Nickel blues

MONFILS, NADINE

EDITEUR : BELFOND
DATE DE PARUTION : 05/03/08
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

ça se passe en belgique. Deux ados, ralph et tony boulon, décident de ne pas accompagner leurs parents en vacances. après un mois de nouba dans le pavillon familial, les deux frères se réveillent complètement dans le cirage. ils découvrent la maison sens dessus dessous : la baignoire est remplie de vaisselle, des capotes pendent au lustre et le canari est retrouvé calciné dans le four ! seul bubulle, le poisson rouge, est sauvé in extremis, surnageant dans
des eaux douteuses. Gros problème : les parents rentrent le lendemain et les frangins ont une touffe de poils dans la main. l'aîné a soudain une idée géniale : kidnapper une nana du coin pour faire le ménage. mais les choses ne se passent pas exactement comme prévu, ralph et tony se retrouvant embarqués malgré eux dans une aventure rocambolesque. humour noir et suspense sont au rendez-vous de ce roman jubilatoire dont on ressort essoufflé et réjoui.
5 personnes en parlent

Les chats partis, les souris dansent... Lorsque Marcel et Paulette vont camper avec la mémé à Torremolinos, leurs grands ados se déchaînent : invités et fiesta à gogo dans la maison. A ce rythme-là, les lieux prennent vite l'allure et l'odeur d'une porcherie. Mais pas question de toucher un balai, une éponge pour tout remettre en ordre avant le retour des "vieux", Ralph l'aîné a une idée de génie : capturer une Cendrillon qui fera le ménage pour eux. Oui mais... la jeune femme a un prince...Le ton est donné dès la première page avec la description apocalyptique de la maison saccagée. Le reste suit avec le machisme et la goujaterie sans bornes du frère aîné, idolâtré (et donc - presque - aveuglément suivi) par son cadet.Attention, ça décoiffe, c'est épique, trash, gore et surtout délicieusement politiquement incorrect, ce qui fait un bien fou. A prendre tel quel (c'est à dire au Nième degré) en riant bien (et en évitant de penser à l'affaire Ilan Halimi).Une auteur belge que je n'avais jamais lue - oeuvre à découvrir !Pour grands ados (prix des lycéens de Bourgogne 2009), à partir de 14-15 ans... Canel

Canel
12/06/12
 

Au début je me dis : "quelle idée d'avoir acheté ce bouquin!!!", surtout que je l'avais acheté pour mon ado... finalement c'est un récit loufoque peu ordinaire, bien écrit qui se laisse lire et que l'on a envie de finir le temps de quelques heures je me suis laissée emporter dans un univers différent...Raph et Tony Boulon, vont profiter du départ de l'absence de leurs parents pour faire la fête, avant le retour de la maman un brin obsessionnelle il faut ranger la maison... là pour le coup les choses dérapent ils vont kidnapper une femme si si... tout cet improbable fini par tourner à la catastrophe improbable elle aussi. La relation avec la grand mère vivant et morte m'a fait beaucoup rire ! Bref, je ne le conseille pas forcement mais si vous mettez la main sur ce bouquin lisez le.

celix
17/03/12
 

Les deux fils de la famille Boulon ont bien profité de l'absence de leurs parents et de leur grand- mère, partis en vacances. le retour de ces derniers oblige cependant ces deux grands adolescents à organiser le nettoyage et le rangement de la maison. Aux grands maux, les grands remèdes : il vont tenter d'obliger quelqu'un à faire ce travail à leur place.Le ton de ce livre est, dès ses premières lignes, celui de la dérision et de l'humour. La permanence de ce registre m'a amusé mais m'a un peu empêché d'en prendre l'histoire au sérieux et d'y trouver du suspense : j'ai toujours souri mais sans rire franchement, et sans attendre fébrilement la suite du récit.C'est dommage car celui-ci comporte une véritable trame. Un effet de surprise à son milieu a d'ailleurs permis d'en relancer momentanément l'intérêt pour moi. Certains moments m'ont rappelé l'excellent film "C'est arrivé près de chez vous", à l'humour belge aussi, mais beaucoup plus noir du début à la fin.Cette lecture a été un bon moment de détente, malgré les quelques nuances qui précèdent. Je recommande ce livre aux grands adolescents et ai hâte de connaître les réactions de mon fils de quinze ans à son sujet. Apikrus

Apikrus
25/05/13
 

Après avoir lu et surtout entendu de bonnes choses, je me suis lancée avec beaucoup d’envie dans la lecture de ce roman, réédité récemment pour adolescents, après avoir été publié chez Belfond “adultes” en 2008. Au final, je l’ai trouvé assez loufoque. Les circonstances et les rebondissements sont plus que surprenants, trop pour moi, au point de perdre en crédibilité. Mon enthousiasme s’est essoufflé au fil des pages, malgré quelques personnages farfelus (ma préférence va à la grand-mère). L’écriture, qui alterne passages vulgaires, paroles de chansons de Jacques Brel, et des expressions belges, rend l’ensemble assez décousu. Bref, je n’ai pas adhéré à cet humour particulier.

GaL7
06/03/12
 

Ralph et Tony Boulon, 2 glandeurs de première doivent faire le ménage de la maison avant que les parents reviennent et, même un régiment de chimpanzés auraient fait moins de dégâts que leurs bande de branleurs ivrognes. Comme deux bons gougnafiers qu’ils sont, ils vont à la recherche de la bonne âme qui fera le ménage en 1 journée top chrono…. Pas facile me direz-vous, peut-être, mais si ils la kidnappent ??? après tout c’est faisable. Si tôt dit, si tôt fait. Les voici de retour avec Rita obligée de s’exécuter. Retour des parents, bisous, bisous, oh la la !! les ennuis vont commencer avec la séquestration de Rita….. tout le livre est à l’avenant avec le vocabulaire idoine. Cette aventure les mènera jusqu’à Ostende, orchestré par les chansons de Brel. J’ai bien ri au début, mais la lecture de ce livre devint vite indigeste. Le vocabulaire est vraiment vulgaire, les situations scabreuses. « Eh ça te dirait de meuler un p’tit coup ? Tu sais, j’suis pas très bricoleur… Justement, je vais t’apprendre à te servir de tes outils, proposa Ralph en ouvrant sa braguette. Pose tes fesses-là, ordonna-t-il à Rita en lui désignant la table de la cuisine…… j’peux pas tringler une pâte molle, conclu Ralph. J’ai l’impression de baiser Fulber ! Mais toi qu’est-ce que t’attends ? » Plus loin dans le livre, nous découvrons que, Homère, le mari de Rita couche avec sa propre mère. « Ne vas surtout pas croire que je suis jaloux parce que t’as baisé ma **** de femme ! Elle vaut pas un clou. T’as pas fait une affaire, mon pauv’vieux. Ma Dora est une bien meilleure suceuse ! c’est l’expérience précisa-t-elle fièrement»Sur Amazon, en cherchant l’image de ce livre, j’ai vu qu’il y avait une autre édition. Curieuse, je clique et je vois que c’est une édition belge…… pour la jeunesse !!!! Horreur, jamais je n’oserai passer ce livre à ma nièce de 12 ans !!!!!Quant à l’intrigue elle est bien mince et j’ai plus l’impression d’une logorrhée que d’un texte construit.

zazy
26/01/12
 

Format

  • Hauteur : 22.60 cm
  • Largeur : 14.20 cm
  • Poids : 0.29 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition