Notes de chevet

SEI SHONAGON

livre notes de chevet
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 23/10/85
LES NOTES :

à partir de
13,50 €

SYNOPSIS :

Dans une traduction extrêmement élégante d'andré beaujard, nous présentons au lecteur français un des plus beaux livres de la littérature japonaise, les notes de chevet de sei shônagon. Composées dans les premières années du xie siècle, au moment de la plus haute splendeur de la civilisation de heian, au moment où kyôto s'appelait heiankyô, c'est-à-dire " capitale de la paix ", par une dame d'honneur, sei shônagon, attachée à la princesse sadako, laquelle, mourut en l'an 1000, les notes de chevet appartiennent au genre sôshi, c'est-à-dire " écrits intimes ". avec les heures oisives de urabe kenkô et les notes de ma cabane de moine de kamo no chômei, les notes de chevet de sei shônagon proposent, sous forme de tableaux,
de portraits, d'historiettes, de récits, une illustration du japon sous les fujiwara. Avec l'auteur du roman de genji, noble dame murasaki, sei shônagon est une des plus illustres parmi les grands écrivains féminins du japon. si l'auteur du roman de genji est constamment comparé, dans son pays, à la fleur du prunier, immaculée, blanche, un peu froide, sei shônagon est égalée à la fleur rose, plus émouvante, du cerisier. ceux qui liront, nombreux nous l'espérons pour eux, les notes de chevet sont assurés de découvrir un des plus beaux livres jamais écrits en langue japonaise, et qu'une introduction et des notes leur permettront de goûter dans le plus intime détail, y compris tous les jeux subtils sur les mots.
3 personnes en parlent

Sei Shônagon est une dame de compagnie de l’Impératrice à la cour de Kyoto, au 11e siècle, mais aussi un des auteurs japonais les plus connus et les plus célébrés dans son pays. Passionnée de poésie, elle écrivait en cachette mais ne pensait pas qu’un jour elle trouverait lecteur… Pourtant, aujourd’hui Les Notes de chevet fait partie des plus grands classiques de la littérature universelle… Sei Shonagon y consigne ses humeurs, ses goûts, ses joies et ses déceptions, tout cela dans un désordre merveilleux, sa vie à la cour… laurence

laurence
01/04/14
 

"au printemps, c'est l'aurore...". Cette phrase, qui ouvre les Notes de Chevet (Makura no Sôshi) est probablement l'une des citations les plus célèbres de la littérature japonaise, connue de tous les Japonais. Elle a traversé les siècles, depuis l'époque Heian, durant laquelle le texte a été écrit, tout comme le Dit du Genji, roman fleuve de Dame Murasaki Shikibu, contemporaine et rivale de l'auteur des Notes de Chevet. Ces Notes sont effet l'oeuvre de Sei Shônagon, dame de compagnie de l'impératrice, et ont été rédigées à la toute fin du Xe siècle et au début du XIe. L'auteur, inspirée par un modèle chinois, dresse des listes de choses qui ont capté son attention, qui l'amusent, l'émeuvent... tout en décrivant aussi avec un sens inné de l'observation, à l'humour incisif, le cérémonial et la vie de la cour. L'auteur fait ainsi de ce texte poétique et plein de charme un précieux témoignage historique.L'ordre de présentation des listes est sujet à discussion et probablement postérieur à l'écriture, et ce n'est donc pas un problème de vagabonder dans le livre, d'y revenir encore et encore pour y piocher quelques passages délicieux, toujours aussi touchants et passionnants par-delà les siècles et la distance géographique.

murasaki
23/09/12
 

Inspirée par la littérature chinoise, Sei Shônagon a composé ce livre hybride sous forme de 300 fragments racontant sa vie à la cour impériale de l'impératrice Teishi à la fin du Xème et au début du XI ème siècle. Elle y dresse des listes, raconte des souvenirs d'événements heureux, donne ses impressions sur ses contemporains et décrit surtout ses sensations. Livre d'une grande poésie et d'une extrême subtilité qui peut se lire comme des miscellanées mais aussi comme un document précieux sur la vie d'une dame d'honneur à la cour impériale au tournant de l'an mille. Je vous conseillerais toutefois d'éviter le film de Peter Greenaway, "The pillow book" vaguement inspiré des "Notes de chevet" mais qui lui est très mauvais.

Marianne33
21/09/10
 

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 12.40 cm
  • Poids : 0.36 kg
  • Langage original : JAPONAIS
  • Traducteur : ANDRE BEAUJARD

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition