Mrs dalloway

WOOLF, VIRGINIA

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 13/10/82
LES NOTES :

à partir de
5,30 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Tôt le matin, tard le soir, Clarissa Dalloway se surprend à écouter le clocher de Big Ben. Entre les deux carillons, une journée de printemps, une promenade en ville, le flux des états d'âme et le long monologue d'une conscience. Clarissa tente de « sauver cette partie de la vie, la seule
précieuse, ce centre, ce ravissement, que les hommes laissent échapper, cette joie prodigieuse qui pourrait être nôtre ». Et pourtant résonne déjà dans ce livre, le plus transparent peut-être de l'oeuvre de Virginia Woolf, comme la fêlure de l'angoisse ou le vertige du suicide.
3 personnes en parlent

Je n'aurais la présentation de rédiger une dissertation sur cet ouvrage qui a déjà fait l'objet de maint et maint analyses. Aussi ne parlerai-je que de mon ressenti, ce livre me faisait peur, à tors, complexe il l' est, impossible de le nier, j' ai été fasciné de voir avec qu'elle facilité on était pris dans l' histoire.Écrit sous la forme d' un long monologue intérieur, on suit Mrs Dalloway tout au long d' une journée rythmée par les préparatifs de sa soirée, les événements de cette journée et les rencontres ne sont pas l'essentiel du texte, ils surgissent tombent toujours mal interrompant sans cesse le flots des pensées de cette femme. Le résultat est entêtant, les phrases sont longues soulignant les émotions et les sensations le texte coule nous poussant inexorablement vers la fin, une impression accentué par l'absence de chapitre. Je ne suis pas parvenue à trouver le bon moment pour le poser aussi l'ais-je lu d' une traite. Prenez une bonne respiration, installez-vous bien confortablement, prévoyez du temps libre et laissez-vous séduire par le rythme lent et envoutant qui dès les premières pages s' impose de lui-même.À lire et à relire.

Lacazavent
29/09/13
 

Voilà longtemps que je souhaitais découvrir Virginia Wolf, mais je ne savais par quel titre attaquer l'oeuvre de cet impressionnant auteur. J'ai finalement choisi Mrs. Dalloway, dont j'avais vu il y a quelques années une adaptation cinéma avec Vanessa Redgrave. A la lecture, je me rends compte que le livre est en fait inadaptable, car il est impossible de rendre la manière fluide dont l'auteur passe d'un personnage à l'autre, rendant admirablement la manière dont les vies se frôlent, se croisent, s'entremêlent parfois, comment chaque passant dans la rue a sa propre histoire, sa propre vision d'un événement vu par tous ceux présents.Mais à part cela, j'avoue avoir eu beaucoup de mal à entrer dans ce texte, que j'ai trouvé assez ampoulé. Non dénué d'humour ni d'une fine observation de la société, mais parfois lourd à cause de trop de grandiloquence. Je tacherai néanmoins de découvrir d'autres textes de Virginia Wolf par la suite, en espérant mieux les apprécier.

murasaki
28/11/12
 

Dès le début de ma lecture, j’ai senti que je ne pourrais pas reposer ce roman s’en l’avoir terminé.Il y a beaucoup de choses qui m’ont vraiment plu, et j’ai été touchée par beaucoup d’autres.Par contre, j’ai été déroutée par le style de l’auteur qui cueille le lecteur d’emblé et lui impose une progression par contact entre les personnages.On fonctionne un peu comme ça aujourd’hui quand on se promène sur Internet. Cela se nomme la sérendipité. Quand vous cliquez sur des liens successifs de blogs en blogs et que vous allez d’une page à l’autre, vous vous déplacez sur la toile par sérendipité. Les pages lues peuvent avoir peu de rapport entre elles.Eh bien dans ce livre, le narrateur fait pareil. On suit d’abord un personnage, puis un autre qui se trouve dans un lieu commun, puis encore un autre croisé dans une rue…Finalement, on a envie de tous les connaître !

Estellecalim
09/07/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg

Dans la même catégorie