Nul ne connait la fin

GRODAL, RAGNHILD

livre nul ne connait la fin
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 04/01/99
LES NOTES :

à partir de
17,80 €

SYNOPSIS :

A la fois thriller et introduction à l'histoire de la psychologie contemporaine, Nul ne connaît la fin n'est pas un roman comme les autres ! Dense, captivant, étonnant, il vous tiendra en haleine jusqu'à la toute dernière page... Torhild, jeune pianiste de talent, répète tous les jours le programme de son prochain concert dans une grande maison inhabitée, la villa Myren. Mais un mystérieux personnage hante les lieux, un " observateur des âmes " qui met la dernière main à l'oeuvre de sa vie. Des événements étranges se produisent dans les salons déserts de la villa : Torhild découvre en différents endroits des pierres marquées de signes énigmatiques qui semblent avoir été déposées à
son intention, comme pour la convier à un jeu de piste dont elle ignore les règles... La jeune fille, après le meurtre de sa meilleure amie, Lisa, sera-t-elle le jouet docile - et la victime - de cette macabre mise en scène ? Nul ne connaît la fin présente, sous la forme de ce roman plein de rebondissements, les concepts et courants principaux de la psychologie. Autour de thèmes forts ou au fil de la narration, à travers des dialogues imaginaires entre les grandes figures de cette discipline - Freud, Piaget, Alfred Adler et bien d'autres - vous explorerez pas à pas, avec l'héroïne, un domaine passionnant et complexe, celui de l'âme humaine. Car, pour Torhild, comprendre, c'est survivre.
2 personnes en parlent

Je n'ai toujours pas compris pourquoi ce livre s'appelle ainsi, mis à part le fait que j'ai mis 3 ans à le lire. Ce livre à une histoire. Mais cette histoire est en fait, comme une trame secondaire. Ce qu'il y a de plus important dans ce livre, c'est les références psychologiques. On en apprend pleins sur la psychologie, et si l'on aime pas ça, on peut ne pas forcément aimer. En ce qui concerne l'histoire, j'ai trouvé qu'elle se répétait et trainait en longueur. Pour les personnages, si Torhild est supportable, Lisa est insupportable et j'ai envie de la baffer. Vidar ne m'a pas trop dérangé quant à lui. Le sondeur d'âmes intrigue, et on a envie de savoir qui c'est. D'ailleurs, j'ai été très déçue quand j'ai découverte la vérité, qui un peu comme Dracula, sa voit bâclée. J'ai trouvé ça vraiment dommage. Par contre, j'ai beaucoup aimé le style d'écriture, même si je me suis demandé parfois, pourquoi l'auteur passait du point de vue du sondeur d'âme, vu qu'il reporte les conversations de Torhild et etc. Mais bon... En clair, ce livre m'a bien plu, si j'omet la fin brusque et bâclé, Lisa l'insupportable (qu'est ce que j'ai été heureuse quand elle est morte) et les termes techniques qui ne sont pas expliqués.

yuukichanbaka
09/12/11
 

C'est pas pour dire mais ce livre porte bien son nom, parce que j'ai bien cru que j'arriverais jamais au bout, et c'est bien parce que je voulais lire les héros de l'Olympe que finalement j'ai tout lu. D'un point de vue objectif, ce livre est intéressant, il mèle une histoire romancée, avec l'histoire de la psychologie, et j'ai appris un tas de trucs très intéressants, sur Freud notamment, mais également sur l'hyptnose et autres... MAIS, car il y a un mais, non seulement je ne vois pas où le livre veut nous mener (okay ya l'enquête, okay on sait que l'assassin est psychologue, mais franchement c'est du délire complet, pourquoi il nous tartine sur sa psychologie? On n'en sait franchement rien :D) et en plus la fin est finalement très rapide, limite décevante, et franchement Thorild est un personnage insuportable, stupide, et soit elle est trop bête, soit trop courageuse. Imaginez : vous savez qu'un assassin vous court après, que faites vous : petit un : vous entrez dans la cave où vous savez qu'il ya l'assassin petit deux : vous fuyez et appelez la police ? Bien évidemmen Thorild choisira le petit un, quand toute personne choisira le numéro deux. Sans parler que c'est mal écrit. A mon avis l'auteur est psychologue, mais qu'il le reste sérieux, parce qu'il a aucun talent d'écriture (ou alors c'est mal traduit, c'est une possibilité). Et des fois, tu sais pas pourquoi, t'as des détails dont tu te fous complètement. Genre la fille raconte une de ces expériences à l'école, et là au milieu de l'histoire comme quoi tout le monde la détestait parce qu'elle était trop intelligente, elle te dit que le carrelage était vert caca d'oie. Okay et le parquet dans ma chambre est bleu mais qu'est ce que ça fout là ? Bref, à moins que vous ayez envie d'en apprendre plus sur la psychologie sans avoir à lire pleins de bouquins, ou alors si vous aimez les histoires de meurtres débiles et les personnages insipides, jetez vous sur ce livre. Sinon passez votre chemin, ça sera pas une perte.

lasurvolte
30/10/11
 

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 15.40 cm
  • Poids : 0.56 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie