Nemesis

ASIMOV, ISAAC

livre nemesis
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 03/01/05
LES NOTES :

à partir de
7,80 €

SYNOPSIS :

Némésis, l'étoile du châtiment, se dirige inexorablement vers le soleil. Mais les terriens n'en savent rien, car l'astre mortel est caché par un nuage de poussière. le danger n'est connu due de quelques savants postés sur un lointain satellite artificiel, niais certains d'entre eux, oubliant la solidarité des hommes, ne pensent qu'à fonder une société nouvelle sur erythro, une planète du système de némésis. qui va sauver la terre ? marlène, la
mal-aimée, qui s'est éprise d'une planète ? tessa, la physicienne de génie qui cherche à percer les secrets de l'hyperespace ? tanayama, le croisé de l'antiracisme ? crile fisher, l'agent secret qui franchit les années-lumière pour retrouver sa fille ? ou l'étrange organisme qui s'est pris de passion pour les hommes ? un roman passionnant et oppressant où les relations psychologiques des personnages en univers clos sont analysées sans complaisance.
1 personne en parle

Je ne sais plus si c'est dans Fondation ou Le cycle des robots qu'est évoquée à un moment cette petite fille qui communiquait avec une planète : la voici, c'est Marlène. Nous sommes au début des années 2200, aux balbutiements des voyages dans l'espace. Du moins, on voyage, on a déjà établi des colonies, mais on tâtonne encore quant à l'hyperespace et toutes ces sortes de choses. Une colonie expérimente un début de réponse et s'établit en douce aux côtés d'Erythro, une planète d'un autre système solaire. Là, elle réalise que la Terre est condamnée (par le déplacement de ce système solaire, baptisé Némésis). Alors on a donc ces colons qui ne veulent pas avertir la Terre, sur Terre, on veut accéler la science pour aller rattraper ces colons (qui ont surtout commis le crime de se tirer "entre eux", races, ethnies, tout ça n'est pas réglé du tout) et pour corser le tout il y a Marlène, une adolescente de quinze ans douée - pour son malheur - de l'étrange capacité de décrypter tout langage corporel inconscient. On mélange et on voit ce que ça donne, qui sont les gentils et les méchants, et surtout, qui va gagner ?..."Némésis" d'Isaac Asimov (1989), traduction de Monique Lebailly, 412 pages est un roman indépendant de tout cycle mais se situe factuellement dans les nombreuses préquelles de Fondation, comme le rappelle son épilogue. Il est aussi prenant que pataud, avec les éternelles plâtrées d'explications en tous genres, qui, si elles peuvent faire illusion quant aux parties scientifiques (que suis-je en mesure de comprendre à la gravitation ou au système neuronal, hein) prêtent tout de même à sourire en ce qui concerne les relations humaines. Éminemment didactique, Asimov décortique tout et on a souvent l'impression qu'il nous démontre que l'eau ça mouille et les personnages de s'en ébahir à qui mieux mieux. Pourtant, je ne suis pas du genre à bouder une bonne vieille romance (deux, pour être précise, ici) et le suspens me prend toujours chez Asimov, j'aime ses histoires.

SagnesSy
06/12/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.22 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : MONIQUE LEBAILLY

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition