQUEMBERG

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition