Nous autres

AUDEGUY, STEPHANE

livre nous autres
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 08/01/09
LES NOTES :

à partir de
17,75 €

SYNOPSIS :

Lorsque le narrateur apprend que son père, qu'il n'avait jamais vu, vient de mourir au Kenya, il n'imagine pas dans quelles pérégrinations il va se trouver engagé. D'abord, ce père inconnu avait choisi non seulement de s'expatrier dans ce pays improbable, fabriqué de toutes pièces à la fin du XIXe siècle, mais encore s'installer à Kibera, le plus grand bidonville d'Afrique de l'Est, à quelques kilomètres seulement du centre de la capitale. Ensuite, le fils découvre bien vite qu'il lui sera très difficile de respecter la dernière volonté du défunt, être inhumé en terre kenyane : les Kenyans refusent la sépulture à un Blanc. Voilâ donc le duo improbable d'un père mort et d'un fils explorateur malgré lui, lancés dans une traversée du pays à la recherche d'un lieu où il sera possible d'abandonner le corps aux bêtes sauvages. Au passage,
le roman raconte sans exotisme ni misérabilisme l'étrangeté d'un pays né d'une ligne de chemin de fer destinée à relier l'océan Indien au lac Victoria - projet si insensé que le train sera surnommé « Lunatic Express », l'express des fous. Très vite, un état nouveau sera imaginé autour de la ligne, dont la gare principale de Nairobi, située à mi-parcours en pleine savane, deviendra la capitale. Roman en forme de processionnal qui accompagne le dernier voyage du corps, Nous autres fait aussi entendre les voix de tous ceux qui sont à l'origine de ce pays : ceux qui ont péri en construisant la ligne de chemin de fer comme ceux qui, bien avant, ont vécu sur cette terre et que les archéologues ramènent à la lumière lors de fouilles dans le nord du territoire - moment étrange et poignant où le nouveau mort croise les très anciens morts.
1 personne en parle

C'est le nous de la mémoire collective qui est le narrateur de ce roman aux chapitres très courts mais intenses. Au delà de l'histoire de Pierre qui rejoint le Kenya pour enterrer son père, c'est l'histoire du Kenya à travers la construction chaotique de son chemin de fer, ses révoltes pour l'indépendance, son adaptation au monde des affaires, son berceau de l'Humanité, et sa formidable facilité à produire des coureurs de renom... Loin des clichés touristiques, Stéphane Audeguy emmène le lecteur dans les bas fonds de Nairobi, les bars à putes où même les anthropologues, paraît-il, viennent s'y perdre. Pour retrouver l'âme africaine, Pierre rentre dans les terres, où grâce à la découverte d'un petit-frère, il apprendra à aimer cette terre sauvage que la mondialisation et l'appât du gain corrompent petit à petit. Méditation sur l'origine, critique acide d'une Afrique désespérante, réflexion sur les liens familiaux, ce roman se présente comme un texte polyphonique dont parfois le lecteur peut se demander où l'auteur veut en venir, mais qui est très bien écrit, et a le mérite de présenter ce pays tel qu'il se montre aux yeux des européens. vivi

vivicroqueusedelivres
22/02/12
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.32 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition