No et moi

VIGAN, DELPHINE DE

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 11/03/09
LES NOTES :

STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours
à partir de
6,30 €
nos libraires ont adoré no et moi
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies. Enfant unique d'une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l'obscurité d'un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d'Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu'elle. No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. No, privée d'amour, rebelle, sauvage. No dont

l'errance et la solitude questionnent le monde. Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu'elles sont ». Voilâ ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Ce qu'il faudrait admettre. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Envers et contre tous.

Comme un défi aux conventions sociales et à l'indifférence, Lou, une adolescente surdouée et complexée tend la main et le cœur à No, une jeune SDF à la dérive avant que la vie ne l'abime définitivement.
A travers la rencontre bouleversante de ces jeunes femmes en décalage avec les autres, entourées de silence, ce sont trois solitudes "le cœur en miettes, sans voix", qui vont s'épauler pour surmonter leur souffrance.
Un roman fort, porté par des personnages attachants. Une belle histoire d'amitié et d'amour même si la vie reprend ses droits, oscillant entre illusions adolescentes et désillusions du monde des adultes.

corinne (valenciennes)
Comme un défi aux conventions sociales et à l'indifférence, Lou, une adolescente surdouée et complexée tend la main et le cœur à No, une jeune SDF à la dérive avant que la vie ne l'abime définitivement.
A travers la rencontre bouleversante de ces jeunes femmes en décalage avec les autres, entourées de silence, ce sont trois solitudes "le cœur en miettes, sans voix", qui vont s'épauler pour surmonter leur souffrance.
Un roman fort, porté par des personnages attachants. Une belle histoire d'amitié et d'amour même si la vie reprend ses droits, oscillant entre illusions adolescentes et désillusions du monde des adultes.
Corinne ,
Librairie
(Valenciennes)
9 personnes en parlent

Que dire de plus sur ce livre qui n’a pas encore été dit ? Rien. Sinon que j’ai moi aussi beaucoup aimé ce roman : bouleversant, émouvant, percutant aussi, à la fois idéaliste et réaliste, No et moi est de ces romans "à lire". J’apprécie de plus en plus la plume de Delphine de Vigan, qui sait toujours trouver les mots qu’il faut pour me toucher. http://blogaelle.wordpress.com/

GaL7
08/05/13
 

Après avoir lu bien des avis positif sur ce roman, j'avais envie de m'y plonger, moi aussi. Pourtant une peur m'empêchais d'ouvrir le livre, bien qu'il fut dans ma bibliothèque depuis plusieurs mois : peur de tomber dans un roman avec trop de pathos. Cependant, j'ai fini par l'ouvrir et je ne regrette nullement.Lou Bertignac est une jeune fille de 13, surdoué (ou en avance pour son âge). Lou se sent seul, rejettée... Pour un de ses cours, elle décide (comme cela, par hasard) de faire un exposé sur les femmes sans domicile fixe. Un jour, elle rencontre à la gare, où elle aime bien venir voir les trains partir et arriver, No, alias Nolwenn, une jeune femme de 18 ans à peine, sdf. Dès lors, une amitié va les lier. Leurs vies vont en être transformées à jamais.Dès les premières pages du récit, la plume fluide, belle et rapide de l'auteur m'a entraînée au coeur de l'histoire, pour n'en ressortir à bout de souffle qu'en toute fin du roman.Le livre m'intéressait d'autant plus que, travaillant dans un secteur où les mineurs ou jeunes majeurs en difficultés, sont seuls souvent face à la misère, la violence, la souffrance. J'ai donc découvert ce livre aussi bien pour mon plaisir de lectrice, que pour mon travail.J'ai vraiment beaucoup aimé. L'auteur n'en fait pas trop, et c'est un plaisir de découvrir ce sujet par la bouche de Lou, jeune fille de 13 ans, magnifique.Cela faisait longtemps qu'un roman de ce genre ne m'avait pas autant happée. Lou et No m'ont prise par la main, pour me montrer un quotidien difficile, insoutenable que bon nombre de gens, jeune ou vieux, femmes ou hommes, vivent.L'auteur m'a permis de vivre un moment intense, qui fait réfléchir, qui interpelle sur notre société... un livre plaisant et utile.N'hésitez plus. Lisez-le et laissez-vous guider par la plume sensible de Delphine de Vigan.

malorie
24/07/12
 

Lou Bertignac, jeune ado surdouée, rencontre Nolween, alias No, une jeune femme SDF. Pour son exposé sur les femmes sans-abris, Lou interview à plusieurs reprises No qui lui explique alors le froid, la peur, l'errance, la violence,... tout ça avec réserve et timidité. Après l'interview, No s'éloigne et se cache de Lou, mais celle ci la retrouve et lui propose son aide pour s'en sortir...C'est l'histoire d'une rencontre pas comme les autres, d'un apprivoisement (comme dans la Petit Prince dont l'auteur fait référence) entre deux personnes totalement différentes. C'est toujours aussi bien écrit, on retrouve la plume de Delphine de Vigan, une de mes auteures chouchoutes ... Des chapitres courts qui nous font tourner les pages à une vitesse folle. On a là, un thème fragile et dur abordé avec facilité, notamment grâce au personnage d'ado de Lou, qui est la narratrice du livre.On ressort forcément secouée de cette lecture, on se souvient que, oui c'est la triste réalité, que sortir de l'enfer de la rue n'est pas chose facile, que le système est vraiment mal foutu et qu'on est limite impuissant face à cela... J'admire le courage de Lou d'avoir réussi à approcher No et d'avoir essayé de l'aider du mieux qu'elle a pu. J'admire la force de No d'avoir tenté de se relever et de ne pas avoir entrainer Lou dans sa chute...Je n'ai pas vu le film donc je ne peux pas comparer, mais le livre m'a vraiment donné envie de le regarder, juste pour comparer ! Bref, j'ai passé un bon moment avec No et Lou, et cela m'a forcément donner envie de continuer ma découverte des romans de Delphine de Vigan. J'ai déjà lu "Les heures souterraines" (gros coup de coeur pour moi ^^) et "Rien ne s'oppose à la nuit" et je suis très tentée par "Un jour sans faim" (qui finira surement dans ma PAL un jour ou l'autre) !

lizou59
25/04/12
 

Un livre court, un livre percutant, un livre sur l’enfance, sur la construction d’un individu ; un livre sur la difficulté de vivre dans la rue et celle de réapprendre à vivre en société.Lou Bertignac est une jeune fille de treize ans, qui a la particularité d’être surdouée. Ainsi, malgré son jeune âge elle est en classe de seconde, un peu en marge de ses camarades ; plutôt seule. Un jour, Lou rencontre No. No a dix-huit ans, elle est ce qu’on appelle communément les sans-abri. Ce livre est l’histoire de leur rencontre mais aussi de l’impact que chacune aura sur la vie de l’autre. Au fur et à mesure de leurs discussions et de l’immersion dans leur intimité, le lecteur découvre les travers de leur jeune vie.J’ai beaucoup apprécié l’écriture de Delphine de Vigan et sa façon de traiter un sujet très dur voire tabou, et d’en faire une histoire tragique mais douce et pleine d’espoir. Les personnages construits par l’auteur sont excellents. On voit la personnalité de Lou et sa confiance en elle se renforcer pour aider No à s’en sortir. On voit également la mère de Lou, cette femme brisée par la mort d’un enfant, s’ouvrir de nouveau à la vie grâce à l’arrivée de No dans leur sphère familiale. Le personnage de No est le plus dramatique. Je me suis sentie envahie par une bouffée de tristesse, presque de culpabilité lorsque le père de Lou lui annonce que ce serait trop compliqué de recueillir des sans-abri chez soi, que la vie est complexe, que l’on y peut rien. Malheureusement, Lou ne peut se résoudre à abandonner sa nouvelle amie. Son propre bien-être est en jeu car No lui a permis de se révéler mais aussi d’appréhender la vie avec moins d’insouciance.On ne ressort pas indemne de cette lecture. Elle nous met face à la problématique des individus livrés à eux-mêmes, à la rue, notamment les femmes. Delphine de Vigan aborde le sujet de la construction du SDF une fois sorti de son environnement hostile. Et cette reconstruction est difficile car, dès l’instant où il retrouve un toit, le monde de la rue, ses anciennes connaissances, lui tourne définitivement le dos. Mais ce n’est pas pour cela que notre monde s’ouvre à eux les bras grands ouverts. Et peut-être cela le plus difficile à accepter.En conclusion, j’ai beaucoup aimé cette lecture, avec des personnages atypiques et des mots choisis avec finesse. Je recommande ce livre à tous. Il est magnifique et nous fait nous interroger sur un aspect de notre société qui reste parfois trop tabou. Marylin

marylinm
11/03/12
 

A la première approche, je ne me suis pas tout de suite plongée dans le livre. Le fait de toujours revenir sur le fait que le monde va mal, qu'il y a des SDF dans la rue qui sont seuls... Après un moment, les répétitions à la fin des chapitres m'ont un peu lassé, je ne vis pas loin d'un centre d'SDF, j'ai déjà parlé à quelques uns et je pense donc savoir ce qu'est la misère par chez nous. Bref, le fait d'avoir l'histoire raconté par une jeune adolescante m'a aussi un peu troublé. Mais à la fin du livre, j'ai soufflé un bon coup et j'ai pensé qu'il était malgré tout vraiment très bien !

TristanaErato
10/09/11
 

Cela faisait quelques temps que j'avais plus littéralement "devoré" un livre. J'avais trouvé ce livre dans une foire aux livres ya un mois de ça. Le résumé me plaisait bien. Je me suis prise au jeu. L'ensemble est trés bien écrit, l'auteure a reussi a nous plonger dans la tete d'une adolescente precoce et tout ses questionnements sur la vie. Elle rencontre une jeune sans abri, perdue, sans affection et cela bouleverse sa vie.Le lecteur reflechis avec Lou sur la société, la façon de vivre, l'indifférence des gens. Un livre magnifique et poignant à lire absolument.

Mayuha
21/11/10
 

Tout a fait d accord avec les critiques des autres lecteurs, une très belle histoire de 2 milieux qui se rencontrent en cette période de vie où toutes jeunes filles se cherchent; effectivement a conseiller aux ados. macoeur

macoeur
29/04/10
 

Une très belle histoire d'amitié sensible et émouvante entre 2 adolescentes de milieux très différents. J'ai beaucoup apprécié l'atmosphère du livre et la description des liens qui unit les personnages et qui ont toujours une grande difficulté à exprimer leurs sentiments.je l'ai lu ce livre en déc 09 à la suite "des heures souterraines" du même auteur qui m'a tout autant plus

nkestener
02/01/10
 

Une belle histoire, émouvante et sensible. Un roman à conseiller aux ados ! (octobre 2009)

Pitchoubinou
24/11/09
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg